Restez connectés avec nous
PSGNantes - Touré Les Parisiens ont su ne pas paniquer

Adversaires

PSG/Nantes – Touré « Les Parisiens ont su ne pas paniquer »

Hier après-midi au Stade de Princes, le Paris Saint-Germain a remporté une belle victoire 4-1 contre le FC Nantes dans le cadre de la 13e journée de Ligue 1. Abdoulaye Touré, milieu défensif nantais de 23 ans, est revenu sur cette rencontre face aux médias. S’ils ne conteste pas la supériorité parisienne, il souligne aussi la bonne performance de son équipe.

« Quand vous jouez contre une grande équipe avec de grands joueurs, vous vous attendez à un match compliqué. Malgré le résultat, on a montré un bon visage. Je pense que c’est encourageant pour la suite. En face, il y a tellement de grands joueurs… On a essayé de faire avec nos moyens, ça n’a pas marché. Maintenant il faut se concentrer sur le prochain match qui est important, vu que c’est un derby.

Les Parisiens ont su ne pas paniquer. Je pense que le troisième but nous tue. Ils ont de grands joueurs. S’ils peuvent gagner la C1 ? Ils ont recruté cet été pour cet objectif, mais c’est une compétition où il y a beaucoup de grandes équipes. Nous, on doit progresser et se servir de ce match-là pour progresser et en tirer les leçons nécessaires.« , propos relayés par Goal.

Le PSG ne se laisse plus dépasser.

Le PSG a clairement dominé cette rencontre, mais il est vrai que Nantes a fait preuve d’une vraie résistance. Le tout en se concentrant sur un bloc défensif et des contres, mais il est très difficile d’utiliser d’autres armes face aux Parisiens. Surtout pour cette équipe nantaise, dont l’attaque est le grand défaut (11 buts en championnat, 15e meilleur total avant la 13e journée).

Les Nantais ont tout de même su profiter d’un relâchement parisien pour marquer. Là, on a vu une grosse différence au PSG par rapport à la saison dernière. Plutôt que de reculer et prendre peur, les Parisiens sont repartis de l’avant, ont augmenté le rythme et sont allés marquer 2 autres buts pour tuer le match. On a même pu croire au 5-1. Avec cette force mentale (même si ce serait encore mieux de ne pas se relâcher, sauf qu’il peut aussi y avoir de la fatigue), le PSG sera extrêmement difficile à arrêter en Ligue 1.

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Adversaires