Archives

Diawara sans embarras

Publie le 11/11/2010 a 11:07



  • Un geste à ne pas faire

    Le Classico, au Parc des Princes pour le compte de la 12ème journée de Ligue 1, aura laissé plus de traces que prévu. A qui la faute ? Le fait de jeu a lieu à la 77ème minute, alors que le virevoltant milieu de terrain parisien, Nenê, tentait de s’infiltrer dans la surface de réparation marseillaise, Souleymane Diawara stoppe le Brésilien en étant l’auteur d’un tacle très appuyé. Le Sénégalais profite, au passage, pour s’essuyer les crampons sur les abdominaux du joueur du PSG. Des échanges verbaux s’en suivent, d’abord sur le terrain puis dans les vestiaires, relayé par l’Equipe « Eh, qu’est-ce que tu m’as dit tout à l’heure ?! Hijo de puta ?!», a demandé Diawara et avant que Nenê soutienne que: «Non, je n’ai pas parlé comme ça».

    Le PSG soutient son joueur

    Depuis, les nombreuses déclarations parues dans la presse ont continué d’envenimer les choses. Le président du PSG, Robin Leproux, n’a pas hésité à monter au créneau en défendant publiquement les intérêts de son joueur «Quand un artiste se fait agresser, cela fait mal. Quand on essuie les crampons sur les côtes de quelqu’un, il faut se faire un peu discret». L’entraîneur parisien Antoine Kombouaré a tenu également à soutenir le Brésilien, devenu une des pièces maîtresses de son jeu depuis le début de la saison. «Souley, c’est un joueur que j’aurais bien voulu avoir, un mec qui, dans un groupe, met l’ambiance. Je l’adore, mais il n’avait pas besoin de faire ce qu’il a fait là pour arrêter ses adversaires. Il sait que ce geste n’est pas un geste à faire» a justifié le Kanak dans les colonnes de l’Equipe.

    Marseille digère mal

    José Anigo a bien tenté de répliquer en estimant que les torts étaient partagés sur ce match. « Si le PSG demande que Souleymane soit sanctionné, nous demanderons que Clément Chantôme le soit aussi pour le coup de coude adressé à Valbuena. Il ne faut quand même pas exagérer » a confié le Marseillais à La Provence. Cependant, malgré les remarques acerbes du directeur sportif marseillais «tu as beaucoup de talent, mais tu n’as aucune classe», la commission de visionnage est resté impartiale. En réclamant 4 matchs de suspension pour le défenseur de l’Olympique de Marseille, pour ce geste non sifflé par l’arbitre de la rencontre M.Lannoy, Diawara risque de subir de lourdes conséquences pour ce geste d’humeur. En effet, la commission de discipline s’est chargée du dossier et a convoqué le joueur le 2 décembre.

    Le Classico reste unique

    Et ce ne sont pas les excuses timides de Diawara qui risque d’alléger une éventuelle sanction. «Quand tu es son adversaire, le voir plonger, plonger, et replonger, ça fout la haine. J’étais très énervé, j’ai un peu laissé traîner les pieds, je le regrette, même si je n’avais pas l’intention de lui faire mal» a confié le défenseur central à La Provence. Alors que ce classico avait fait couler beaucoup d’encre avant le début de la rencontre suite à la décision de la LFP de suspendre le déplacement des supporters adverses pour cette saison 2010/2011 entre les deux équipes, l’après match est désormais animé pour ce fait de jeu malencontreux de la rencontre. Même si l’intensité des matchs entre Paris et Marseille a légèrement baissé par rapport aux années précédentes, ce match ne sera décidément jamais comme les autres.

    Publie le 11/11/2010 a 11:07

    Diawara sans embarras

    Un geste à ne pas faire

    Le Classico, au Parc des Princes pour le compte de la 12ème journée de Ligue 1, aura laissé plus de traces que prévu. A qui la faute ? Le fait de jeu a lieu à la 77ème minute, alors que le virevoltant milieu de terrain parisien, Nenê, tentait de s’infiltrer dans la surface de réparation marseillaise, Souleymane Diawara stoppe le Brésilien en étant l’auteur d’un tacle très appuyé. Le Sénégalais profite, au passage, pour s’essuyer les crampons sur les abdominaux du joueur du PSG. Des échanges verbaux s’en suivent, d’abord sur le terrain puis dans les vestiaires, relayé par l’Equipe « Eh, qu’est-ce que tu m’as dit tout à l’heure ?! Hijo de puta ?!», a demandé Diawara et avant que Nenê soutienne que: «Non, je n’ai pas parlé comme ça».

    Le PSG soutient son joueur

    Depuis, les nombreuses déclarations parues dans la presse ont continué d’envenimer les choses. Le président du PSG, Robin Leproux, n’a pas hésité à monter au créneau en défendant publiquement les intérêts de son joueur «Quand un artiste se fait agresser, cela fait mal. Quand on essuie les crampons sur les côtes de quelqu’un, il faut se faire un peu discret». L’entraîneur parisien Antoine Kombouaré a tenu également à soutenir le Brésilien, devenu une des pièces maîtresses de son jeu depuis le début de la saison. «Souley, c’est un joueur que j’aurais bien voulu avoir, un mec qui, dans un groupe, met l’ambiance. Je l’adore, mais il n’avait pas besoin de faire ce qu’il a fait là pour arrêter ses adversaires. Il sait que ce geste n’est pas un geste à faire» a justifié le Kanak dans les colonnes de l’Equipe.

    Marseille digère mal

    José Anigo a bien tenté de répliquer en estimant que les torts étaient partagés sur ce match. « Si le PSG demande que Souleymane soit sanctionné, nous demanderons que Clément Chantôme le soit aussi pour le coup de coude adressé à Valbuena. Il ne faut quand même pas exagérer » a confié le Marseillais à La Provence. Cependant, malgré les remarques acerbes du directeur sportif marseillais «tu as beaucoup de talent, mais tu n’as aucune classe», la commission de visionnage est resté impartiale. En réclamant 4 matchs de suspension pour le défenseur de l’Olympique de Marseille, pour ce geste non sifflé par l’arbitre de la rencontre M.Lannoy, Diawara risque de subir de lourdes conséquences pour ce geste d’humeur. En effet, la commission de discipline s’est chargée du dossier et a convoqué le joueur le 2 décembre.

    Le Classico reste unique

    Et ce ne sont pas les excuses timides de Diawara qui risque d’alléger une éventuelle sanction. «Quand tu es son adversaire, le voir plonger, plonger, et replonger, ça fout la haine. J’étais très énervé, j’ai un peu laissé traîner les pieds, je le regrette, même si je n’avais pas l’intention de lui faire mal» a confié le défenseur central à La Provence. Alors que ce classico avait fait couler beaucoup d’encre avant le début de la rencontre suite à la décision de la LFP de suspendre le déplacement des supporters adverses pour cette saison 2010/2011 entre les deux équipes, l’après match est désormais animé pour ce fait de jeu malencontreux de la rencontre. Même si l’intensité des matchs entre Paris et Marseille a légèrement baissé par rapport aux années précédentes, ce match ne sera décidément jamais comme les autres.




  • Tags de l'article : , , , , , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    Comments are closed.

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    Verratti «Nous ne sommes pas au niveau du Bayern, du Barça et du Real»

    Verratti «Nous ne sommes pas au niveau du Bayern, du Barça et du Real»

    LDC

     Lors d’un entretien accordé à Rai Sport, le milieu du Paris Saint-Germain, Marco Verratti, est revenu ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Flavien Casinia publié un new post."Fernandez «En plus de leur proposer le salaire qu'ils veulent, derrière le PSG ne nous les vend pas»"
    21 hours ago
    Flavien Casinia publié un new post."Ménès : Matuidi quand il pioche sur le plan physique " il ne reste plus grand-chose ""
    2 days ago

    Actualité Féminine

    PSG Féminines

    Féminines – La victoire face à Soyaux permet au PSG de se tourner sereinement vers le Bayern

    Actu Féminin

    A quelques jours de défier le Bayern Munich dans le cadre de l’UEFA Women’s Champions League, ...

    Vidéos PSG

    Diawara sans embarras

    <Archives

    Un geste à ne pas faire

    Le Classico, au Parc des Princes pour le compte de la 12ème journée de Ligue 1, aura laissé plus de traces que prévu. A qui la faute ? Le fait de jeu a lieu à la 77ème minute, alors que le virevoltant milieu de terrain parisien, Nenê, tentait de s’infiltrer dans la surface de réparation marseillaise, Souleymane Diawara stoppe le Brésilien en étant l’auteur d’un tacle très appuyé. Le Sénégalais profite, au passage, pour s’essuyer les crampons sur les abdominaux du joueur du PSG. Des échanges verbaux s’en suivent, d’abord sur le terrain puis dans les vestiaires, relayé par l’Equipe « Eh, qu’est-ce que tu m’as dit tout à l’heure ?! Hijo de puta ?!», a demandé Diawara et avant que Nenê soutienne que: «Non, je n’ai pas parlé comme ça».

    Le PSG soutient son joueur

    Depuis, les nombreuses déclarations parues dans la presse ont continué d’envenimer les choses. Le président du PSG, Robin Leproux, n’a pas hésité à monter au créneau en défendant publiquement les intérêts de son joueur «Quand un artiste se fait agresser, cela fait mal. Quand on essuie les crampons sur les côtes de quelqu’un, il faut se faire un peu discret». L’entraîneur parisien Antoine Kombouaré a tenu également à soutenir le Brésilien, devenu une des pièces maîtresses de son jeu depuis le début de la saison. «Souley, c’est un joueur que j’aurais bien voulu avoir, un mec qui, dans un groupe, met l’ambiance. Je l’adore, mais il n’avait pas besoin de faire ce qu’il a fait là pour arrêter ses adversaires. Il sait que ce geste n’est pas un geste à faire» a justifié le Kanak dans les colonnes de l’Equipe.

    Marseille digère mal

    José Anigo a bien tenté de répliquer en estimant que les torts étaient partagés sur ce match. « Si le PSG demande que Souleymane soit sanctionné, nous demanderons que Clément Chantôme le soit aussi pour le coup de coude adressé à Valbuena. Il ne faut quand même pas exagérer » a confié le Marseillais à La Provence. Cependant, malgré les remarques acerbes du directeur sportif marseillais «tu as beaucoup de talent, mais tu n’as aucune classe», la commission de visionnage est resté impartiale. En réclamant 4 matchs de suspension pour le défenseur de l’Olympique de Marseille, pour ce geste non sifflé par l’arbitre de la rencontre M.Lannoy, Diawara risque de subir de lourdes conséquences pour ce geste d’humeur. En effet, la commission de discipline s’est chargée du dossier et a convoqué le joueur le 2 décembre.

    Le Classico reste unique

    Et ce ne sont pas les excuses timides de Diawara qui risque d’alléger une éventuelle sanction. «Quand tu es son adversaire, le voir plonger, plonger, et replonger, ça fout la haine. J’étais très énervé, j’ai un peu laissé traîner les pieds, je le regrette, même si je n’avais pas l’intention de lui faire mal» a confié le défenseur central à La Provence. Alors que ce classico avait fait couler beaucoup d’encre avant le début de la rencontre suite à la décision de la LFP de suspendre le déplacement des supporters adverses pour cette saison 2010/2011 entre les deux équipes, l’après match est désormais animé pour ce fait de jeu malencontreux de la rencontre. Même si l’intensité des matchs entre Paris et Marseille a légèrement baissé par rapport aux années précédentes, ce match ne sera décidément jamais comme les autres.

    By
    @
    OTER ?>