Restez connectés avec nous
CDL - PSG/LOSC, Seydoux "J’aimerais que le LOSC se lâche et ne pas avoir de regrets"

Adversaires

Seydoux : « Si le PSG écrase tout…»

Avec le PSG, Lille sera sûrement le club le plus actif sur le marché des transferts cet été, grâce à la vente d’Eden Hazard à Chelsea (40M€). Mais Michel Seydoux avoue que le PSG joue dans une autre cour et qu’il devrait encore impressionner en terme de recrutement.

« En France, ce sera très calme. Les animateurs historiques que sont Lyon et Marseille ne sont pas là. Le PSG sera la seule originalité de ce mercato. Même au niveau européen, je m’attends juste à une poignée de grosses opérations. La crise est partout, les grands clubs se préparent au fair-play financier, les footballs espagnol et italien sont malades…Nous sommes un peu l’exception française, en effet. Mais c’est parce que nous avons eu une grosse vente. Le départ d’Hazard est une grande perte pour la Ligue 1 et pour le Losc. Mais pour continuer à être aussi ambitieux et performants, on se doit de réinvestir une partie de cet argent. Nous avons encore besoin d’un milieu offensif, c’est notre seule priorité aujourd’hui, a déclaré Seydoux dans Le Parisien, avant de confirmer l’intérêt du LOSC pour le Parisien Nenê. C’est un des meilleurs joueurs du Championnat de France. Il suscite l’appétence de beaucoup de clubs, dont le nôtre, oui. Aujourd’hui, le Losc a la chance d’être bien portant, d’être ambitieux et d’avoir un grand stade. Tous les talents qui passent, nous les regardons avec attention. Mais on n’achètera pas tout le monde ! »

Souvent critiqué, à juste titre, par les supporters parisiens pour sa fâcheuse tendance à ne pas vouloir renforcer le PSG, Seydoux a tenu à mettre les choses au clair. Il aurait par exemple accepté de vendre Eden Hazard au PSG si le joueur avait souhaité rejoindre Paris. « En tant que patriote, je suis pour le « acheter français ». Mais les joueurs que le PSG souhaite ne sont déjà plus dans notre championnat. C’est évidemment préjudiciable. Il aurait été bon pour l’économie de notre football que Paris recrute chez nous. Je sais de quoi je parle, Lille a grandi parce que nous avions vendu nos joueurs aux gros clubs français. Mais le PSG joue déjà dans une autre catégorie. Il n’y a pas en France de joueurs qui correspondent à leurs ambitions. Le seul talent qui aurait pu les intéresser, c’est Eden Hazard. Si le joueur l’avait voulu, on aurait discuté, oui. Je n’aurais pas opposé un veto de principe. J’aurais peut-être été juste plus exigeant au niveau du montant du transfert (rires), a rigolé le dirigeant lillois, qui sait que le PSG a les moyens de devenir un grand club européen. C’est leur ambition. Mais mettre de grands noms sur un terrain, ce n’est pas forcément faire une équipe. Le PSG devrait être hors concours. Mais il l’était déjà l’année dernière, et Montpellier a résisté. Et je ne voudrais pas que la L1 ressemble au championnat espagnol. Ce serait triste. Si Paris écrase tout, il n’y aura plus de suspense. »


Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Adversaires