Restez connectés avec nous
Saison 2015-2016 : Statistiques après Bordeaux/PSG : un match nul avec beaucoup d'erreurs

Ligue 1

Saison 2015-2016 : Statistiques après Bordeaux/PSG : un match nul avec beaucoup d’erreurs

Le Paris Saint-Germain jouait mercredi soir contre Bordeaux pour la 35e journée de Ligue 1, reporté à cause de la Coupe de la Ligue. Et cela n’a pas réussi aux Parisiens auteurs d’un match très moyens. Retour en chiffres sur ce match et sur la saison 2015-2016 avec les données de WhoScored.com.

Tout d’abord au niveau de l’équipe, on a pu assister à l’une des pires prestations de l’année avec seulement 87% de passes réussies. Si ce total est élevé en absolu (seulement 75% pour Bordeaux par exemple), c’est faible par rapport à la moyenne parisienne de 90%, surtout quand on considère que ce sont les passes vers l’avant qui sont loupées.

De plus, le PSG n’a tiré que 9 fois contre une moyenne à 14.7 tirs par match… pour un grand total de 2 tirs cadrés, soit 1 de moins que les Bordelais. Seule la possession est au niveau habituelle de 68%… il semblerait qu’avoir le ballon ne fasse vraiment pas gagner les matchs.

Au niveau individuel, en attaque, Zlatan Ibrahimovic s’est rapproché du record de Carlos Bianchi (37 buts sur une saison en Ligue 1) mais c’est bien le seul côté positif de l’attaque parisienne lors de ce match.

En effet, les offensives ont été plombées par des passes loupées: Zlatan lui-même n’a que 63% de passes réussies pour une moyenne à 79% et Angel Di Maria a suivi l’exemple avec seulement 70% de réussite.

Quand le jeu est basé sur des actions construites, il n’est pas possible de gagner en loupant 1 passe sur 4. Si Lucas a tenté d’amener un peu de folie avec ses dribbles (7 réussis), il n’a ensuite jamais conclu, avec seulement 1 tir et 0 passe clé.

Au milieu, Adrien Rabiot n’a joué que 77 ballons, soit 6 de moins que Benjamin Stambouli et 10 de moins que Christopher Nkunku. Le tout forme un milieu peu en forme et ce sont les défenseurs centraux qui ont fait tourner le ballon avec 129 ballons pour David Luiz.

Pour la récupération, Stambouli s’est le plus montré avec 6 tacles réussis, pendant que Marquinhos s’occupait des interceptions avec 6 également. Luiz n’a pas réussi de tacle et n’a fait qu’une seule interception, il était plutôt occupé à dégager le ballon, et ce à 9 reprises (seulement 4 pour Marquinhos).

Le gardien Kevin Trapp a réalisé 2 arrêts, et une sortie aérienne réussie, mais ne pouvait malheureusement rien faire sur la reprise de volée à 6 mètres sur laquelle il encaisse le but de l’égalisation.

Derniers articles

Autres articles présents dans Ligue 1