Archives

Défense du PSG : À quand une « clean sheet » ?

Publie le 06/02/2011 a 19:02



  • La défaite d’hier contre Rennes au stade de la route de Lorient a mis en évidence LE défaut principal du club de la capitale depuis quelques mois. Statistique inquiétante pour le PSG, sur les 13 derniers matchs de L1, le PSG a encaissé au moins un but par match. Si souvent, l’attaque a été à la hauteur, la moyenne de deux buts marqués par match suffisant à faire oublier ce problème récurrent, il est évident que les soirs où l’attaque manquera de réussite, les défaites 1-0 nous tendent les bras.

    Paris possède la 11e défense de L1

    Qui l’eut cru ? Alors que le PSG s’accroche à sa place de dauphin du championnat depuis le 5 décembre 2010, les statistiques de la défense du club font émettre de gros doutes sur la possibilité de continuer sur cette lancée. La défaite contre Nancy fin décembre 2 à 0 avait déjà permis de constater que quand Paris manque de réussite devant le but, il est forcément plus difficile d’engranger les points. Si le PSG avait tenté, à juste titre, d’oublier rapidement ce passage à vide, les récentes défaites contre Montpellier en Coupe de la Ligue et hier contre Rennes font renaître les interrogations sur la solidité défensive du club. En 22 matchs de L1, le PSG a déjà encaissé 24 buts. Rendons-nous à l’évidence, c’est malheureusement bien trop pour espérer remporter le titre cette saison. 11e défense de ligue 1, Paris doit se remettre en question de ce côté-là.

    Pratiquer un jeu offensif, c’est risqué

    Alors, bien sûr, si Paris encaisse autant de buts, c’est aussi parce qu’il met toute son énergie pour développer du jeu, qu’il prend des risques à chaque match, et que dans un championnat français où l’essentiel des équipes misent avant tout sur la défense, en jouant l’offensive à tout va, on s’expose clairement aux contres assassins. Nous ne nous plaindrons certainement pas de voir le PSG tout tenter pour marquer et nous régaler sur le plan du jeu, mais nous sommes bien malgré nous forcés de nous interroger sur les raisons qui font que depuis le 5 novembre et un 0-0 au Parc contre Dortmund, Paris n’est jamais sorti d’un match avec une « feuille blanche » ! En comptant les matchs de Coupe de France et d’Europa League, cela fait 16 matchs que Paris encaisse un but par match, au moins. À quand la fin de cette série ?

    Edel, correct sans plus

    Alors, qui est responsable ? La défense Jallet – Armand – Sakho – Tiéné est-elle inquiétante ? Pas forcément, si l’on regarde les prestations individuelles de chaque joueur. Car Jallet, lui, est de plus en plus performant, tant sur le plan offensif que défensif, il est l’un des maillons forts du PSG. Sakho, désormais régulièrement sélectionné dans le groupe France, réussit en général ses matchs et tient la barraque derrière. Armand, bien que pas spécialement rapide, est souvent bien placé et contre un nombre incalculable de ballons. Seul Tiéné, parfois un peu brouillon, a tendance à passer aux travers de certaines de ses interventions. Mais dans l’ensemble, on ne peut pas attribuer cette statistique à qui que ce soit. Maintenant, la défense, c’est un tout, et comme on dit souvent, les attaquants se doivent d’être les premiers défenseurs. Nenê et Giuly notamment, qui animent superbement les attaques, font parfois preuve de laxisme dans leur replacement défensif. Et puis Makélélé, certes âgé, n’est plus aussi impressionnant qu’avant. Un ensemble de petites choses qui sont à l’origine donc de ce problème récurrent. Enfin, le point sur lequel nous devons peut-être nous interroger plus fortement, c’est notre gardien de but. Si depuis le début de saison, Edel donnait plutôt satisfaction dans les filets parisiens, ses prestations sont quand même de plus en plus banales. Certes, il n’est pas épargné, ni par les médias, ni par la justice,  l’issue de son affaire avec Philibert concernant son identité n’est d’ailleurs toujours pas connue. Mais sur le terrain, le gardien n’est pas exempt de tout reproche. Contre Lyon, il avait été dramatique. Contre Nancy, plutôt quelconque. Hier encore, bien que Brahimi ait mis un but splendide, Edel était à des années lumières de la frappe du Rennais. En face, Douchez sort son match, et là, on prend conscience de ce qu’est un gardien. Car oui, quand on lui tire dessus, Edel arrête des ballons. Pour le reste, hormis deux trois arrêts de grande classe, qu’a fait Edel depuis le début de saison ? Pas grand chose de sensationnel, finalement…

    Alors, pas de quoi s’alarmer non plus pour le PSG qui malgré la mauvaise opération du week-end reste plutôt bien placé au classement. En ce qui concerne les 5 mois à venir, on attend au plus vite une « clean sheet » de la défense, c’est sûr. Des gros matchs, il n’y en aura pas tant que ça. Mais les écarts se sont resserrés, et il faudra tenir jusqu’en juin avec l’effectif actuel. Cela suffira-t-il pour limiter la casse et continuer à croire au podium final ? Pas si sûr. Lyon, l’OM, notamment, réalisent souvent de grosses fins de saison et on peut s’attendre à tout, y compris à une place de 5e en juin, qui serait à coup sûr une grosse désillusion vus les espoirs qui s’étaient forgés. Il sera alors peut-être temps de penser à recruter enfin un vrai gardien de but. Ospina, Ruffier, et Douchez ont tous déclaré apprécier le PSG et ne pas être contre l’idée d’une arrivée dans la capitale. Les recruteurs devraient peut-être commencer dès maintenant à approfondir ces pistes. À bon entendeur…

    Publie le 06/02/2011 a 19:02

    Défense du PSG : À quand une « clean sheet » ?
    La défaite d’hier contre Rennes au stade de la route de Lorient a mis en évidence LE défaut principal du club de la capitale depuis quelques mois. Statistique inquiétante pour le PSG, sur les 13 derniers matchs de L1, le PSG a encaissé au moins un but par match. Si souvent, l’attaque a été à la hauteur, la moyenne de deux buts marqués par match suffisant à faire oublier ce problème récurrent, il est évident que les soirs où l’attaque manquera de réussite, les défaites 1-0 nous tendent les bras.

    Paris possède la 11e défense de L1

    Qui l’eut cru ? Alors que le PSG s’accroche à sa place de dauphin du championnat depuis le 5 décembre 2010, les statistiques de la défense du club font émettre de gros doutes sur la possibilité de continuer sur cette lancée. La défaite contre Nancy fin décembre 2 à 0 avait déjà permis de constater que quand Paris manque de réussite devant le but, il est forcément plus difficile d’engranger les points. Si le PSG avait tenté, à juste titre, d’oublier rapidement ce passage à vide, les récentes défaites contre Montpellier en Coupe de la Ligue et hier contre Rennes font renaître les interrogations sur la solidité défensive du club. En 22 matchs de L1, le PSG a déjà encaissé 24 buts. Rendons-nous à l’évidence, c’est malheureusement bien trop pour espérer remporter le titre cette saison. 11e défense de ligue 1, Paris doit se remettre en question de ce côté-là.

    Pratiquer un jeu offensif, c’est risqué

    Alors, bien sûr, si Paris encaisse autant de buts, c’est aussi parce qu’il met toute son énergie pour développer du jeu, qu’il prend des risques à chaque match, et que dans un championnat français où l’essentiel des équipes misent avant tout sur la défense, en jouant l’offensive à tout va, on s’expose clairement aux contres assassins. Nous ne nous plaindrons certainement pas de voir le PSG tout tenter pour marquer et nous régaler sur le plan du jeu, mais nous sommes bien malgré nous forcés de nous interroger sur les raisons qui font que depuis le 5 novembre et un 0-0 au Parc contre Dortmund, Paris n’est jamais sorti d’un match avec une « feuille blanche » ! En comptant les matchs de Coupe de France et d’Europa League, cela fait 16 matchs que Paris encaisse un but par match, au moins. À quand la fin de cette série ?

    Edel, correct sans plus

    Alors, qui est responsable ? La défense Jallet – Armand – Sakho – Tiéné est-elle inquiétante ? Pas forcément, si l’on regarde les prestations individuelles de chaque joueur. Car Jallet, lui, est de plus en plus performant, tant sur le plan offensif que défensif, il est l’un des maillons forts du PSG. Sakho, désormais régulièrement sélectionné dans le groupe France, réussit en général ses matchs et tient la barraque derrière. Armand, bien que pas spécialement rapide, est souvent bien placé et contre un nombre incalculable de ballons. Seul Tiéné, parfois un peu brouillon, a tendance à passer aux travers de certaines de ses interventions. Mais dans l’ensemble, on ne peut pas attribuer cette statistique à qui que ce soit. Maintenant, la défense, c’est un tout, et comme on dit souvent, les attaquants se doivent d’être les premiers défenseurs. Nenê et Giuly notamment, qui animent superbement les attaques, font parfois preuve de laxisme dans leur replacement défensif. Et puis Makélélé, certes âgé, n’est plus aussi impressionnant qu’avant. Un ensemble de petites choses qui sont à l’origine donc de ce problème récurrent. Enfin, le point sur lequel nous devons peut-être nous interroger plus fortement, c’est notre gardien de but. Si depuis le début de saison, Edel donnait plutôt satisfaction dans les filets parisiens, ses prestations sont quand même de plus en plus banales. Certes, il n’est pas épargné, ni par les médias, ni par la justice,  l’issue de son affaire avec Philibert concernant son identité n’est d’ailleurs toujours pas connue. Mais sur le terrain, le gardien n’est pas exempt de tout reproche. Contre Lyon, il avait été dramatique. Contre Nancy, plutôt quelconque. Hier encore, bien que Brahimi ait mis un but splendide, Edel était à des années lumières de la frappe du Rennais. En face, Douchez sort son match, et là, on prend conscience de ce qu’est un gardien. Car oui, quand on lui tire dessus, Edel arrête des ballons. Pour le reste, hormis deux trois arrêts de grande classe, qu’a fait Edel depuis le début de saison ? Pas grand chose de sensationnel, finalement…

    Alors, pas de quoi s’alarmer non plus pour le PSG qui malgré la mauvaise opération du week-end reste plutôt bien placé au classement. En ce qui concerne les 5 mois à venir, on attend au plus vite une « clean sheet » de la défense, c’est sûr. Des gros matchs, il n’y en aura pas tant que ça. Mais les écarts se sont resserrés, et il faudra tenir jusqu’en juin avec l’effectif actuel. Cela suffira-t-il pour limiter la casse et continuer à croire au podium final ? Pas si sûr. Lyon, l’OM, notamment, réalisent souvent de grosses fins de saison et on peut s’attendre à tout, y compris à une place de 5e en juin, qui serait à coup sûr une grosse désillusion vus les espoirs qui s’étaient forgés. Il sera alors peut-être temps de penser à recruter enfin un vrai gardien de but. Ospina, Ruffier, et Douchez ont tous déclaré apprécier le PSG et ne pas être contre l’idée d’une arrivée dans la capitale. Les recruteurs devraient peut-être commencer dès maintenant à approfondir ces pistes. À bon entendeur…




  • Toute l'actualité du PSG en vidéo
    Tags de l'article : , , , , , , , , , , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    Comments are closed.

    Dernieres news

    Classement PSG Ligue 1

    # Equipe MJ V N D Pts
    1 Angers 0 0 0 0 0
    2 Bastia 0 0 0 0 0
    3 Girondins de Bordeaux 0 0 0 0 0
    4 Caen 0 0 0 0 0
    5 Dijon 0 0 0 0 0
    6 Guingamp 0 0 0 0 0
    7 LOSC Lille Métropole 0 0 0 0 0
    8 Lorient 0 0 0 0 0
    9 Metz 0 0 0 0 0
    10 Monaco 0 0 0 0 0

    Suivez-nous sur les reseaux



    # Equipe MJ V N D Pts
    1 Angers 0 0 0 0 0
    2 Bastia 0 0 0 0 0
    3 Girondins de Bordeaux 0 0 0 0 0
    4 Caen 0 0 0 0 0
    5 Dijon 0 0 0 0 0

    L'actualité européenne

    Meunier "on attendait Aurier à l’aéroport...il y a assez de qualités dans le groupe pour s'adapter aux forfaits

    T.Meunier « On a vu une première mi-temps excellente,un bloc aussi bien défensif qu’offensif »

    LDC

    Le Paris Saint-Germain s’est réveillé ce matin avec le sourire. Grâce au match nul acquis à ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    NicolasBa publié un new post."Mercato - Thiago Maia pourrait finalement signer à Saint-Pétersbourg pour remplacer Alex Witsel"
    4 hours ago
    Emjeïsa publié un new post."Lizarazu "Monaco est un prétendant au titre...Le PSG n'a pas beaucoup de marge""
    10 hours ago

    Actualité Féminine

    Les parisiennes Cissoko et Geyoro en finale de la FIFA Coupe du Monde U20 féminine 2016

    Les Parisiennes Cissoko et Geyoro en finale de la FIFA Coupe du Monde U20 féminine 2016

    Actu Féminin

    Lundi, les Féminines de l’Equipe de France U20, avec les joueuses du Paris Saint-Germain Hawa Cissoko (défenseur) ...

    Vidéos PSG

    Défense du PSG : À quand une « clean sheet » ?

    <Archives
    La défaite d’hier contre Rennes au stade de la route de Lorient a mis en évidence LE défaut principal du club de la capitale depuis quelques mois. Statistique inquiétante pour le PSG, sur les 13 derniers matchs de L1, le PSG a encaissé au moins un but par match. Si souvent, l’attaque a été à la hauteur, la moyenne de deux buts marqués par match suffisant à faire oublier ce problème récurrent, il est évident que les soirs où l’attaque manquera de réussite, les défaites 1-0 nous tendent les bras.

    Paris possède la 11e défense de L1

    Qui l’eut cru ? Alors que le PSG s’accroche à sa place de dauphin du championnat depuis le 5 décembre 2010, les statistiques de la défense du club font émettre de gros doutes sur la possibilité de continuer sur cette lancée. La défaite contre Nancy fin décembre 2 à 0 avait déjà permis de constater que quand Paris manque de réussite devant le but, il est forcément plus difficile d’engranger les points. Si le PSG avait tenté, à juste titre, d’oublier rapidement ce passage à vide, les récentes défaites contre Montpellier en Coupe de la Ligue et hier contre Rennes font renaître les interrogations sur la solidité défensive du club. En 22 matchs de L1, le PSG a déjà encaissé 24 buts. Rendons-nous à l’évidence, c’est malheureusement bien trop pour espérer remporter le titre cette saison. 11e défense de ligue 1, Paris doit se remettre en question de ce côté-là.

    Pratiquer un jeu offensif, c’est risqué

    Alors, bien sûr, si Paris encaisse autant de buts, c’est aussi parce qu’il met toute son énergie pour développer du jeu, qu’il prend des risques à chaque match, et que dans un championnat français où l’essentiel des équipes misent avant tout sur la défense, en jouant l’offensive à tout va, on s’expose clairement aux contres assassins. Nous ne nous plaindrons certainement pas de voir le PSG tout tenter pour marquer et nous régaler sur le plan du jeu, mais nous sommes bien malgré nous forcés de nous interroger sur les raisons qui font que depuis le 5 novembre et un 0-0 au Parc contre Dortmund, Paris n’est jamais sorti d’un match avec une « feuille blanche » ! En comptant les matchs de Coupe de France et d’Europa League, cela fait 16 matchs que Paris encaisse un but par match, au moins. À quand la fin de cette série ?

    Edel, correct sans plus

    Alors, qui est responsable ? La défense Jallet – Armand – Sakho – Tiéné est-elle inquiétante ? Pas forcément, si l’on regarde les prestations individuelles de chaque joueur. Car Jallet, lui, est de plus en plus performant, tant sur le plan offensif que défensif, il est l’un des maillons forts du PSG. Sakho, désormais régulièrement sélectionné dans le groupe France, réussit en général ses matchs et tient la barraque derrière. Armand, bien que pas spécialement rapide, est souvent bien placé et contre un nombre incalculable de ballons. Seul Tiéné, parfois un peu brouillon, a tendance à passer aux travers de certaines de ses interventions. Mais dans l’ensemble, on ne peut pas attribuer cette statistique à qui que ce soit. Maintenant, la défense, c’est un tout, et comme on dit souvent, les attaquants se doivent d’être les premiers défenseurs. Nenê et Giuly notamment, qui animent superbement les attaques, font parfois preuve de laxisme dans leur replacement défensif. Et puis Makélélé, certes âgé, n’est plus aussi impressionnant qu’avant. Un ensemble de petites choses qui sont à l’origine donc de ce problème récurrent. Enfin, le point sur lequel nous devons peut-être nous interroger plus fortement, c’est notre gardien de but. Si depuis le début de saison, Edel donnait plutôt satisfaction dans les filets parisiens, ses prestations sont quand même de plus en plus banales. Certes, il n’est pas épargné, ni par les médias, ni par la justice,  l’issue de son affaire avec Philibert concernant son identité n’est d’ailleurs toujours pas connue. Mais sur le terrain, le gardien n’est pas exempt de tout reproche. Contre Lyon, il avait été dramatique. Contre Nancy, plutôt quelconque. Hier encore, bien que Brahimi ait mis un but splendide, Edel était à des années lumières de la frappe du Rennais. En face, Douchez sort son match, et là, on prend conscience de ce qu’est un gardien. Car oui, quand on lui tire dessus, Edel arrête des ballons. Pour le reste, hormis deux trois arrêts de grande classe, qu’a fait Edel depuis le début de saison ? Pas grand chose de sensationnel, finalement…

    Alors, pas de quoi s’alarmer non plus pour le PSG qui malgré la mauvaise opération du week-end reste plutôt bien placé au classement. En ce qui concerne les 5 mois à venir, on attend au plus vite une « clean sheet » de la défense, c’est sûr. Des gros matchs, il n’y en aura pas tant que ça. Mais les écarts se sont resserrés, et il faudra tenir jusqu’en juin avec l’effectif actuel. Cela suffira-t-il pour limiter la casse et continuer à croire au podium final ? Pas si sûr. Lyon, l’OM, notamment, réalisent souvent de grosses fins de saison et on peut s’attendre à tout, y compris à une place de 5e en juin, qui serait à coup sûr une grosse désillusion vus les espoirs qui s’étaient forgés. Il sera alors peut-être temps de penser à recruter enfin un vrai gardien de but. Ospina, Ruffier, et Douchez ont tous déclaré apprécier le PSG et ne pas être contre l’idée d’une arrivée dans la capitale. Les recruteurs devraient peut-être commencer dès maintenant à approfondir ces pistes. À bon entendeur…

    By
    @
    OTER ?>