Restez connectés avec nous
Ligue 1 - Le PSG nominé dans toutes les catégories des trophées UNFP

Ligue 1

PSG/REIMS – Les notes des joueurs parisiens, avec un grand Ibrahimovic

Quatre jours après la belle prestation du Paris Saint-Germain contre Chelsea (victoire 2-1), les parisiens recevaient le Stade de Reims (17 ième) pour le compte de la 27 ième journée de Ligue 1.Auteurs d’un match solide, les franciliens n’ont pas tremblé et remporte ainsi leur 23ème victoire en championnat cette saison (4-1).

Avec 73 points, le titre de champion de Ligue 1 se rapproche à grands pas.

Faits marquants: le retour de Grégory Van Der Weil et la seconde titularisation de la saison pour Kurzawa.

Cette rencontre fut également entachée d’une nouvelle bourde de Kevin Trapp et de la sortie anticipée d’Angel Di Maria en fin de première période.

 

Trapp (4,5): Peu sollicité pendant tout le match, le gardien allemand s’est complètement troué sur un coup franc tiré par Reims, permettant ainsi à Oniangué d’égaliser à la 34 ème minute du match. Une énième erreur qui vient ternir sa magnifique prestation de mardi dernier contre Chelsea. La seconde mi-temps fut plus à son avantage, ce qui lui évite ainsi une note éliminatoire.

Kurzawa (6,5): Pour sa deuxième titularisation de la saison en Ligue 1, le latéral gauche a été très actif et a énormément apporté aussi bien offensivement que défensivement. Une excellente prestation qui est de bonne augure à quelques mois du fin de contrat de l’indéboulonnable Maxwell. La relève semble à priori assurée

Luiz (6,5): Fidèle à lui-même, le brésilien a une nouvelle fois démontré toute son importance au sein de la charnière 100 % brésilienne. Il a notamment réalisé de nombreux tacles salvateurs et s’est montré intraitable défensivement. A noter qu’il s’est même quelque fois projeté vers l’avant notamment en première période.

Silva (7): Que dire? Si ce n’est que comme, à l’accoutumée, le capitaine de la formation parisienne s’est montré impeccable défensivement. Son sens inné de l’anticipation lui permet de n’être quasiment jamais pris à défaut. Avec David Luiz, il forme une véritable charnière « assurance tous risque ».

Van Der Weil (6,5): De retour après une opération de l’appendicite, fin janvier, et surtout après l’épisode « periscopal » de Serge Aurier, le défenseur droit a fait une entrée plus que convaincante. Auteur d’une prestation défensive solide, c’est surtout offensivement que le batave a pu se distinguer en marquant notamment un but d’entrée de jeu (12 ième minute).

Motta (6): Dans le prolongement de ces dernières prestations, l’italien a fait le job sans forcément briller. La sentinelle a néanmoins permis organiser le jeu en faisant de nombreuses passes précises et en permettant ainsi de casser quelquefois les lignes rémoises. – Remplacé par Marquihnos à la 72 ième minute.

Rabiot (6,5): Le jeune milieu de devoir a rempli son rôle et a fait un match plein. Son activité et le pressing opéré lui a permis de récupérer beaucoup de ballons. Une bonne prestation pour le joueur de 20 ans.

Verratti (6,5): A nouveau aligné après le match de Ligue des Champions et de retour de blessure, le petit génie italien a réalisé des gestes techniques de très grande classe avec notamment un superbe râteau et une espèce de Panenka pendant sa conduite de balle. Le petit hibou a encore illuminé les yeux du public du parc. Il a malheureusement dû céder sa place à Blaise Matuidi (7) en début de seconde période. L’international français a fait une entrée très convaincante en faisant preuve, comme à son habitude, d’abnégation et de générosité .

Cavani (7): De retour en confiance, l’attaquant uruguayen semble progressivement retrouver un niveau digne de son standing. Cela lui a permis d’inscrire un joli but sur un merveilleux service d’Ibra en fin de première période. Il a ensuite fait preuve d’une bonne activité avec notamment une très jolie frappe arrêté la le gardien de Reims à la 82 ième minute. De bonne augure pour la suite.

Di Maria (5,5): Plutôt discret lors de la première mi-temps, l’argentin a dû sortir prématurément lors de la 40 ième minute à la suite d’une douleur ressentie à la cuisse – Lucas Moura (7) qui l’a remplacé a fait un très bon match en apportant de la vitesse et en faisant de bons appels. Ce dernier n’aura pas ménagé ses efforts et il aura encore pu démontrer qu’il faudra sans doute compter sur lui jusqu’à la fin de la saison.

Ibrahimović (7,5): Auteur d’un début match plutôt timide voir brouillon (hormis la passe décisive lumineuse sur le but de Van Der Weil), le Géant suédois est monté progressivement en puissance inscrivant 2 buts et en distillant 2 passes décisives. Sans aucun doute, l’homme du match

Derniers articles

Autres articles présents dans Ligue 1