Archives

Bisevac « Je voulais aller à Paris »

Publie le 09/09/2010 a 22:08



  • Dix jours après l’échec de son transfert au PSG, le défenseurs centrale de Valenciennes (priorité d’Antoine Kombouaré durant le Mercato) Milan Bisevac a accepté ce jeudi de sortir de son silence et s’est exprimé sur cette porte d’un grand club français qui s’est refermée devant lui « Que je peux dire ? Je viens de vivre trois mois difficiles. Je pars, je ne pars. Je voulais aller à Paris » lance t-il au micro des journalistes puis d’un ton déçu il continue « Mais Paris est venu trop tard et je reste à Valenciennes. »

    Interrogé ensuite sur l’attitude de ses dirigeants qui avait adressé un ultimatum au PSG fixé au 23 août pour finaliser le dossier, Milan Bisevac a reconnu qu’il comprenait la décision de de ces derniers et qu’il n’a jamais eu l’idée d’engager un bras de fer pour faire pression sur son club.

    Passé à côté d’une belle porte, le joueur veut maintenant se consacrer pleinement à son club avec lequel il est sous contrat jusqu’en juin 2012 et souhaite « maintenant tourner la page. » Et c’est sur une note d’humour que le serbe a terminé cet entretien vérité en lâchant « Peut être qu’aucun joueur ne peut me remplacer. »

    Publie le 09/09/2010 a 22:08

    Bisevac « Je voulais aller à Paris »

    Dix jours après l’échec de son transfert au PSG, le défenseurs centrale de Valenciennes (priorité d’Antoine Kombouaré durant le Mercato) Milan Bisevac a accepté ce jeudi de sortir de son silence et s’est exprimé sur cette porte d’un grand club français qui s’est refermée devant lui « Que je peux dire ? Je viens de vivre trois mois difficiles. Je pars, je ne pars. Je voulais aller à Paris » lance t-il au micro des journalistes puis d’un ton déçu il continue « Mais Paris est venu trop tard et je reste à Valenciennes. »

    Interrogé ensuite sur l’attitude de ses dirigeants qui avait adressé un ultimatum au PSG fixé au 23 août pour finaliser le dossier, Milan Bisevac a reconnu qu’il comprenait la décision de de ces derniers et qu’il n’a jamais eu l’idée d’engager un bras de fer pour faire pression sur son club.

    Passé à côté d’une belle porte, le joueur veut maintenant se consacrer pleinement à son club avec lequel il est sous contrat jusqu’en juin 2012 et souhaite « maintenant tourner la page. » Et c’est sur une note d’humour que le serbe a terminé cet entretien vérité en lâchant « Peut être qu’aucun joueur ne peut me remplacer. »




  • Tags de l'article : ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    Comments are closed.

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    LDC - Canovi "Thiago Motta est abattu pour ses partenaires, mais rien de personnel"

    LDC – Canovi « Thiago Motta est abattu pour ses partenaires, mais rien de personnel »

    Autour du PSG

    Après la défaite du Paris Saint-Germain face au FC Barcelone en Ligue des Champions (6-1), nombreux ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Flavien Casinia publié un new post."CDF : Un tifo exceptionnel prévu par les supporters de l'US Avranches"
    2 days ago
    Flavien Casinia mis à jour un post"Coupe de la Ligue: Quillot « il n’y avait aucune autre date disponible »"
    3 days ago

    Actualité Féminine

    Delannoy "Il faut que ça nous serve de leçon. On a déjà renversé une situation bien pire"

    Delannoy « Il faut que ça nous serve de leçon. On a déjà renversé une situation bien pire »

    Actu Féminin

    Lors du match aller de sa double opposition face au Bayern Munich, le Paris Saint-Germain s’est ...

    Vidéos PSG

    Bisevac « Je voulais aller à Paris »

    <Archives

    Dix jours après l’échec de son transfert au PSG, le défenseurs centrale de Valenciennes (priorité d’Antoine Kombouaré durant le Mercato) Milan Bisevac a accepté ce jeudi de sortir de son silence et s’est exprimé sur cette porte d’un grand club français qui s’est refermée devant lui « Que je peux dire ? Je viens de vivre trois mois difficiles. Je pars, je ne pars. Je voulais aller à Paris » lance t-il au micro des journalistes puis d’un ton déçu il continue « Mais Paris est venu trop tard et je reste à Valenciennes. »

    Interrogé ensuite sur l’attitude de ses dirigeants qui avait adressé un ultimatum au PSG fixé au 23 août pour finaliser le dossier, Milan Bisevac a reconnu qu’il comprenait la décision de de ces derniers et qu’il n’a jamais eu l’idée d’engager un bras de fer pour faire pression sur son club.

    Passé à côté d’une belle porte, le joueur veut maintenant se consacrer pleinement à son club avec lequel il est sous contrat jusqu’en juin 2012 et souhaite « maintenant tourner la page. » Et c’est sur une note d’humour que le serbe a terminé cet entretien vérité en lâchant « Peut être qu’aucun joueur ne peut me remplacer. »

    By
    @
    OTER ?>