Restez connectés avec nous

Adversaires

Sanchez : « On les a regardés jouer »

L’entraîneur Valenciennois Daniel Sanchez est apparu très déçu à l’issue de la défaite concédée face au Paris Saint-Germain ce dimanche soir lors de la 36ème journée de Ligue 1 (3-4).

Alors que son équipe menait deux buts à zéro à la onzième minute de jeu, Daniel Sanchez a vu ses joueurs perdre la maîtrise du match en encaissant trois buts avant la mi-temps. Une situation décevante et regrettable pour l’entraîneur valenciennois. «Que le PSG soit plus fort que nous, personne n’en doutait. Maintenant, on n’a pas fait ce qu’il fallait à partir d’un certain moment. On a eu la chance de mener 2-0 et après, par réflexe de protection ou je ne sais quoi, on les a regardés jouer. On s’est mis à reculer, à ne pas presser le porteur. Et à partir du moment où on leur laisse le temps et l’espace, ça devient compliqué face à de tels joueurs. Le premier but les relance, ils n’ont pas eu le temps de douter. Pour cela, on aurait dû tenir ce résultat quelques minutes. On leur donne le premier but et on leur fait des cadeaux. On n’a pas fait un mauvais match, mais cela ne suffit pas pour prendre des points contre le PSG. Il faut être plus rigoureux, plus décisif dans les phases offensives, plus réaliste et efficace. On a quand même marqué trois buts. A 4-3, tout était possible. Ils sont comme tout le monde même s’ils ont été un peu moins fébriles que nous. Il nous manque encore un point pour nous sauver, le plus tôt sera le mieux. Prendre trois buts en une mi-temps, c’est dur à digérer. La base d’une bonne équipe, c’est derrière. On n’a pas eu de solidité défensive aujourd’hui.»

Derniers articles

Autres articles présents dans Adversaires