Adversaires

PSG/MHSC – Sessegnon « On n’y va pas avec la crainte même s’il faut respecter l’adversaire »

Ligue 1 - Sessegnon "contre Paris, il faut être lucide : on devrait se faire broyer !"
Publie le 20/04/2017 a 19:40



  • Ce samedi, le Paris Saint-Germain recevra Montpellier dans le cadre de la 34e journée de Ligue 1 (coup d’envoi 17h). A cette occasion, Stéphane Sessegnon, milieu montpelliérain de 32 ans et ancien du club de la capitale (2008-2011), a abordé le match à venir en conférence de presse.

    « J’ai vécu de bons moments à Paris donc c’est un match un peu spécial pour moi. Les matchs contre le PSG c’est des matchs qui donnent une grosse envie. On n’y va pas avec la crainte même s’il faut respecter l’adversaire. On y va l’esprit libéré. On a préparé ce match comme les autres il n’y a pas de signes de pression ou d’émotions particulières. » 

    Sessegnon reste presque comme une déception au PSG. Seulement parce qu’il y avait un grand potentiel que l’on n’a pas vu à son maximum. Après des premiers mois très réussis, il a eu du mal avec le coach Antoine Kombouaré. Des performances un peu décevantes face à une concurrence accrue, le Béninois est descendu dans la hiérarchie et a ensuite réclamé un départ. Il voudra sans doute un peu prendre sa revanche lors de ce retour au Parc des Princes, qui aura sans doute acceuillir un de ses anciens.

    Quant à la rencontre, Montepellier aura certainement l’espoir de réussir un coup à Paris et il faut toujours se méfier même si l’adversaire semble plus faible. Visiblement, Sessegnon et ses coéquipiers vont sans peur dans ce peur, c’est une bonne chose pour eux. Avoir peur est souvent le meilleur moyen de se louper. Aux Parisiens de faire comprendre dès l’entame du match qu’un bon état d’esprit ne suffira pas à les ralentir dans la course au titre.

    Publie le 20/04/2017 a 19:40

    PSG/MHSC – Sessegnon « On n’y va pas avec la crainte même s’il faut respecter l’adversaire »

    Ce samedi, le Paris Saint-Germain recevra Montpellier dans le cadre de la 34e journée de Ligue 1 (coup d’envoi 17h). A cette occasion, Stéphane Sessegnon, milieu montpelliérain de 32 ans et ancien du club de la capitale (2008-2011), a abordé le match à venir en conférence de presse.

    « J’ai vécu de bons moments à Paris donc c’est un match un peu spécial pour moi. Les matchs contre le PSG c’est des matchs qui donnent une grosse envie. On n’y va pas avec la crainte même s’il faut respecter l’adversaire. On y va l’esprit libéré. On a préparé ce match comme les autres il n’y a pas de signes de pression ou d’émotions particulières. » 

    Sessegnon reste presque comme une déception au PSG. Seulement parce qu’il y avait un grand potentiel que l’on n’a pas vu à son maximum. Après des premiers mois très réussis, il a eu du mal avec le coach Antoine Kombouaré. Des performances un peu décevantes face à une concurrence accrue, le Béninois est descendu dans la hiérarchie et a ensuite réclamé un départ. Il voudra sans doute un peu prendre sa revanche lors de ce retour au Parc des Princes, qui aura sans doute acceuillir un de ses anciens.

    Quant à la rencontre, Montepellier aura certainement l’espoir de réussir un coup à Paris et il faut toujours se méfier même si l’adversaire semble plus faible. Visiblement, Sessegnon et ses coéquipiers vont sans peur dans ce peur, c’est une bonne chose pour eux. Avoir peur est souvent le meilleur moyen de se louper. Aux Parisiens de faire comprendre dès l’entame du match qu’un bon état d’esprit ne suffira pas à les ralentir dans la course au titre.




  • Tags de l'article : , , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    Comments are closed.

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    LDC - Le PSG condamné par l'UEFA à payer 40 000 euros à cause de ses retards

    LDC – Le PSG condamné par l’UEFA à payer 40 000 euros à cause de ses retards

    Club

    Ce jeudi se réunissait la Commission de discipline de l’UEFA à Nyon (en Suisse). Il était ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    NicolasBa mis à jour un post"Anderlecht/PSG - Mbappé "c'est vrai que des fois on gère un peu trop""
    3 days ago
    NicolasBa mis à jour un post"Anderlecht/PSG - Mbappé "c'est vrai que des fois on gère un peu trop""
    3 days ago

    Actualité Féminine

    Robert Malm Si le PSG me fait une proposition, je réfléchirais

    Robert Malm « Si le PSG me fait une proposition, je réfléchirais »

    Actu Féminin

    Hier, RMC Sport a indiqué que le Paris Saint-Germain pense à proposer le poste de directeur sportif ...

    Vidéos PSG

    PSG/MHSC – Sessegnon « On n’y va pas avec la crainte même s’il faut respecter l’adversaire »

    Ligue 1 - Sessegnon "contre Paris, il faut être lucide : on devrait se faire broyer !" <Adversaires , Ligue 1

    Ce samedi, le Paris Saint-Germain recevra Montpellier dans le cadre de la 34e journée de Ligue 1 (coup d’envoi 17h). A cette occasion, Stéphane Sessegnon, milieu montpelliérain de 32 ans et ancien du club de la capitale (2008-2011), a abordé le match à venir en conférence de presse.

    « J’ai vécu de bons moments à Paris donc c’est un match un peu spécial pour moi. Les matchs contre le PSG c’est des matchs qui donnent une grosse envie. On n’y va pas avec la crainte même s’il faut respecter l’adversaire. On y va l’esprit libéré. On a préparé ce match comme les autres il n’y a pas de signes de pression ou d’émotions particulières. » 

    Sessegnon reste presque comme une déception au PSG. Seulement parce qu’il y avait un grand potentiel que l’on n’a pas vu à son maximum. Après des premiers mois très réussis, il a eu du mal avec le coach Antoine Kombouaré. Des performances un peu décevantes face à une concurrence accrue, le Béninois est descendu dans la hiérarchie et a ensuite réclamé un départ. Il voudra sans doute un peu prendre sa revanche lors de ce retour au Parc des Princes, qui aura sans doute acceuillir un de ses anciens.

    Quant à la rencontre, Montepellier aura certainement l’espoir de réussir un coup à Paris et il faut toujours se méfier même si l’adversaire semble plus faible. Visiblement, Sessegnon et ses coéquipiers vont sans peur dans ce peur, c’est une bonne chose pour eux. Avoir peur est souvent le meilleur moyen de se louper. Aux Parisiens de faire comprendre dès l’entame du match qu’un bon état d’esprit ne suffira pas à les ralentir dans la course au titre.

    By
    @https://twitter.com/BottemanneNicol
    OTER ?>