Restez connectés avec nous

Editos

Un appétit d’ogre face aux Lionceaux ?

Le club de la capitale a passé une semaine relativement calme. L’éventuelle succession d’Antoine Kombouaré au poste d’entraîneur ne fait plus les gros titres de la presse sportive, en raison de la qualification épique de l’OM pour les 8e de finale de la Ligue des Champions et la victoire très polémique de Lyon en Croatie, face au Dinamo Zagreb (1-7). D’autant plus que Paris a gagné son dernier match face à Auxerre dimanche dernier (3-2) : ses mauvais résultats du mois de novembre ont ainsi pu être un peu occultés. Toutefois, une nouvelle contre-performance face aux Lionceaux serait très malvenue et relancerait l’hypothèse du licenciement du Kanak. « C’est embêtant, car je suis toujours là alors que certains annoncent mon départ depuis sept mois. Depuis le mois de juin, il est question de mon avenir. Ça me lasse mais ça ne me déconcentre pas dans mon travail. Dans le foot, il n’y a pas d’état d’âme. Je n’ai pas à étaler mes sentiments, c’est d’ordre privé », a confié le Calédonien en conférence de presse d’avant-match vendredi.

« Une défense qui change pas mal »

Pour le déplacement dans le Doubs, ce dernier a rappelé Diego Lugano dans le groupe. L’international uruguayen n’avait plus été convoqué depuis sa piètre prestation face à Marseille (3-0), en raison d’une douleur au genou droit. De là à imaginer que le capitaine de la Celeste soit titulaire face à Sochaux… Justement, c’est dans le secteur défensif que le PSG doit faire des efforts, après avoir concédé 17 buts en autant de matches. « On prend beaucoup trop de buts à mon goût. J’essaie de trouver la meilleure formule avec une défense qui change pas mal. Je n’ai pas encore trouvé ma défense. On défend mieux, mais sur 90 minutes c’est un peu compliqué », estime « Casque d’or ». En charnière centrale, Mamadou Sakho devrait se voir associer Milan Bisevac, tandis que Christophe Jallet et Sylvain Armand sont pressentis pour occuper les couloirs de la défense.

Schéma identique ?

Pour ce qui est du reste de la composition de l’équipe, Kombouaré fera probablement dans le traditionnel, toujours avec un schéma tactique en 4-2-3-1. Ce qui pourrait nous donner le onze de départ suivant : Sirigu, Jallet, Bisevac, Sakho(c), Armand – Momo Sissoko, Bodmer – Ménez, Pastore, Nene – Gameiro. Blaise Matuidi (adducteurs), Clément Chantôme (cuisse) ainsi que Guillaume Hoarau (phase de reprise) ne seront pas du voyage. Côté sochalien, Mecha Bazdarevic ne pourra pas compter sur Mathieu Peybernes (suspendu), Carlao, Steven Moukoyolo et Damien Perquis. En revanche, Kevin Anin fait son retour dans le groupe ainsi que Modibo Maïga.

Statistiques et pronostics

Si Antoine Kombouaré assure ne pas avoir trouvé sa défense, que doit dire le coach doubiste ? Avec trente buts encaissés en seize matches, l’équipe de Marvin Martin est la deuxième formation de Ligue 1 la plus perméable. Le PSG est l’une des bêtes noires des Lionceaux : il compte quinze succès pour douze défaites à Bonal. Cette saison, cinq des six derniers déplacements franciliens en Ligue 1 se sont soldés par plus de 2,5 buts. Quatre des cinq derniers matches de championnat disputés à Sochaux se sont terminés par plus de 2,5 buts. Les hommes de Kombouaré sont donc largement favoris (cotes : 2 pour un succès parisien, 2,90 le nul et 3,75 pour une victoire sochalienne). Espérons que Kevin Gameiro, qui n’a plus trouvé le chemin des filets depuis près de deux mois, puisse faire évoluer son compteur de but, qui reste bloqué à huit réalisations (cote pour un but de Gameiro : 2,20).

Derniers articles

Autres articles présents dans Editos