Restez connectés avec nous
L'amende de l'AS Saint-Etienne pour les banderoles face au PSG réduite à 5000€

Ligue 1

Le PSG insiste dans l’affaire des banderoles stéphanoises

Lors de la rencontre comptant pour la 23ème journée de Ligue 1, l’AS Saint-Etienne recevait le Paris Saint-Germain à Geoffroy Guichard.Le « Chaudron » était comme d’habitude chaud bouillant et n’hésite pas à brandir plusieurs banderoles anti-PSG voire anti-QSI dès le début de la rencontre.

On pouvait notamment y lire « Le parc est devenu un cimetière, vous n’emporterez pas votre argent au paradis » ou encore « argent sale accepté, libertés bafouées, classes populaires écartées ». Les Magics Fans, association de supporters stéphanois s’en donnait à cœur joie.

Ces messages n’ont bien évidemment guère été appréciés par le président du PSG Nasser Al Khelaïfi mais plus encore, c’est la gestion du dossier par la LFP qui semble agacer le dirigeant du club de la capitale.

En effet, d’après le quotidien L’Equipe, le club francilien a fait parvenir un courrier à la Ligue pour souligner qu’aucune instruction n’ait été ouverte par la commission de discipline et qu’une simple convocation des dirigeants le 3 Mars ne semblait être assez.

Au delà d’une simple affaire de banderoles, c’est le caractère « prémédité » qui semble faire grincer des dents les dirigeants parisiens, l’avocat de l’association regroupant les déçus du Plan Leproux, M. Pierre Barthélémy, a été aperçu à Geoffroy Guichard avant le début de la rencontre.

De quoi très certainement repousser encore un peu le retour des Ultras et de l’ambiance mythique du Parc des Princes.

Derniers articles

Autres articles présents dans Ligue 1