Archives

Coupet « Je ne suis pas aigri »

Publie le 15/12/2010 a 08:33



  • Titulaire dans les buts ce soir face au Karpaty Lviv pour le compte de la dernière journée de poule de l’Europa League, le gardien du PSG, Grégory Coupet s’est confié dans les colonnes du Parisien et avoue des vérités sur le début de sa saison…

    Son état d’esprit
    « Lâché ? C’est n’importe quoi. Je suis heureux de ce que je vis, car j’ai le sentiment d’avoir un vrai rôle à jouer dans ce groupe. Mais j’ai l’impression que je suis le seul à réaliser que ma fin approche et qu’il faut s’y préparer. »

    Son écartement volontaire après la défaite face à Sochaux (3-1)

    « J’étais mal à l’aise après ce match où j’avais été mauvais (NDLR : défaite 3-1 lors de la 4e journée de L 1, le 29 août). Je me posais des questions sur l’état réel de ma cheville, blessée la saison précédente. Pendant que je n’étais pas super, Edel faisait du bon travail à l’entraînement. Et comme je ne suis plus dans une optique d’avenir, je ne pouvais être égoïste. J’ai dit au coach que le meilleur devait jouer. Et le meilleur, c’était Edel. Je n’aurais pas été moi-même si je n’avais pas fait ça.»

    Son objectif cette saison

    « Aider Edel à aller tout en haut. Là où je suis moi-même monté. Je m’éclate à le voir être bon. Et j’ai encore le plaisir de l’entraînement. Et il ne faut pas oublier que j’ai une vraie influence dans l’équipe. Ne vous inquiétez pas pour moi, je suis loin d’être inutile dans l’équipe. »

    Le match face au karpaty Lviv

    « Les conditions vont être horribles, et c’est donc un plaisir (rires) ! Je n’ai jamais joué par – 13 oC. C’est une souffrance qui manquait à ma carrière. Ce qui m’intéresse désormais, c’est la nouveauté. Quand j’ai joué récemment à Lorient, c’était génial parce que c’était la première fois que je jouais sur du synthétique. »

    Sa retraite
    « Je vais m’installer en famille à Madrid pour vivre une nouvelle expérience. Pour le reste, j’explore encore des pistes. J’aimerais bien être consultant pour la télé. Et, bien sûr, j’animerai aussi quelques stages de gardiens de but. Transmettre, ça doit rester ma vie. »

    Publie le 15/12/2010 a 08:33

    Coupet « Je ne suis pas aigri »

    Titulaire dans les buts ce soir face au Karpaty Lviv pour le compte de la dernière journée de poule de l’Europa League, le gardien du PSG, Grégory Coupet s’est confié dans les colonnes du Parisien et avoue des vérités sur le début de sa saison…

    Son état d’esprit
    « Lâché ? C’est n’importe quoi. Je suis heureux de ce que je vis, car j’ai le sentiment d’avoir un vrai rôle à jouer dans ce groupe. Mais j’ai l’impression que je suis le seul à réaliser que ma fin approche et qu’il faut s’y préparer. »

    Son écartement volontaire après la défaite face à Sochaux (3-1)

    « J’étais mal à l’aise après ce match où j’avais été mauvais (NDLR : défaite 3-1 lors de la 4e journée de L 1, le 29 août). Je me posais des questions sur l’état réel de ma cheville, blessée la saison précédente. Pendant que je n’étais pas super, Edel faisait du bon travail à l’entraînement. Et comme je ne suis plus dans une optique d’avenir, je ne pouvais être égoïste. J’ai dit au coach que le meilleur devait jouer. Et le meilleur, c’était Edel. Je n’aurais pas été moi-même si je n’avais pas fait ça.»

    Son objectif cette saison

    « Aider Edel à aller tout en haut. Là où je suis moi-même monté. Je m’éclate à le voir être bon. Et j’ai encore le plaisir de l’entraînement. Et il ne faut pas oublier que j’ai une vraie influence dans l’équipe. Ne vous inquiétez pas pour moi, je suis loin d’être inutile dans l’équipe. »

    Le match face au karpaty Lviv

    « Les conditions vont être horribles, et c’est donc un plaisir (rires) ! Je n’ai jamais joué par – 13 oC. C’est une souffrance qui manquait à ma carrière. Ce qui m’intéresse désormais, c’est la nouveauté. Quand j’ai joué récemment à Lorient, c’était génial parce que c’était la première fois que je jouais sur du synthétique. »

    Sa retraite
    « Je vais m’installer en famille à Madrid pour vivre une nouvelle expérience. Pour le reste, j’explore encore des pistes. J’aimerais bien être consultant pour la télé. Et, bien sûr, j’animerai aussi quelques stages de gardiens de but. Transmettre, ça doit rester ma vie. »




  • Tags de l'article : , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    Comments are closed.

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    LDC - Un match nul pas rassurant pour le Bayern Munich avant d'affronter le PSG

    LDC – Un match nul pas rassurant pour le Bayern Munich avant d’affronter le PSG

    Adversaires

    A quelques jours d’aller affronter le Paris Saint-Germain au Parc des Princes en Ligue des Champions ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    NicolasBa mis à jour un post"Cavani "Neymar ? Je ne sais pas pourquoi on crée ces histoires...il n'y a aucun problème""
    4 days ago
    Flavien Casinia mis à jour un post"Moulin «la différence entre les deux équipes : deux tirs cadrés pour eux, deux buts»"
    5 days ago

    Actualité Féminine

    Arnaud Péricard « Les filles sont chez elles à Saint-Germain-en-Laye et on veut qu’elles y restent »

    Actu Féminin

    Volte face temporaire du Paris Saint-Germain qui ne veut plus accueillir les matchs officiels de son ...

    Vidéos PSG

    Coupet « Je ne suis pas aigri »

    <Archives

    Titulaire dans les buts ce soir face au Karpaty Lviv pour le compte de la dernière journée de poule de l’Europa League, le gardien du PSG, Grégory Coupet s’est confié dans les colonnes du Parisien et avoue des vérités sur le début de sa saison…

    Son état d’esprit
    « Lâché ? C’est n’importe quoi. Je suis heureux de ce que je vis, car j’ai le sentiment d’avoir un vrai rôle à jouer dans ce groupe. Mais j’ai l’impression que je suis le seul à réaliser que ma fin approche et qu’il faut s’y préparer. »

    Son écartement volontaire après la défaite face à Sochaux (3-1)

    « J’étais mal à l’aise après ce match où j’avais été mauvais (NDLR : défaite 3-1 lors de la 4e journée de L 1, le 29 août). Je me posais des questions sur l’état réel de ma cheville, blessée la saison précédente. Pendant que je n’étais pas super, Edel faisait du bon travail à l’entraînement. Et comme je ne suis plus dans une optique d’avenir, je ne pouvais être égoïste. J’ai dit au coach que le meilleur devait jouer. Et le meilleur, c’était Edel. Je n’aurais pas été moi-même si je n’avais pas fait ça.»

    Son objectif cette saison

    « Aider Edel à aller tout en haut. Là où je suis moi-même monté. Je m’éclate à le voir être bon. Et j’ai encore le plaisir de l’entraînement. Et il ne faut pas oublier que j’ai une vraie influence dans l’équipe. Ne vous inquiétez pas pour moi, je suis loin d’être inutile dans l’équipe. »

    Le match face au karpaty Lviv

    « Les conditions vont être horribles, et c’est donc un plaisir (rires) ! Je n’ai jamais joué par – 13 oC. C’est une souffrance qui manquait à ma carrière. Ce qui m’intéresse désormais, c’est la nouveauté. Quand j’ai joué récemment à Lorient, c’était génial parce que c’était la première fois que je jouais sur du synthétique. »

    Sa retraite
    « Je vais m’installer en famille à Madrid pour vivre une nouvelle expérience. Pour le reste, j’explore encore des pistes. J’aimerais bien être consultant pour la télé. Et, bien sûr, j’animerai aussi quelques stages de gardiens de but. Transmettre, ça doit rester ma vie. »

    By
    @
    OTER ?>