Restez connectés avec nous
Selon Ménès, Blanc "n'est pas si nul"

EDF

Ménès a vu le vrai Sakho chez les Bleus

Associé à Mapou Yanga-Mbiwa mercredi soir en équipe de France, face à l’Uruguay, Mamadou Sakho a fait un match très solide. Le défenseur du PSG a paru très à l’aise aux côtés de son compère montpelliérain et Pierre Ménès l’a remarqué.

« Ceux qui l’ont vu face à Lorient n’ont pas dû le reconnaître. Ce qui prouve au passage que c’est plus facile de jouer à côté de Yanga-Mbiwa que d’Alex. Il est resté assez prudent mais tout ce qu’il a fait était plus net que contre les Merlus, notamment au niveau de son placement », a observé le consultant de Canal+, qui espère sûrement comme beaucoup de monde que cette charnière centrale sera reconduite par Didier Deschamps.

En revanche, il n’a pas été emballé par la première chez les Bleus de Christophe Jallet, peut-être pétrifié par l’évènement. « Jallet n’a guère été en difficulté défensivement mais n’a pas non plus apporté offensivement. Par manque d’automatisme, mais aussi par timidité. On le sentait sur la retenue », a noté Ménès, qui sait toutefois que le latéral droit du PSG n’est pas du genre à gamberger et qu’il devrait paraître plus serein lors de ses prochaines apparitions.

Derniers articles

Autres articles présents dans EDF