Restez connectés avec nous

Adversaires

Rennes ne compte pas se faire massacrer

Jean-Armel Kana-Biyik aura la lourde tâche de freiner le trio offensif de feu du PSG ce dimanche soir au Parc des Princes. Le jeune défenseur rennais s’attend à un grand match, difficile, mais n’a pas l’intention de se faire marcher sur les pieds par une équipe parisienne annoncée favorite.

« C’est un match intéressant. Tout footballeur a envie de jouer des matchs comme cela. Surtout contre un Paris SG qui joue le titre devant son public. Il y aura beaucoup d’enjeux. Ça va être passionnant à jouer. C’est pour des moments comme celui-ci que je fais du football. On doit rester concentrer sur notre objectif. On n’est pas plus inquiet que cela. Il est vrai que l’on a perdu nos deux derniers matchs mais on restait aussi sur quatre victoires consécutives. Pour l’instant, nous sommes toujours cinquièmes. On a notre destin entre les mains. La pression est sur nos concurrents. Leur trio offensif fait des ravages actuellement. À nous d’être rigoureux et solide. Jérémy Ménez est sur une autre planète en ce moment. Si on est sérieux et concentré, on n’aura pas trop de soucis à se faire. Quand je parle de solidité, je ne parle pas que de la défense. Nous sommes un collectif. On défend à onze. Il faut couper l’arriver d’eau à la base pour ne pas se noyer, a déclaré celui qui a grandi en région parisienne. Quand on joue devant sa famille, c’est particulier. Je vais faire abstraction. Comme mes coéquipiers, je vais à Paris pour faire un bon résultat. Je ne joue pas au PSG. Je ne m’occupe pas des autres. Chacun ses problèmes. Il n’y a que le Stade Rennais qui m’intéresse. On veut vraiment décrocher la cinquième place. On a une réelle envie de bousculer cette équipe. Beaucoup de personnes pensent que l’on va se faire massacrer mais on veut les faire mentir. »

Derniers articles

Autres articles présents dans Adversaires