Archives

Alain Sessegnon: «Je connais mon fils»

Publie le 07/02/2011 a 14:02



  • En exclusivité, Goal.com  a pu interroger le père de Stéphane Sessegnon, Alain Sessegnon, l’occasion d’avoir plus d’informations sur cet épisode du mercato.

    « C'est un garçon respectueux, mais ne vous attaquez pas à sa fierté… »

    Le père du joueur, passé cet hiver du PSG à Sunderland, reconnait que son fils est assez fier et avoue que malgré le respect dont il fait, apparemment, preuve d’habitude, des mots d’Antoine Kombouaré l’aurait poussé à la décision que l’on connaît tous. Nous pouvons aussi nous demander si seuls « les mots » d’Antoine Kombouaré l’ont poussé à partir, ou s’il était trop fier pour accepter son statut de remplaçant, poussé sur le banc par un Ludovic Giuly en grande forme.

    « C'est un coach qui obtient toujours des cartons jaunes et rouges sur le banc. »

    Alain Sessegnon argue du fait qu’Antoine Kombouaré soit connu pour ses coups de gueule. Il fait de la nervosité réputée du Kanak un argument pour établir qu’on ne sait jusqu’où l’entraineur parisien a bien pu aller en coulisse avec Stéphane Sessegnon. Cet argument permettant de faire entendre que la version de son fils, concernant cet entretien, est la bonne.

    « J'ai dit à Stéphane de retourner à l'entraînement »

    Si le joueur est retourné à l’entrainement, il semblerait que ce soit grâce à son père qui lui aurait expliqué que ce serait un signe de respect, bien que le joueur continuait de lui dire ne plus pouvoir et ne plus vouloir jouer dans la capitale, :"Papa, je ne veux plus jouer pour le PSG. Je veux partir.".

    Le père du joueur avoue même avoir tenté de contacter Robin Leproux sans succès et de lui avoir laissé un message afin de « l’implorer » à ne pas aller plus loin dans ce dossier et donc de laisser partir le béninois.

    La Premier League, un aboutissement

    La Premier League était un aboutissement consenti entre le père et le fils, le joueur ne voulait signer nulle part ailleurs et son père était sur la même longueur d’ondes, « Lui et moi étions d'accord que le prochain transfert devait être en Premier League.»

    Quand à l’avenir du joueur, Alain Sessegnon estime qu’il pourra ajouter un plus à Sunderland arguant que par le passé qu’il fut comparé à Diego Maradona…

    « J'ai utilisé la discipline pour l'élever. »

    Pour finir, Alain Sessegnon revient sur une récente interview d’Antoine Kombouaré qui qualifiait que le comportement de Stéphane Sessegnon était extrêmement grave. Le père nie la gravité du comportement du joueur expliquant, comme au début de l’interview, que la faute revenait à Antoine Kombouaré qui aurait heurté son fils. Cependant il admet, « Stéphane ne m'a jamais expliqué les choses en détails. »

    Publie le 07/02/2011 a 14:02

    Alain Sessegnon: «Je connais mon fils»

    En exclusivité, Goal.com  a pu interroger le père de Stéphane Sessegnon, Alain Sessegnon, l’occasion d’avoir plus d’informations sur cet épisode du mercato.

    « C'est un garçon respectueux, mais ne vous attaquez pas à sa fierté… »

    Le père du joueur, passé cet hiver du PSG à Sunderland, reconnait que son fils est assez fier et avoue que malgré le respect dont il fait, apparemment, preuve d’habitude, des mots d’Antoine Kombouaré l’aurait poussé à la décision que l’on connaît tous. Nous pouvons aussi nous demander si seuls « les mots » d’Antoine Kombouaré l’ont poussé à partir, ou s’il était trop fier pour accepter son statut de remplaçant, poussé sur le banc par un Ludovic Giuly en grande forme.

    « C'est un coach qui obtient toujours des cartons jaunes et rouges sur le banc. »

    Alain Sessegnon argue du fait qu’Antoine Kombouaré soit connu pour ses coups de gueule. Il fait de la nervosité réputée du Kanak un argument pour établir qu’on ne sait jusqu’où l’entraineur parisien a bien pu aller en coulisse avec Stéphane Sessegnon. Cet argument permettant de faire entendre que la version de son fils, concernant cet entretien, est la bonne.

    « J'ai dit à Stéphane de retourner à l'entraînement »

    Si le joueur est retourné à l’entrainement, il semblerait que ce soit grâce à son père qui lui aurait expliqué que ce serait un signe de respect, bien que le joueur continuait de lui dire ne plus pouvoir et ne plus vouloir jouer dans la capitale, :"Papa, je ne veux plus jouer pour le PSG. Je veux partir.".

    Le père du joueur avoue même avoir tenté de contacter Robin Leproux sans succès et de lui avoir laissé un message afin de « l’implorer » à ne pas aller plus loin dans ce dossier et donc de laisser partir le béninois.

    La Premier League, un aboutissement

    La Premier League était un aboutissement consenti entre le père et le fils, le joueur ne voulait signer nulle part ailleurs et son père était sur la même longueur d’ondes, « Lui et moi étions d'accord que le prochain transfert devait être en Premier League.»

    Quand à l’avenir du joueur, Alain Sessegnon estime qu’il pourra ajouter un plus à Sunderland arguant que par le passé qu’il fut comparé à Diego Maradona…

    « J'ai utilisé la discipline pour l'élever. »

    Pour finir, Alain Sessegnon revient sur une récente interview d’Antoine Kombouaré qui qualifiait que le comportement de Stéphane Sessegnon était extrêmement grave. Le père nie la gravité du comportement du joueur expliquant, comme au début de l’interview, que la faute revenait à Antoine Kombouaré qui aurait heurté son fils. Cependant il admet, « Stéphane ne m'a jamais expliqué les choses en détails. »




  • Tags de l'article : , , , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    Comments are closed.

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    Gameiro "Ce qu'il manque au PSG ? Je ne sais pas....un peu de chance. Avec un peu plus d'expérience"

    Gameiro « Ce qu’il manque au PSG ? Je ne sais pas….un peu de chance. Avec un peu plus d’expérience »

    Adversaires

    Kévin Gameiro, attaquant de 29 ans de l’Atlético de Madrid et de l’Equipe de France, a ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Flavien Casinia publié un new post."CDF : Un tifo exceptionnel prévu par les supporters de l'US Avranches"
    6 hours ago
    Flavien Casinia mis à jour un post"Coupe de la Ligue: Quillot « il n’y avait aucune autre date disponible »"
    1 day ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Patrice Lair "On va tout faire pour redonner une belle image du club"

    Féminines – Patrice Lair « On va tout faire pour redonner une belle image du club »

    Actu Féminin

    Ce jeudi 19h en quart de finale aller de Ligue des Champions, l’équipe féminine du Paris ...

    Vidéos PSG

    Alain Sessegnon: «Je connais mon fils»

    <Archives

    En exclusivité, Goal.com  a pu interroger le père de Stéphane Sessegnon, Alain Sessegnon, l’occasion d’avoir plus d’informations sur cet épisode du mercato.

    « C'est un garçon respectueux, mais ne vous attaquez pas à sa fierté… »

    Le père du joueur, passé cet hiver du PSG à Sunderland, reconnait que son fils est assez fier et avoue que malgré le respect dont il fait, apparemment, preuve d’habitude, des mots d’Antoine Kombouaré l’aurait poussé à la décision que l’on connaît tous. Nous pouvons aussi nous demander si seuls « les mots » d’Antoine Kombouaré l’ont poussé à partir, ou s’il était trop fier pour accepter son statut de remplaçant, poussé sur le banc par un Ludovic Giuly en grande forme.

    « C'est un coach qui obtient toujours des cartons jaunes et rouges sur le banc. »

    Alain Sessegnon argue du fait qu’Antoine Kombouaré soit connu pour ses coups de gueule. Il fait de la nervosité réputée du Kanak un argument pour établir qu’on ne sait jusqu’où l’entraineur parisien a bien pu aller en coulisse avec Stéphane Sessegnon. Cet argument permettant de faire entendre que la version de son fils, concernant cet entretien, est la bonne.

    « J'ai dit à Stéphane de retourner à l'entraînement »

    Si le joueur est retourné à l’entrainement, il semblerait que ce soit grâce à son père qui lui aurait expliqué que ce serait un signe de respect, bien que le joueur continuait de lui dire ne plus pouvoir et ne plus vouloir jouer dans la capitale, :"Papa, je ne veux plus jouer pour le PSG. Je veux partir.".

    Le père du joueur avoue même avoir tenté de contacter Robin Leproux sans succès et de lui avoir laissé un message afin de « l’implorer » à ne pas aller plus loin dans ce dossier et donc de laisser partir le béninois.

    La Premier League, un aboutissement

    La Premier League était un aboutissement consenti entre le père et le fils, le joueur ne voulait signer nulle part ailleurs et son père était sur la même longueur d’ondes, « Lui et moi étions d'accord que le prochain transfert devait être en Premier League.»

    Quand à l’avenir du joueur, Alain Sessegnon estime qu’il pourra ajouter un plus à Sunderland arguant que par le passé qu’il fut comparé à Diego Maradona…

    « J'ai utilisé la discipline pour l'élever. »

    Pour finir, Alain Sessegnon revient sur une récente interview d’Antoine Kombouaré qui qualifiait que le comportement de Stéphane Sessegnon était extrêmement grave. Le père nie la gravité du comportement du joueur expliquant, comme au début de l’interview, que la faute revenait à Antoine Kombouaré qui aurait heurté son fils. Cependant il admet, « Stéphane ne m'a jamais expliqué les choses en détails. »

    By
    @
    OTER ?>