Restez connectés avec nous

Archives

Cayzac : « je regrette cette décision »

Alain Cayzac s'est exprimé dans Le Parisien sur la décision de la Ligue d'interdire le déplacement marseillais au Parc des Princes. L'ancien Président parisien est également revenu sur le "Plan Leproux" ainsi que son passage au club…

Alain Cayzac est déçu. Il regrette la mesure de la Ligue pour le match PSG-OM. "Je regrette forcément cette décision. C’est extrêmement triste qu’on interdise à des supporters de se déplacer. Mais je n’ai pas toutes les données". Plus que la décision, Cayzac ne comprend pas et ne crois pas, à la menace de boycott de l'OM. "Je n’y crois pas, mais ça fait partie du jeu. Mais je reste persuadé que l’OM n’ira pas jusqu’au boycott. L’enjeu sportif est trop important. Ils avaient réussi une fois à faire match nul avec leur réserve, mais cela ne se reproduira pas à chaque fois."

Un Parc des Princes sans supporters, ce n'est pas du goût du dirigeant historique du PSG. Pour lui, la décision de la Ligue de ne pas avancé le match à 17H est contradictoire. "Puisqu’on a décidé de prendre zéro risque, il fallait accéder à la demande de Robin Leproux de jouer plus tôt. On ne peut pas avoir plusieurs stratégies. Ce n’est pas comme ça que j’aime le football et le PSG. J’aime le PSG avec des supporteurs."

Sur le "Plan Leproux", Alain Cayzac salue l'initiative du Président. Une mesure qu'il n'aurait pas pu prendre. "Moi, je n’aurais pas pu être l’homme de la situation. Pour prendre ce genre de décision, il fallait un homme nouveau. Je suis trop lié au passé et aux supporteurs. Je n’aurais pas su, pas pu ou pas voulu". Un passé qui laisse un gros regret. L'investissement financier. "Si c’était à refaire, j’aurais demandé à l’actionnaire de dépenser 50 M€ dès mon arrivée au lieu d’étaler les apports dans le temps. Honnêtement, je n’ai pas eu beaucoup de moyens. Le seul recrutement important que j’ai fait, c’est Zoumana Camara !"

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Archives