Archives

Ce PSG, c’est puissant !

Publie le 06/12/2010 a 01:30



  • Décider à ne pas être lâcher et de participer à la course en tête cette saison, match après match, le PSG sans trembler et sûr de ses forces n’est pas tombé dans le piège tendu par une belle équipe de Brest et s’est imposé 3-1 pour prendre pour la première fois la place de dauphin à une longueur du nouveau leader… Lille.

    Vainqueur leur de cette 16e journée de Ligue 1, le trio Lille-Rennes et Lyon a mis ainsi le PSG sous pression puisque les parisiens ne devaient pas perdre pour espérer rester dans le bon wagon de ce championnat de plus en plus passionnant. C’est donc par le bon bout que les hommes d’Antoine Kombouaré ont débuté cette rencontre avec une première offensive de Mathieu Bodmer, sur un premier centre de Nenê, qui trouve le poteau d’Elana. Paris donne donc le ton de cette rencontre et va même trouver quelques minutes plus tard l’ouverture grâce à un bon travail de son lutin Ludovic Giuly sur le flanc droit qui tente une frappe cadrée repousser par la défense brestoise pour finalement venir dans les pieds du brésilien Nenê qui tente sa chance d’une reprise de volée écrasé qui trompe le portier breton. C’est le 9e but du brésilien cette saison !

    Comme les supporters du PSG n’oublient jamais rien, cette ouverture du score a ensuite été suivit avec attention quand on se rappelle du scénario face à Auxerre lors que Nenê avait scoré dans les premières minutes de jeu. Mais les leçons du passé semble être retenu car le PSG ne se lâche pas et va même avoir la possibilité de faire le break avec des tentatives de Nenê, Hoarau, Giuly mais Elana permet à Brest de rentrer au vestiaires avec ce léger handicap.

    Paris s’est fait peur!

    De retour sur la pelouse du Parc des Princes en cette seconde période, Brest démontre que son classement n’est pas au hasard et décide de revenir rapidement au score pour ne pas subir une nouvelle fois la loi du PSG. Agressif et profitant de la sortie de Mamadou Sakho (touché aux adducteurs), Brest presse la défense parisienne à froid et parvient à égaliser grâce à son buteur vedette Nolan Roux auteur d’une belle frappe qui prend la direction du petit filet des cages gardés par Edel Apoula Bete irréprochable jusqu’ici.

    Mais le PSG de cette saison ne tremble plus et démontre une nouvelle fois qu’elle a une force de caractère qui fait sa grande force aujourd’hui. Pour cause sur un nouveau travail de Ludovic Giuly, l’homme du match, l’attaquant du PSG centre pour Mathieu Bodmer qui reprend le cuir comme il vient et marque ainsi pour la deuxième fois de la semaine après le FC Séville. Un coup de maître pour ce joueur qui retrouve son niveau connu à Lille au fil des matches.

    De nouveau devant au score, ce deuxième but du PSG à l’heure de jeu semble avoir abattu le Stade Brestois qui va craqué une nouvelle fois six minutes plus tard grâce à Ludovic Giuly qui récompense ces nombreux efforts par un but personnel sur une bonne déviation de Guillaume Hoarau très présent encore une fois dans cette rencontre. Ainsi après s’être fait peur lors de l’égalisation, le PSG a ainsi réussit cette fois à faire le break et se mettre par la même occasion à l’abri d’un retour de Brest. Assuré de prendre les trois points de la victoire, les parisiens étaient ensuite dans l’attente du résultat de la rencontre Nice-OM pour connaître son classement défintif à l’issue de cette 16e journée de Ligue 1.

    Battu à la 92e minute de jeu par Emerse Fae, les Olympiens ont fait la belle affaire du PSG car cette défaite des hommes de Didier Deschamps permet au club de la capitale de monter pour la première fois de la saison sur la deuxième marche de ce championnat fou fou fou. Une belle semaine qui se termine donc pour le PSG, qualifier en 16e de finale de l’Europa League et dauphin de Lille (à une longueur de retard aujourd’hui). ce Paris monte en puissance et semble bel et bien être candidat au top 3, chose que tout Paris attend cette saison. Prochain rendez-vous… à Valenciennes, l’ancien terrain d’Antoine Kombouaré.

    Publie le 06/12/2010 a 01:30

    Ce PSG, c’est puissant !

    Décider à ne pas être lâcher et de participer à la course en tête cette saison, match après match, le PSG sans trembler et sûr de ses forces n’est pas tombé dans le piège tendu par une belle équipe de Brest et s’est imposé 3-1 pour prendre pour la première fois la place de dauphin à une longueur du nouveau leader… Lille.

    Vainqueur leur de cette 16e journée de Ligue 1, le trio Lille-Rennes et Lyon a mis ainsi le PSG sous pression puisque les parisiens ne devaient pas perdre pour espérer rester dans le bon wagon de ce championnat de plus en plus passionnant. C’est donc par le bon bout que les hommes d’Antoine Kombouaré ont débuté cette rencontre avec une première offensive de Mathieu Bodmer, sur un premier centre de Nenê, qui trouve le poteau d’Elana. Paris donne donc le ton de cette rencontre et va même trouver quelques minutes plus tard l’ouverture grâce à un bon travail de son lutin Ludovic Giuly sur le flanc droit qui tente une frappe cadrée repousser par la défense brestoise pour finalement venir dans les pieds du brésilien Nenê qui tente sa chance d’une reprise de volée écrasé qui trompe le portier breton. C’est le 9e but du brésilien cette saison !

    Comme les supporters du PSG n’oublient jamais rien, cette ouverture du score a ensuite été suivit avec attention quand on se rappelle du scénario face à Auxerre lors que Nenê avait scoré dans les premières minutes de jeu. Mais les leçons du passé semble être retenu car le PSG ne se lâche pas et va même avoir la possibilité de faire le break avec des tentatives de Nenê, Hoarau, Giuly mais Elana permet à Brest de rentrer au vestiaires avec ce léger handicap.

    Paris s’est fait peur!

    De retour sur la pelouse du Parc des Princes en cette seconde période, Brest démontre que son classement n’est pas au hasard et décide de revenir rapidement au score pour ne pas subir une nouvelle fois la loi du PSG. Agressif et profitant de la sortie de Mamadou Sakho (touché aux adducteurs), Brest presse la défense parisienne à froid et parvient à égaliser grâce à son buteur vedette Nolan Roux auteur d’une belle frappe qui prend la direction du petit filet des cages gardés par Edel Apoula Bete irréprochable jusqu’ici.

    Mais le PSG de cette saison ne tremble plus et démontre une nouvelle fois qu’elle a une force de caractère qui fait sa grande force aujourd’hui. Pour cause sur un nouveau travail de Ludovic Giuly, l’homme du match, l’attaquant du PSG centre pour Mathieu Bodmer qui reprend le cuir comme il vient et marque ainsi pour la deuxième fois de la semaine après le FC Séville. Un coup de maître pour ce joueur qui retrouve son niveau connu à Lille au fil des matches.

    De nouveau devant au score, ce deuxième but du PSG à l’heure de jeu semble avoir abattu le Stade Brestois qui va craqué une nouvelle fois six minutes plus tard grâce à Ludovic Giuly qui récompense ces nombreux efforts par un but personnel sur une bonne déviation de Guillaume Hoarau très présent encore une fois dans cette rencontre. Ainsi après s’être fait peur lors de l’égalisation, le PSG a ainsi réussit cette fois à faire le break et se mettre par la même occasion à l’abri d’un retour de Brest. Assuré de prendre les trois points de la victoire, les parisiens étaient ensuite dans l’attente du résultat de la rencontre Nice-OM pour connaître son classement défintif à l’issue de cette 16e journée de Ligue 1.

    Battu à la 92e minute de jeu par Emerse Fae, les Olympiens ont fait la belle affaire du PSG car cette défaite des hommes de Didier Deschamps permet au club de la capitale de monter pour la première fois de la saison sur la deuxième marche de ce championnat fou fou fou. Une belle semaine qui se termine donc pour le PSG, qualifier en 16e de finale de l’Europa League et dauphin de Lille (à une longueur de retard aujourd’hui). ce Paris monte en puissance et semble bel et bien être candidat au top 3, chose que tout Paris attend cette saison. Prochain rendez-vous… à Valenciennes, l’ancien terrain d’Antoine Kombouaré.




  • Tags de l'article : , , , , , , , , , , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    Comments are closed.

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    LDC - Diego Simeone place 4 équipes au-dessus de l'Atlético, dont le PSG

    LDC – Diego Simeone place 4 équipes au-dessus de l’Atlético, dont le PSG

    Autour du PSG

    Diego Simeone, entraineur de l’Atlético de Madrid, a l’habitude d’affronter les meilleures équipes européennes. En Liga, ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    NicolasBa publié un new post."PSG/LOSC - Amadou "On a des regrets, on les a trop respectés en première mi-temps""
    6 days ago
    NicolasBa publié un new post."PSG/LOSC - Marquinhos "On restait sur deux défaites de suite et on ne voulait pas que ça continue""
    6 days ago

    Actualité Féminine

    Le staff des féminines du PSG a presque fait grève et demande plus de moyens, annonce RMC

    Le staff des féminines du PSG a presque fait grève et demande plus de moyens, annonce RMC

    Actu Féminin

    La défaite 1-0 à Lyon lundi soir a fait du mal à la section féminine du ...

    Vidéos PSG

    Ce PSG, c’est puissant !

    <Archives

    Décider à ne pas être lâcher et de participer à la course en tête cette saison, match après match, le PSG sans trembler et sûr de ses forces n’est pas tombé dans le piège tendu par une belle équipe de Brest et s’est imposé 3-1 pour prendre pour la première fois la place de dauphin à une longueur du nouveau leader… Lille.

    Vainqueur leur de cette 16e journée de Ligue 1, le trio Lille-Rennes et Lyon a mis ainsi le PSG sous pression puisque les parisiens ne devaient pas perdre pour espérer rester dans le bon wagon de ce championnat de plus en plus passionnant. C’est donc par le bon bout que les hommes d’Antoine Kombouaré ont débuté cette rencontre avec une première offensive de Mathieu Bodmer, sur un premier centre de Nenê, qui trouve le poteau d’Elana. Paris donne donc le ton de cette rencontre et va même trouver quelques minutes plus tard l’ouverture grâce à un bon travail de son lutin Ludovic Giuly sur le flanc droit qui tente une frappe cadrée repousser par la défense brestoise pour finalement venir dans les pieds du brésilien Nenê qui tente sa chance d’une reprise de volée écrasé qui trompe le portier breton. C’est le 9e but du brésilien cette saison !

    Comme les supporters du PSG n’oublient jamais rien, cette ouverture du score a ensuite été suivit avec attention quand on se rappelle du scénario face à Auxerre lors que Nenê avait scoré dans les premières minutes de jeu. Mais les leçons du passé semble être retenu car le PSG ne se lâche pas et va même avoir la possibilité de faire le break avec des tentatives de Nenê, Hoarau, Giuly mais Elana permet à Brest de rentrer au vestiaires avec ce léger handicap.

    Paris s’est fait peur!

    De retour sur la pelouse du Parc des Princes en cette seconde période, Brest démontre que son classement n’est pas au hasard et décide de revenir rapidement au score pour ne pas subir une nouvelle fois la loi du PSG. Agressif et profitant de la sortie de Mamadou Sakho (touché aux adducteurs), Brest presse la défense parisienne à froid et parvient à égaliser grâce à son buteur vedette Nolan Roux auteur d’une belle frappe qui prend la direction du petit filet des cages gardés par Edel Apoula Bete irréprochable jusqu’ici.

    Mais le PSG de cette saison ne tremble plus et démontre une nouvelle fois qu’elle a une force de caractère qui fait sa grande force aujourd’hui. Pour cause sur un nouveau travail de Ludovic Giuly, l’homme du match, l’attaquant du PSG centre pour Mathieu Bodmer qui reprend le cuir comme il vient et marque ainsi pour la deuxième fois de la semaine après le FC Séville. Un coup de maître pour ce joueur qui retrouve son niveau connu à Lille au fil des matches.

    De nouveau devant au score, ce deuxième but du PSG à l’heure de jeu semble avoir abattu le Stade Brestois qui va craqué une nouvelle fois six minutes plus tard grâce à Ludovic Giuly qui récompense ces nombreux efforts par un but personnel sur une bonne déviation de Guillaume Hoarau très présent encore une fois dans cette rencontre. Ainsi après s’être fait peur lors de l’égalisation, le PSG a ainsi réussit cette fois à faire le break et se mettre par la même occasion à l’abri d’un retour de Brest. Assuré de prendre les trois points de la victoire, les parisiens étaient ensuite dans l’attente du résultat de la rencontre Nice-OM pour connaître son classement défintif à l’issue de cette 16e journée de Ligue 1.

    Battu à la 92e minute de jeu par Emerse Fae, les Olympiens ont fait la belle affaire du PSG car cette défaite des hommes de Didier Deschamps permet au club de la capitale de monter pour la première fois de la saison sur la deuxième marche de ce championnat fou fou fou. Une belle semaine qui se termine donc pour le PSG, qualifier en 16e de finale de l’Europa League et dauphin de Lille (à une longueur de retard aujourd’hui). ce Paris monte en puissance et semble bel et bien être candidat au top 3, chose que tout Paris attend cette saison. Prochain rendez-vous… à Valenciennes, l’ancien terrain d’Antoine Kombouaré.

    By
    @
    OTER ?>