Restez connectés avec nous

RC Strasbourg Alsace / Paris Saint-Germain – 16e journée Ligue 1

Récapitulatif

Ce mercredi à 21h, dans le cadre la 16e journée de Ligue 1, le Paris Saint-Germain (1er) et le Racing Club de Strasbourg (8e) étaient opposés au Stade de la Meinau (diffusion sur Canal+). Ce qui a donné place à un match nul avec deux mi-temps très différentes.

La première a été un plutôt triste spectacle. Les Strasbourgeois ont respecté avec envie et discipline leur 5-4-1. Ils ont ainsi formé un bloc compact qui a essayé d’attaquer avec quelques contres. Les Parisiens étaient eux très décevants dans le rythme et la précision. Difficile alors d’inquiéter le gardien strasbourgeois. Il y a eu quelques bons centres, mais sans plus. Ils ont souvent été repoussés par la défense. On note tout de même qu’un penalty semblait sifflable sur Adrien Rabiot (milieu de 23 ans) pour un accrochage grossier. Mais l’arbitre ni la VAR n’y ont prêté attention. Le penalty a été plutôt été pour Strasbourg et était malheureusement logique. Sur une montée strasbourgeoise trop tranquille, Lala a centré et Thilo Kehrer (défenseur central de 22 ans) a « bêtement » contré de la main à la 38e minute. Lala a transformé son penalty en prenant Alphonse Areola (gardien de 25 ans) à contre-pied sur sa première vraie sollicitation du match. La pause est ensuite péniblement arrivée.

Mené 1-0 à la pause, le PSG doit se réveiller.

Forcément, même s’il a fait tourner son équipe en privilégiant le repos des cadres, le coach Thomas Tuchel ne pouvait pas être satisfait à la pause. Il a donc décidé d’un changement important : Kylian Mbappé (attaquant de 19 ans) est entré en attaque alors que le défenseur Stanley N’Soki (19 ans) lui a cédé sa place. Eric-Maxim Choupo-Moting (attaquant de 19 ans) est alors passé sur le côté gauche et Adrien Rabiot (milieu de 23 ans) est descendu en défense. Une nouveauté pour avoir une équipe très offensive. Et cela a bien fonctionné. Rabiot a été impérial dans l’idée de défendre haut et de couvrir quand c’est nécessaire. Surtout, Mbappé a amené de la vitesse et de la créativité. De quoi étouffer les Strasbourgeois et multiplier les occasions. Mais, que ce soit Kehrer (50e), Mbappé (51e) ou Cavani (63e), la réussite a longtemps fui les Parisiens.

Il fallu que Mbappé aille obtenir un penalty sur un joli dribble pour que Cavani égalise à la 70e. On a ensuite plusieurs fois cru que le PSG réussirait à prendre l’avantage, notamment sur une nouvelle tête de Kehrer (80e) ou une frappe de Choupo-Moting (83e), mais le gardien strasbourgeois Sels a fait un grand match. Après deux frayeurs (une tête de Thomasson repoussée par Areola) et un but hors-jeu, le PSG a eu une dernière occasion. Un coup-franc un peu excentré à la 96e minute. Malheureusement, Daniel Alves (arrière droit de 35 ans) a décidé de tirer direct et a complètement manqué son coup. Le ballon finit est allé au-dessus du but et le match s’est terminé sur ce 1-1 avec une mi-temps ratée et l’autre bien plus satisfaisante du PSG. Au moins, il n’y a pas de blessure. Reste à profiter de cette « gestion » au prochain match, le voyage à Belgrade le mardi 11 décembre (6e journée de la phase de groupes de la Ligue des Champions).

Strasbourg (5-4-1) –

Sels

Lala, Caci, Koné, Martinez, Liénard

Carole, Martin (c), Fofana, Zohi

Da Costa.

Remplaçants parmi : Kamara, Thomasson, Sissoko, Tchamba, Corgnet, Ajorque, Mothiba

PSG (3-5-2) –

Areola

Kehrer, Kimpembe, N’Soki

Meunier, Verratti, Rabiot, Diaby

Draxler

Chopo Mouting, Cavani (c).

Remplaçants : Buffon, Silva, Alves, Kurzawa, Nkunku, Rimane, Mbappé.

Détails

LigueSaison
Ligue 12018 - 2019

Lieu

Stade de la Meinau
12 Rue de l\'Extenwoerth, 67100 Strasbourg, France

Résultats

Club1ère mi-temps2nd mi-tempsScore finalRésultat
Strasbourg101Draw
PSG011Draw

Officiels

Arbitre principal
Antony Gautier

Les dernières infos sur Strasbourg/PSG

Toutes les réactions et articles sur Strasbourg / Paris

Publicités

Vidéos football

 

Derniers matchs

DateLocalScoresVisiteur