Restez connectés avec nous
PSG/Strasbourg - Laurey "On aurait aimé qu’ils aient le syndrome de Madrid mais ça, c’est dans les films"

Adversaires

PSG/Strasbourg – Laurey « On aurait aimé qu’ils aient le syndrome de Madrid mais ça, c’est dans les films »

Ce samedi, pour le compte de la 26ème journée de Ligue 1, le Paris Saint Germain s’est imposé sur sa pelouse face au promu strasbourgeois (5-2). Après la rencontre, Thierry Laurey, l’entraineur de Strasbourg, est revenu sur le match de ses joueurs face à un PSG intraitable à domicileDes propos relayés par Goal.

« Je n’ai eu aucun espoir mais c’était sympathique de démarrer comme ça, de marquer. On s’est dit qu’on ne leur referait pas le coup quand même. Il y avait des coups à jouer et on aurait pu certainement mieux faire. 5-2, la sanction aurait pu être plus lourde. On a eu des possibilités au Parc donc ça peut nous permettre d’avoir des ambitions. »

Après la défaite a la Meinau en décembre dernier (2-1), le Paris Saint-Germain avait à coeur de se rattraper en s’imposant à domicile. Mais cela ne s’est pas passé comme prévu. Les parisiens se sont fait surprendre d’entrée sur le premier tir cadré strasbourgeois (6e). Heureusement ils ont su réagir très rapidement et en moins d’un quart d’heure Draxler (10e), Neymar (21e) et Di Maria (23e) ont parfaitement exploité les erreurs alsaciennes pour faire le break avant la pause (3-1).

Au retour des vestiaires les parisiens sont rentrés en mode « gestion » et face à des strasbourgeois déterminés, cela s’est payé cash. Bahoken, avec un superbe appel en profondeur s’est joué de Thiago Silva et est venu ajuster Areola d’un plat du pied (67e). A 3-2, les strasbourgeois ont cru revenir dans le match, mais c’était sans compter sur deux fulgurances d’Edinson Cavani auteur d’un doublé aujourd’hui (73e et 79e).

Je n’ai pas trouvé cette équipe fébrile’

« On aurait aimé qu’ils aient le syndrome de Madrid mais ça, c’est dans les livres, ou dans les films. Il y a trop de différences avec les équipes promues. Je n’ai pas trouvé cette équipe fébrile. Si on avait été capable de l’agresser, on aurait pu gagner quelques ballons intéressants. Mis à part le premier but, on n’a pas eu la capacité de le faire. Ce sont plus les buts encaissés qui font mal ».

3 jours après la défaite face au Real Madrid (3-1) en Ligue des Champions, le PSG a su se re-mobiliser et s’imposer avec un match sérieux au Parc des Princes. Le club parisien a montré sa supériorité en Ligue 1. Même avec quelques erreurs de placements ou des excès d’individualisme les parisiens ont su s’imposer (assez largement) face à des strasbourgeois ultra-réalistes (2 tirs cadrés, 2 buts).

Aucune inquiétude à avoir donc, le club francilien s’est bien remis de sa défaite de mercredi soir. Preuve en est, avec une 13ème victoire de suite à domicile, le PSG établi un nouveau record dans son histoire.

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Adversaires