Archives

Boulogne Boys : une dissolution « justifiée »

Publie le 08/03/2011 a 10:30



  • "Justifée", voilà comment la Cour européenne des droits de l'Homme (CEDH) caractérise la dissolution des Boulogne Boys. Presque trois ans après, la banderole anti-ch'tis reste le symbole de la fin du groupe. Jugé " particulièrement injurieux à l'égard d'une certaine catégorie de la population , pour la Cour de Strasbourg,  La mesure de dissolution était donc proportionnée au but recherché. "

    Publie le 08/03/2011 a 10:30

    Boulogne Boys : une dissolution « justifiée »

    "Justifée", voilà comment la Cour européenne des droits de l'Homme (CEDH) caractérise la dissolution des Boulogne Boys. Presque trois ans après, la banderole anti-ch'tis reste le symbole de la fin du groupe. Jugé " particulièrement injurieux à l'égard d'une certaine catégorie de la population , pour la Cour de Strasbourg,  La mesure de dissolution était donc proportionnée au but recherché. "




  • Tags de l'article :
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    Comments are closed.

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    PSG/Barça - La billeterie est ouverte pour les déteneurs de la carte MyParis

    PSG/Barça – La billeterie est ouverte pour les déteneurs de la carte MyParis

    LDC

    Tous les supporters du Paris Saint-Germain le savent, le club de la capitale reçoit le FC ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Guillaumea mis à jour un page"Classement - Ligue 1 - PSG"
    2 days ago
    Guillaumea mis à jour un page"Classement - Ligue 1 - PSG"
    2 days ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Lair Il va falloir continuer à y croire et réagir

    Féminines – Lair « Il va falloir continuer à y croire et réagir »

    Actu Féminin

    Ce weekend, l’équipe féminine du Paris Saint-Germain a concédé sa première défaite en championnat en s’inclinant ...

    Vidéos PSG

    Boulogne Boys : une dissolution « justifiée »

    <Archives

    "Justifée", voilà comment la Cour européenne des droits de l'Homme (CEDH) caractérise la dissolution des Boulogne Boys. Presque trois ans après, la banderole anti-ch'tis reste le symbole de la fin du groupe. Jugé " particulièrement injurieux à l'égard d'une certaine catégorie de la population , pour la Cour de Strasbourg,  La mesure de dissolution était donc proportionnée au but recherché. "

    By
    @
    OTER ?>