Adversaires

Yanga-Mbiwa : « L’histoire d’un match »

Publie le 17/02/2012 a 19:18



  • Véritable pilier de la défense de Montpellier, et sûrement le défenseur français le plus prometteur en compagnie de Mamadou Sakho, Mapou Yanga-Mbiwa sera chargé de bloquer les assauts parisiens dimanche soir au Parc.

    Le jeune défenseur sait que les Parisiens sont plus expérimentés et plus armés individuellement mais il assure que son équipe a les capacités pour faire un résultat et prendre sa revanche après la lourde défaite au match aller. « On essaie de faire un peu plus attention par rapport aux autres matches. Paris est une grosse équipe. Il faut faire attention à leurs points forts mais nous aussi on a des atouts, il faut avoir confiance. Ce sera onze joueurs contre onze, ils ont deux bras et deux jambes comme nous. C’est l’histoire d’un match, 90 minutes, et il faudra se donner à fond pour ramener quelque chose de là-bas. Ils ont été réalistes, ils ont gagné chez nous, on essaiera de faire la même chose chez eux. Il faudra être solide. Ils ont un peu plus d’expérience que nous, mais on fera avec nos armes. (…) Ils ont beaucoup de joueurs qui peuvent faire la différence directement. Nous, on se base sur notre collectif et ça a payé jusqu’à présent. On n’a pas vraiment la pression, c’est l’engouement autour du match qui fait monter la pression mais de notre côté, c’est sans plus », a déclaré Yanga-Mbiwa en conférence de presse ce vendredi.

    Publie le 17/02/2012 a 19:18

    Yanga-Mbiwa : « L’histoire d’un match »

    Véritable pilier de la défense de Montpellier, et sûrement le défenseur français le plus prometteur en compagnie de Mamadou Sakho, Mapou Yanga-Mbiwa sera chargé de bloquer les assauts parisiens dimanche soir au Parc.

    Le jeune défenseur sait que les Parisiens sont plus expérimentés et plus armés individuellement mais il assure que son équipe a les capacités pour faire un résultat et prendre sa revanche après la lourde défaite au match aller. « On essaie de faire un peu plus attention par rapport aux autres matches. Paris est une grosse équipe. Il faut faire attention à leurs points forts mais nous aussi on a des atouts, il faut avoir confiance. Ce sera onze joueurs contre onze, ils ont deux bras et deux jambes comme nous. C’est l’histoire d’un match, 90 minutes, et il faudra se donner à fond pour ramener quelque chose de là-bas. Ils ont été réalistes, ils ont gagné chez nous, on essaiera de faire la même chose chez eux. Il faudra être solide. Ils ont un peu plus d’expérience que nous, mais on fera avec nos armes. (…) Ils ont beaucoup de joueurs qui peuvent faire la différence directement. Nous, on se base sur notre collectif et ça a payé jusqu’à présent. On n’a pas vraiment la pression, c’est l’engouement autour du match qui fait monter la pression mais de notre côté, c’est sans plus », a déclaré Yanga-Mbiwa en conférence de presse ce vendredi.




  • Toute l'actualité du PSG en vidéo
    Tags de l'article : , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • Sami

      Essaye de pas donner un coup de pied à Pastore la prochaine fois gros tapin !

      • taillmate

        Exact et bizarrement pas de commission alors que pour Makelele…

    • Visiteur2

      Moi sa me fait bien rire, Montpellier est sans doute l’equipe la plus facile a jouer pour paris. Comme ils le disent si bien, leur jeu collectif correspond parfaitement a ce dont on a besoin pour gagner un match tranquillement. Paris aura plus de mal a gagner contre une equipe qui defend a 10 derriere que contre une equipe qui sort, et a qui on plante but sur but en contre.

      • Nicomhsc34

         sauf que dimanche on vous laissera le ballon !

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    L'actualité européenne

    LDC – Lukoki « ils ne communiquaient pas entre eux…ils ne jouaient pas en équipe »

    Adversaires

    Jody Lukoki, ailier droit de 24 ans de Ludogorets, a été interrogé par L’Equipe à propos du match ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Flavien Casinia publié un new post."Mercato - Lucas Alario, cible du PSG selon RMC"
    21 hours ago
    Flavien Casinia publié un new post."Dugarry: Ben Arfa "Comment on peut avoir aussi peu d’intelligence footballistique ?""
    22 hours ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Lair "On veut gagner ce match pour jouer une petite finale face à l'Olympique Lyonnais"

    Féminines – Lair « On veut gagner ce match pour jouer une petite finale face à l’Olympique Lyonnais »

    Actu Féminin

    Ce samedi 10 décembre, l’équipe féminine du Paris Saint-Germain reçoit Juvisy à Saint-Germain-en-Laye dans le cadre ...

    Vidéos PSG

    Yanga-Mbiwa : « L’histoire d’un match »

    <Adversaires , Interviews , Ligue 1

    Véritable pilier de la défense de Montpellier, et sûrement le défenseur français le plus prometteur en compagnie de Mamadou Sakho, Mapou Yanga-Mbiwa sera chargé de bloquer les assauts parisiens dimanche soir au Parc.

    Le jeune défenseur sait que les Parisiens sont plus expérimentés et plus armés individuellement mais il assure que son équipe a les capacités pour faire un résultat et prendre sa revanche après la lourde défaite au match aller. « On essaie de faire un peu plus attention par rapport aux autres matches. Paris est une grosse équipe. Il faut faire attention à leurs points forts mais nous aussi on a des atouts, il faut avoir confiance. Ce sera onze joueurs contre onze, ils ont deux bras et deux jambes comme nous. C’est l’histoire d’un match, 90 minutes, et il faudra se donner à fond pour ramener quelque chose de là-bas. Ils ont été réalistes, ils ont gagné chez nous, on essaiera de faire la même chose chez eux. Il faudra être solide. Ils ont un peu plus d’expérience que nous, mais on fera avec nos armes. (…) Ils ont beaucoup de joueurs qui peuvent faire la différence directement. Nous, on se base sur notre collectif et ça a payé jusqu’à présent. On n’a pas vraiment la pression, c’est l’engouement autour du match qui fait monter la pression mais de notre côté, c’est sans plus », a déclaré Yanga-Mbiwa en conférence de presse ce vendredi.

    By
    @
    OTER ?>