Archives

Bisevac « Je voulais aller à Paris »

Publie le 09/09/2010 a 22:08



  • Dix jours après l’échec de son transfert au PSG, le défenseurs centrale de Valenciennes (priorité d’Antoine Kombouaré durant le Mercato) Milan Bisevac a accepté ce jeudi de sortir de son silence et s’est exprimé sur cette porte d’un grand club français qui s’est refermée devant lui « Que je peux dire ? Je viens de vivre trois mois difficiles. Je pars, je ne pars. Je voulais aller à Paris » lance t-il au micro des journalistes puis d’un ton déçu il continue « Mais Paris est venu trop tard et je reste à Valenciennes. »

    Interrogé ensuite sur l’attitude de ses dirigeants qui avait adressé un ultimatum au PSG fixé au 23 août pour finaliser le dossier, Milan Bisevac a reconnu qu’il comprenait la décision de de ces derniers et qu’il n’a jamais eu l’idée d’engager un bras de fer pour faire pression sur son club.

    Passé à côté d’une belle porte, le joueur veut maintenant se consacrer pleinement à son club avec lequel il est sous contrat jusqu’en juin 2012 et souhaite « maintenant tourner la page. » Et c’est sur une note d’humour que le serbe a terminé cet entretien vérité en lâchant « Peut être qu’aucun joueur ne peut me remplacer. »

    Publie le 09/09/2010 a 22:08

    Bisevac « Je voulais aller à Paris »

    Dix jours après l’échec de son transfert au PSG, le défenseurs centrale de Valenciennes (priorité d’Antoine Kombouaré durant le Mercato) Milan Bisevac a accepté ce jeudi de sortir de son silence et s’est exprimé sur cette porte d’un grand club français qui s’est refermée devant lui « Que je peux dire ? Je viens de vivre trois mois difficiles. Je pars, je ne pars. Je voulais aller à Paris » lance t-il au micro des journalistes puis d’un ton déçu il continue « Mais Paris est venu trop tard et je reste à Valenciennes. »

    Interrogé ensuite sur l’attitude de ses dirigeants qui avait adressé un ultimatum au PSG fixé au 23 août pour finaliser le dossier, Milan Bisevac a reconnu qu’il comprenait la décision de de ces derniers et qu’il n’a jamais eu l’idée d’engager un bras de fer pour faire pression sur son club.

    Passé à côté d’une belle porte, le joueur veut maintenant se consacrer pleinement à son club avec lequel il est sous contrat jusqu’en juin 2012 et souhaite « maintenant tourner la page. » Et c’est sur une note d’humour que le serbe a terminé cet entretien vérité en lâchant « Peut être qu’aucun joueur ne peut me remplacer. »




  • Tags de l'article : ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    Comments are closed.

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    Barcelone/PSG: La Remontada utilisée pour le trailer de PES 2018

    Barcelone/PSG: La Remontada utilisée pour le trailer de PES 2018

    Jeux

    La remontada subie par le Paris Saint-Germain au Camp Nou en mars dernier est utilisée aujourd’hui ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Flavien Casinia publié un new post."Zlatan Ibrahimovic pourrait finalement quitter Manchester United"
    14 days ago
    Flavien Casinia publié un new post."Mercato - Hatem Ben Arfa priorité de Galatasaray"
    15 days ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Vero Boquete non sélectionnée par Espagne pour l'Euro 2017, Paredes si.jpg

    Féminines – Vero Boquete non sélectionnée par Espagne pour l’Euro 2017, Paredes si

    Actu Féminin

    Ce mardi a été présentée la liste de l’équipe féminine d’Espagne pour l’Euro 2017. Veronica Boquete, ...

    Vidéos PSG

    Bisevac « Je voulais aller à Paris »

    <Archives

    Dix jours après l’échec de son transfert au PSG, le défenseurs centrale de Valenciennes (priorité d’Antoine Kombouaré durant le Mercato) Milan Bisevac a accepté ce jeudi de sortir de son silence et s’est exprimé sur cette porte d’un grand club français qui s’est refermée devant lui « Que je peux dire ? Je viens de vivre trois mois difficiles. Je pars, je ne pars. Je voulais aller à Paris » lance t-il au micro des journalistes puis d’un ton déçu il continue « Mais Paris est venu trop tard et je reste à Valenciennes. »

    Interrogé ensuite sur l’attitude de ses dirigeants qui avait adressé un ultimatum au PSG fixé au 23 août pour finaliser le dossier, Milan Bisevac a reconnu qu’il comprenait la décision de de ces derniers et qu’il n’a jamais eu l’idée d’engager un bras de fer pour faire pression sur son club.

    Passé à côté d’une belle porte, le joueur veut maintenant se consacrer pleinement à son club avec lequel il est sous contrat jusqu’en juin 2012 et souhaite « maintenant tourner la page. » Et c’est sur une note d’humour que le serbe a terminé cet entretien vérité en lâchant « Peut être qu’aucun joueur ne peut me remplacer. »

    By
    @
    OTER ?>