Restez connectés avec nous

Archives

AK « s’attend à souffrir »

Interrogé sur son ancien club avant la confrontation de ce samedi à 19h, Antoine Kombouaré se méfie du club Valenciennois, qu’il connaît bien pour l’avoir entraîné durant 4 saisons.

S’il a tout d’abord exprimé sa satisfaction de voir son équipe aussi performante en cette fin d’année, il mentionne que le PSG « reste sur une dynamique super intéressante. J’attends de mes joueurs un bon résultat, qu’ils fassent tout pour gagner ». Il rappelle au passage que ses joueurs ne sont « que des êtres humains pouvant passer au travers d’un match« . On l’oublierait presque… Il connaît toutefois la clé du succès et sait ce qu’il doit attendre de ses joueurs pour obtenir les 3 points au stade Nungesser. « Il faut assumer notre nouveau statut d’équipe capable d’enchaîner de belles performances », confie-t-il.

Si Kombouaré se refuse toujours la moindre allusion au fait de viser la première place, il est tout de même conscient que son groupe joue bien et n’est pas étonné de cette réussite, même s’il la savoure, évidemment. « Je ne suis pas surpris mais cela me fait énormément plaisir. Aligner des grosses performances est très satisfaisant. Aujourd’hui, on reçoit beaucoup d’éloges. Mon rôle et celui des dirigeants est d’être vigilant, de prendre du recul et de relativiser. Cependant, les compliments sont tout à fait mérités au vu de notre travail ». 

Sur l’adversaire du jour, il concède que « c’est toujours compliqué pour [lui] de jouer face à Valenciennes ». Observateur, il constate que « ramener un résultat de Nungesser est très compliqué, les Valenciennois n’y ont perdu qu’une seule fois en championnat cette année ». Alors, quelles sont ses attentes par rapport à ce match? « On s’attend à souffrir« , lâche-t-il, toujours prudent.

Paris se déplacera cependant avec le plein de confiance ce soir, même si cela peut parfois motiver d’autant plus ses adversaires. »Nos opposants sont encore plus motivés d’affronter Paris quand le club est en hait de l’affiche. En ce moment, tout le monde veut nous faire chuter et nous battre. Cette saison, le défi est tout simplement plus relevé pour nos adversaires », conclut-il.

Alors, le PSG poursuivra-t-il sa série ? Réponse ce soir à partir de 19h.


 

Derniers articles

Autres articles présents dans Archives