Restez connectés avec nous
PSG/Montpellier - Les notes des Parisiens :

Autour du PSG

PSG/Montpellier – Les notes des Parisiens : un milieu qui monte en puissance

Ce mercredi, en match en retard de la 17e journée, le Paris Saint-Germain affrontait Montpellier au Parc des Princes. Si la victoire s’est dessinée en deuxième mi-temps, quelle soirée à l’arrivée : 5 buts pour le PSG, dont 3 détournés, ce n’est pas habituel! Mais les Parisiens ont fini par enfoncer le bouclier montpelliérain à force de persévérance et d’abnégation. Voici nos notes des Parisiens.

Gardien –

Gianluigi BUFFON (7): S’il est fautif sur le but malgré un bel arrêt, il se rattrape par une belle détente à la 58ème et sur un arrêt réflexe à la 76ème. Sans oublier une superbe parade en début de match. Toujours de beaux réflexes pour son âge qui a d’écœuré les visiteurs.

Défenseurs –

Tilo KEHRER (6,5): Une belle activité, aussi bien en défense qu’en attaque mais une absence assez incompréhensible de centres. remplacé à la 83ème par Diaby

MARQUINHOS (7,5): Le Boss, ni plus, ni moins. Il prend une dimension de plus en plus grande au sein de l’effectif parisien, son influence grandit sur le jeu, qu’il soit en défense ou au milieu. Le mix des deux Thiago, Silva et Motta?

Presnel KIMPEMBE (5): Sur courant alternatif depuis sa rentrée, le match de ce soir ne déroge malheureusement pas à la règle. De très bons mouvements mais aussi des pertes de concentration qui auraient pu couter plus cher.

Laywin KURZAWA (6,5): Sa soirée a commencé idéalement avec une belle tête rageuse sur le premier but, il a ensuite alterné les bons et les moins bons choix. Il manque une passe décisive pour Mbappé pour hors-jeu sur un coup de pied arrêté mais se rattrape peu après à la 78e . Prometteur pour son retour.

Milieux –

Marco VERRATTI (7,5): La plaque tournante du milieu parisien. S’il n’a pas toujours eu la justesse habituelle, il a été de tous les ballons quasiment avec cette capacité à laver les ballons toujours aussi impressionnante.

Julian DRAXLER (6): Du bon mais il manque quelque chose. Si la technique et l’intelligence de jeu ne lui manquent pas, on aimerait qu’il ait plus d’impact sur le jeu, surtout aussi niveau physique et psychologique.

Christopher NKUNKU (6,5) : S’il n’est pas buteur ce soir, il provoque le CSC de Skuletic sur une belle reprise sur corner. Mais tout comme pour son coéquipier allemand, il manque de justesse et d’impact sur le jeu des parisiens. Trop discret et doit se montrer plus.

Dani ALVES (7): Une activité incessante malgré son âge, le vétéran brésilien sorti à la 77ème et remplacé par Colin DAGBA a été de tous les ballons, en défense et en attaque. Son association avec Draxler a montré de belles choses.

Attaquants –

Angel DI MARIA (7): S’il manque un duel important face au gardien montpelliérain, il se rattrape avec un coup franc de toute beauté en fin de première mi-temps. Un peu plus discret en deuxième période jusqu’à sa sortie à la 68ème, remplacé par Eric CHOUPO-MOTING, la faute à une douleur à la cuisse.

Kylian MBAPPE (7): Il a attendu son but, il a cru ouvrir son compteur à la 78ème mais finalement son premier but sera considéré comme CSC, ce sera donc pour la 79ème. Le public scande son nom dans tout le Parc, le nouveau chouchou. Mais comment pourrait il en être autrement?

Publicités

Vidéos Football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG