Restez connectés avec nous

Adversaires

Reims/PSG – Guion est content de la préparation, mais craint des Parisiens « fâchés »

Reims/PSG - Guion est content de la préparation, mais craint des Parisiens "fâchés"

David Guion, entraîneur du Stade de Reims, était en conférence de presse afin d’évoquer la réception du Paris Saint-Germain mercredi soir au Stade Auguste-Delaune (coup d’envoi à 21h, diffusion sur Canal+) dans le cadre des demi-finales de la Coupe de la Ligue. Le coach rémois a évoqué la préparation de son équipe, son état d’esprit et le danger en affrontant Paris.

« Je trouve les joueurs concentrés, sereins. On sent qu’à travers l’environnement extérieur, il y a un engouement. On l’a vu dimanche midi avec les Ultrem qui sont venus nous rendre visite et nous encourager à la fin de l’entraînement. On est dans notre bulle, on travaille avec sérénité, il y a eu de la qualité cette semaine à l’entraînement. Il n’y a pas de signaux qui me montrent que les garçons sont dans la surexcitation.

Guion « l’effet de surprise ne va plus marcher. »

C’est clair qu’il ne faut pas les fâcher, et malheureusement c’est raté (avec la victoire en Ligue 1 au Parc des Princes, 7e journée). C’est clair aussi que l’effet de surprise ne va plus marcher. L’idée, c’est d’être nous-mêmes. On connaît très bien cette équipe, tout a été dit sur elle, je ne vais même pas vous en parler.

Je n’avais pas fait de montage lors du dernier match au Parc, rappelle le coach. Depuis deux ans que je suis là, c’était la première fois que je n’avais pas fait de montage sur l’adversaire. Je leur ai dit, vous les connaissez aussi bien que moi, vous les voyez tous les week-ends, vous savez comment ils jouent. », propos de Guion relayés par L’Union.

Affronter le PSG est toujours particulier, le fait que ce soit une demi-finale de coupe rajoute un surplus d’émotion à cette affiche pour les Rémois. Ils ne sont plus très loin d’un titre, alors que le dernier trophée soulevé, à part la Ligue 2, remonte à un championnat de France en 1962. C’est donc un moment très important pour le club. Il faut se méfier de la motivation de cette équipe qui a la meilleure défense de Ligue 1 (13 buts encaissés, 1 de moins que le PSG).

Aux Parisiens de rentrer dans ce match avec un maximum d’envie et de concentration pour s’éviter une sortie désagréable de la Coupe de la Ligue. Après la défaite en championnat, Paris sait à quoi s’attendre. Et il faudra afficher l’envie de remettre les choses dans l’ordre. Cela sera avec, normalement, une équipe moins remaniée que sur cette défaite même si au moins 2 absences (Thilo Kehrer et Juan Bernat) sont certaines. En tout cas, le PSG doit aller chercher la qualification en gardant la mentalité collective affichée dernièrement.

Publicités

 

Articles récents

Autres articles présents dans Adversaires