Adversaires

PSG / MHSC – Hantz « On savait que l’objectif de Paris ce n’était pas de battre Montpellier ce soir »

PSG / MHSC - Hantz "On savait que l'objectif de Paris ce n'était pas de battre Montpellier ce soir"
Publie le 06/03/2016 a 00:15



  • Alors que le PSG n’a pas su  trouver les solutions pour remporter les trois points face au 14ème de Ligue 1, l’entraîneur de Montpellier, Frédéric Hantz analyse ce « bon » point du match nul obtenu par ses joueurs à Paris (0-0).

    Le nouvel entraîneur du Montpellier Hérault Sport Club est revenu avec sérénité sur la bonne performance de ces joueurs face au leader parisien et sur ce match nul (0-0) au Parc des Princes qui satisfait les sudistes.

    Conscient de la bonne prestation de son équipe mais aussi du peu de motivation des parisiens pour cette rencontre de championnat (qu’ils dominent avec 23points d’avance sur le deuxième) à 4 jours du match Chelsea-PSG en LdC, l’entraîneur Frédéric Hantz analyse avec modestie le résultat de cette rencontre : « C’était envisageable de prendre un point mais trois aussi. Quand vous êtes entraîneur vous envisagez tout. On savait que l’objectif de Paris ce n’était pas de battre Montpellier ce soir » (…)

    Le remplaçant de Roland Courbis au poste d’entraîneur du MHSC depuis tout juste un mois explique la stratégie qui a été celle de son équipe lors de cette rencontre: (…) « on a regardé ce qu’on fait les autres adversaires. On a tenté de mettre une pression haute dans le milieu de terrain. On est resté discipliné, ce qu’il nous a manqué s’est caractérisé par les tirs au but, on a manqué de précision dans le dernier geste. ».

    Faisant la synthèse des différentes stratégies anti-PSG adoptées par les précédents adversaires du leader du championnat de France, Frédéric Hantz explique que la stratégie du MHSC était risquée mais a payé avec ce point pris au Parc : « Sur les mois précédents, beaucoup de choses ont été essayées ici. Les équipes se disent que le meilleur moyen d’embêter Paris, c’est de les presser haut. Paris est une équipe incroyablement difficile à jouer. La tendance qui se dégage c’est que pour espérer, il faut prendre des risques et jouer haut. »

    Toutefois, il n’oublie pas que son équipe n’est qu’à 8 points du premier reléguable. Le club de Louis Nicollin continue de lutter pour se maintenir dans l’élite et n’a droit à aucun relachement : « Le résultat n’est que la conséquence du travail de la semaine, c’est important, même quand il n’y a pas de victoire. Dans notre situation, prendre un point ici c’est important. Même si on prendre un point, on n’est pas autorisé à avoir du relachement. La série d’invincibilité se poursuit, c’est important, cela donne de la confiance. On ne prend pas de but aussi et c’est grâce à toute l’équipe. Depuis janvier, beaucoup d’efforts sont faits. »

    L’entraîneur n’a pas voulu expliquer son choix stratégique de remplacer tôt dans le match (avant la fin de la première mi-temps autour de la 40 min.) son milieu Bryan Dabo : « Le remplacement de Dabo a été réalisé pour des choix d’entraîneurs mais je souhaite en parler avec lui d’abord. ».

    Ce point pris avec ce match nul et vierge au Parc des Princes où d’autres équipes beaucoup mieux classées que le MHSC ont déjà pris des « valises » donne raison au nouvel entraîneur montpelliérain et semble indiqué que le successeur de Roland Courbis va réussir sa mission maintien.

    Mais il a bien raison de souligner un élément: Montpellier n’est pas tombé sur le meilleur PSG possible. Les Parisiens, bien qu’ils aient joué sérieusement avec l’envie de gagner, avaient certainement un peu la tête à Chelsea. D’ailleurs, la composition d’équipe donnait clairement la priorité à la préservation des cadres.

    Mais il fallait tout de même tenir face à un PSG qui a tenté quelques belles, Di Maria notamment, sans réussite. Sans oublier barre sur une reprise de Cavani et l’action d’Ibrahimovic en fin de match. Aucune des deux équipes n’est vraiment mécontente ce soir.

    Publie le 06/03/2016 a 00:15

    PSG / MHSC – Hantz « On savait que l’objectif de Paris ce n’était pas de battre Montpellier ce soir »

    Alors que le PSG n’a pas su  trouver les solutions pour remporter les trois points face au 14ème de Ligue 1, l’entraîneur de Montpellier, Frédéric Hantz analyse ce « bon » point du match nul obtenu par ses joueurs à Paris (0-0).

    Le nouvel entraîneur du Montpellier Hérault Sport Club est revenu avec sérénité sur la bonne performance de ces joueurs face au leader parisien et sur ce match nul (0-0) au Parc des Princes qui satisfait les sudistes.

    Conscient de la bonne prestation de son équipe mais aussi du peu de motivation des parisiens pour cette rencontre de championnat (qu’ils dominent avec 23points d’avance sur le deuxième) à 4 jours du match Chelsea-PSG en LdC, l’entraîneur Frédéric Hantz analyse avec modestie le résultat de cette rencontre : « C’était envisageable de prendre un point mais trois aussi. Quand vous êtes entraîneur vous envisagez tout. On savait que l’objectif de Paris ce n’était pas de battre Montpellier ce soir » (…)

    Le remplaçant de Roland Courbis au poste d’entraîneur du MHSC depuis tout juste un mois explique la stratégie qui a été celle de son équipe lors de cette rencontre: (…) « on a regardé ce qu’on fait les autres adversaires. On a tenté de mettre une pression haute dans le milieu de terrain. On est resté discipliné, ce qu’il nous a manqué s’est caractérisé par les tirs au but, on a manqué de précision dans le dernier geste. ».

    Faisant la synthèse des différentes stratégies anti-PSG adoptées par les précédents adversaires du leader du championnat de France, Frédéric Hantz explique que la stratégie du MHSC était risquée mais a payé avec ce point pris au Parc : « Sur les mois précédents, beaucoup de choses ont été essayées ici. Les équipes se disent que le meilleur moyen d’embêter Paris, c’est de les presser haut. Paris est une équipe incroyablement difficile à jouer. La tendance qui se dégage c’est que pour espérer, il faut prendre des risques et jouer haut. »

    Toutefois, il n’oublie pas que son équipe n’est qu’à 8 points du premier reléguable. Le club de Louis Nicollin continue de lutter pour se maintenir dans l’élite et n’a droit à aucun relachement : « Le résultat n’est que la conséquence du travail de la semaine, c’est important, même quand il n’y a pas de victoire. Dans notre situation, prendre un point ici c’est important. Même si on prendre un point, on n’est pas autorisé à avoir du relachement. La série d’invincibilité se poursuit, c’est important, cela donne de la confiance. On ne prend pas de but aussi et c’est grâce à toute l’équipe. Depuis janvier, beaucoup d’efforts sont faits. »

    L’entraîneur n’a pas voulu expliquer son choix stratégique de remplacer tôt dans le match (avant la fin de la première mi-temps autour de la 40 min.) son milieu Bryan Dabo : « Le remplacement de Dabo a été réalisé pour des choix d’entraîneurs mais je souhaite en parler avec lui d’abord. ».

    Ce point pris avec ce match nul et vierge au Parc des Princes où d’autres équipes beaucoup mieux classées que le MHSC ont déjà pris des « valises » donne raison au nouvel entraîneur montpelliérain et semble indiqué que le successeur de Roland Courbis va réussir sa mission maintien.

    Mais il a bien raison de souligner un élément: Montpellier n’est pas tombé sur le meilleur PSG possible. Les Parisiens, bien qu’ils aient joué sérieusement avec l’envie de gagner, avaient certainement un peu la tête à Chelsea. D’ailleurs, la composition d’équipe donnait clairement la priorité à la préservation des cadres.

    Mais il fallait tout de même tenir face à un PSG qui a tenté quelques belles, Di Maria notamment, sans réussite. Sans oublier barre sur une reprise de Cavani et l’action d’Ibrahimovic en fin de match. Aucune des deux équipes n’est vraiment mécontente ce soir.




  • Toute l'actualité du PSG en vidéo
    Tags de l'article : , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • iznodoogy

      Je veut pas être méchant mais vu l’équipe aligné c’est sur que ce match n’etais pas notre priorité apres sa ma gavé d’etre aussi pas bon contre une equipe assez faible en face certe les occaz on les as rien que DM pouvait faire a lui tout seul le 3 zero Cavani a eu 2 grosse occaz le Z pareillle enfin bref au milieu faudra recrutez on peut pas vu nos objectif continuez avec des Stambouli ou des Rabiot (qui chouine chaque année) TM est pas bon en ce moment et pourtt il reste indispensable c’est pas normale sa pourtt sa n’etais que Montpellier hier…
      J’espère qu’on va aps payé les joueurs qu’on garde trop longtemps parce que les remplaçant ny arrive pas.

    Dernieres news

    Classement PSG Ligue 1

    # Equipe MJ V N D Pts

    Suivez-nous sur les reseaux



    Classement

    # Equipe MJ V N D Pts

    L'actualité européenne

    LDC - Pellegrini : "pas plus difficile" contre le Real Madrid que face au PSG

    LDC – Pellegrini : « pas plus difficile » contre le Real Madrid que face au PSG

    Adversaires

    Manchester City a su éliminer le Paris Saint-Germain, pourtant favori dans ce duel, en quart de ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Mao HASHIMOTOa publié un new post."Mercato – Handanovic encore annoncé dans le viseur du PSG"
    5 hours ago
    Emjeïsa publié un new post."Bernard Cazeneuve "La finale de samedi soir n'avait pas valeur de test pour l'Euro""
    6 hours ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Le PSG "tient à remercier Jessica Houara-d’Hommeaux et Caroline Seger"

    Féminines – Le PSG « tient à remercier Jessica Houara-d’Hommeaux et Caroline Seger »

    Actu Féminin

    Alors que Jessica Houara-d’Hommeaux (défenseur, 28 ans) avait déjà annoncé son départ du Paris Saint-Germain, le ...

    Vidéos PSG

    PSG / MHSC – Hantz « On savait que l’objectif de Paris ce n’était pas de battre Montpellier ce soir »

    PSG / MHSC - Hantz "On savait que l'objectif de Paris ce n'était pas de battre Montpellier ce soir" <Adversaires , Ligue 1

    Alors que le PSG n’a pas su  trouver les solutions pour remporter les trois points face au 14ème de Ligue 1, l’entraîneur de Montpellier, Frédéric Hantz analyse ce « bon » point du match nul obtenu par ses joueurs à Paris (0-0).

    Le nouvel entraîneur du Montpellier Hérault Sport Club est revenu avec sérénité sur la bonne performance de ces joueurs face au leader parisien et sur ce match nul (0-0) au Parc des Princes qui satisfait les sudistes.

    Conscient de la bonne prestation de son équipe mais aussi du peu de motivation des parisiens pour cette rencontre de championnat (qu’ils dominent avec 23points d’avance sur le deuxième) à 4 jours du match Chelsea-PSG en LdC, l’entraîneur Frédéric Hantz analyse avec modestie le résultat de cette rencontre : « C’était envisageable de prendre un point mais trois aussi. Quand vous êtes entraîneur vous envisagez tout. On savait que l’objectif de Paris ce n’était pas de battre Montpellier ce soir » (…)

    Le remplaçant de Roland Courbis au poste d’entraîneur du MHSC depuis tout juste un mois explique la stratégie qui a été celle de son équipe lors de cette rencontre: (…) « on a regardé ce qu’on fait les autres adversaires. On a tenté de mettre une pression haute dans le milieu de terrain. On est resté discipliné, ce qu’il nous a manqué s’est caractérisé par les tirs au but, on a manqué de précision dans le dernier geste. ».

    Faisant la synthèse des différentes stratégies anti-PSG adoptées par les précédents adversaires du leader du championnat de France, Frédéric Hantz explique que la stratégie du MHSC était risquée mais a payé avec ce point pris au Parc : « Sur les mois précédents, beaucoup de choses ont été essayées ici. Les équipes se disent que le meilleur moyen d’embêter Paris, c’est de les presser haut. Paris est une équipe incroyablement difficile à jouer. La tendance qui se dégage c’est que pour espérer, il faut prendre des risques et jouer haut. »

    Toutefois, il n’oublie pas que son équipe n’est qu’à 8 points du premier reléguable. Le club de Louis Nicollin continue de lutter pour se maintenir dans l’élite et n’a droit à aucun relachement : « Le résultat n’est que la conséquence du travail de la semaine, c’est important, même quand il n’y a pas de victoire. Dans notre situation, prendre un point ici c’est important. Même si on prendre un point, on n’est pas autorisé à avoir du relachement. La série d’invincibilité se poursuit, c’est important, cela donne de la confiance. On ne prend pas de but aussi et c’est grâce à toute l’équipe. Depuis janvier, beaucoup d’efforts sont faits. »

    L’entraîneur n’a pas voulu expliquer son choix stratégique de remplacer tôt dans le match (avant la fin de la première mi-temps autour de la 40 min.) son milieu Bryan Dabo : « Le remplacement de Dabo a été réalisé pour des choix d’entraîneurs mais je souhaite en parler avec lui d’abord. ».

    Ce point pris avec ce match nul et vierge au Parc des Princes où d’autres équipes beaucoup mieux classées que le MHSC ont déjà pris des « valises » donne raison au nouvel entraîneur montpelliérain et semble indiqué que le successeur de Roland Courbis va réussir sa mission maintien.

    Mais il a bien raison de souligner un élément: Montpellier n’est pas tombé sur le meilleur PSG possible. Les Parisiens, bien qu’ils aient joué sérieusement avec l’envie de gagner, avaient certainement un peu la tête à Chelsea. D’ailleurs, la composition d’équipe donnait clairement la priorité à la préservation des cadres.

    Mais il fallait tout de même tenir face à un PSG qui a tenté quelques belles, Di Maria notamment, sans réussite. Sans oublier barre sur une reprise de Cavani et l’action d’Ibrahimovic en fin de match. Aucune des deux équipes n’est vraiment mécontente ce soir.

    By
    @
    OTER ?>