Restez connectés avec nous

Real Madrid CF/Paris Saint-Germain – 8e de finale aller de Ligue des Champions

Vidéo

Récapitulatif

Dans le choc des 8e de finale aller de la Ligue des champions, au Santiago Bernabeu, le Real Madrid s’est largement imposé devant le Paris Saint-Germain (3-1). Ce mercredi 14 février cette affiche haut de gamme a tenu toutes ses promesses, mais termine sur un score décevant (et sans doute un peu injuste) pour les Parisiens.

Dès les premières minutes, le ton est monté. Le Real Madrid est rentré vite dans son match en effectuant un pressing très haut et en multipliant les offensives. Quelques fautes vicieuses pour bien chauffer le Santiago Bernabeu, plein pour l’occasion et le match était lancé. Une équipe madrilène transfigurée par l’enjeu de la compétition, qui n’avait plus rien à voir avec l’équipe déjà décrochée en Liga.

Pour preuve de la domination madrilène, c’est le gardien Alphonse Areola (24 ans) qui a été le grand acteur de la première période coté parisien. A la 27ème minute, Cristiano Ronaldo lancé en profondeur perd son face à face contre le gardien parisien qui arrête le ballon… de la tête. Puis le match commence à s’équilibrer, il y a des occasions de chaque coté. Les Merengues imprécis et incapables d’ouvrir le score n’arrivent pas à se mettre à l’abri. Mal leur en a pris. Kylian Mbappé (19 ans) réceptionne une passe de Dani Alves, déboule sur son côté et centre devant le but. Le ballon passe devant Cavani (31 ans), Neymar (26 ans) talonne, Adrien Rabiot (22 ans) a suivi, il marque du pied droit (1-0).

Mais face a l’équipe la plus titrée de la compétition, l’avantage n’a pas duré très longtemps. C’est sur penalty que le Real Madrid a égalisé. Penalty provoqué par le jeune Argentin Giovani Lo Celso (21 ans), averti plus tôt dans le match pour une faute discutable à l’entrée de la surface. Titularisé au milieu de terrain  pour sa première apparition en LDC, en l’absence de Thiago Motta, il a vécu un baptême du feu compliqué. Penalty qui n’aurait pas du exister au regard du positionnement de Toni Kroos. En effet, l’Allemand était assez largement hors jeu à la réception du ballon. Face a Cristiano Ronaldo, Areola a plongé du bon coté, mais cela n’a pas suffi (1-1, 45ème minute).

1-1 à la pause, une égalisation qui fait mal.

Au retour des vestiaires, Paris ‘na pas reculé. Bien au contraire, les franciliens ont poussé pour reprendre l’avantage. Ils ont multiplié les occasions sans réussir à trouver le cadre. Que d’occasions gâchées, que d’occasions de marquer regrettées. A la 60ème minute, à la surprise générale c’est Edinson Cavani, il est vrai transparent dans ce match, qui est sorti. Et c’est Thomas Meunier qui l’a remplacé. Choix fort de la part d’Unai Emery dans l’objectif de bloquer un Marcelo des grands soirs. Des choix forts, l’entraîneur du PSG, en a effectué. Il a d’abord laissé Motta à Paris, puis il a fait débuter son capitaine et défenseur central Thiago Silva sur le banc. Mais ce qui a le plus surpris les supporters, c’est bien la « non-rentrée » d’Angel Di Maria, pourtant le meilleur parisien sur l’année 2018.

Coaching gagnant pour « Zizou »

Suite à une mauvaise relance plein axe, c’est Modric qui récupère et décale Marco Asensio coté gauche. Le jeune espagnol fraichement entré en jeu centre devant le but, mauvais dégagement d’Aréola sur le genou de Ronaldo pour son doublé, 2-1. Paris pas verni sur les contres va même encaisser un 3ème but sur une fantasque percée de Marcelo, excellent dans ce match. Le brésilien à portée d’Areola voit son tir du tibia être contré par Marquinhos, ce qui trompe le gardien parisien.

« Zizou » a eu plus de réussite concernant son coaching : Isco, titularisé en lieu et place de Gareth Bale, a été un vrai poison jusqu’à sa sortie (79e), Nacho a relativement bien muselé un Neymar décevant, son 4-4-2 a causé bien des soucis au PSG à chaque début de mi-temps et les entrées en jeu ont fait de vrais différences. Un score flatteur pour les madrilènes au regard d’un match relativement équilibré. Le Real Madrid a su faire la différence en marquant 2 buts en seconde période. Période ou les parisiens ont largement dominé sans concrétiser, avant de craquer à la fin du match. Avec ce succès, les Merengues, méconnaissables ces dernières semaines, ont rappelé pourquoi ils restaient sur deux LDC d’affilée, et 12 au total, un sacré record.

Les équipes officielles

Real Madrid (4-3-1-2) – Navas – Nacho, Varane, Ramos, Marcelo – Modric, Casemiro, Isco, Kroos – Benzema, Ronaldo.
Remplaçants : Casilla, Achraf, Theo, Asensio, Lucas Vazquez, Kovacic, Bale.

PSG (4-3-3) – Areola – Dani Alves, Marquinhos, Kimpembe, Berchiche– Verratti, Lo Celso, Rabiot – Mbappé, Cavani, Neymar.
Remplaçants : Trapp, Meunier, Thiago Silva, Lass Diarra, Draxler, Pastore, Di Maria.

Détails

LigueSaisonJour de match
Ligue des Champions2017 - 2018Mercredi 14 février 2018 20h45

Lieu

Stade Santiago Bernabéu
Paseo de la Castellana, 142, 28036 Madrid, Espagne

Résultats

Club1ère mi-temps2nd mi-tempsScore finalRésultat
Real Madrid123Win
PSG101Loss

Officiels

Arbitre principal
Gianluca Rocchi

Real Madrid

6Nacho Défenseur 78'
7Cristiano Ronaldo Attaquant 45', 83'
12Marcelo Défenseur 86'
20Marco Asensio Milieu de terrain
22Isco (Francisco Román Alarcón Suárez) Milieu de terrain 32'

PSG

16Alphonse Areola Gardien
3Presnel Kimpembe Défenseur
5Marquinhos Défenseur
17Yuri Berchiche Défenseur
32Daniel Alves Défenseur
6Marco Verratti Milieu de terrain
18Giovani Lo Celso 23 Milieu de terrain 25'
25Adrien Rabiot Milieu de terrain 33'
64'
9Edinson Cavani 12 Attaquant
10Neymar Attaquant 14'
29Kylian Mbappé Attaquant
1Kevin Trapp Gardien
2Thiago Silva Défenseur
19Lassana Diarra Milieu de terrain
11Ángel Di María Attaquant
23Julian Draxler 18 Milieu de terrain
27Javier Pastore Milieu de terrain
12Thomas Meunier 9 Défenseur 90'

Les dernières infos sur Real Madrid/PSG

Toutes les news et réaction sur Real Madrid/PSG

Publicités

Vidéos football

 

Derniers matchs

DateLocalScoresVisiteur