Archives

Dja Djédjé :  » Le PSG est mon club « 

Publie le 26/03/2011 a 20:46



  • Franck Dja Djédjé était l'avenir du Paris Saint-Germain. Aujourd'hui, l'attaquant vit une saison difficile avec Arles-Avignon. Malgré tout, d'un point de vue personnel, Dja Djédjé peut se réjouir de ses prestations. Dans un club qui file tout droit vers la Ligue 2, il est l'un des seuls à sortir du lot. A 24 ans, sa carrière semble lancée. Dans son sixième club depuis ses débuts, il y en a un qu'il n'oublie pas. Le PSG.

    " A l’époque le club ne faisait pas assez confiance aux jeunes comme c’est le cas maintenant ". Pour Footmercato, Franck Dja Djédjé revient sur son passage au PSG. Formé dans la capitale, le joueur regrette la politique du club vis à vis des jeunes. " Les dirigeants nous demandaient de montrer nos qualités sans forcément attendre que l’on prenne nos marques dans le groupe. Je n’ai réellement pas eu ma chance ". 

    Du Paris Saint-Germain, Dja Djédjé en garde tout de même de bons souvenirs. " J’ai quand même intégré le groupe pro sous Vahid Halilhodzic en 2003 et j’ai effectué mes premières minutes en novembre au Parc face à Lens. Ce fut d’ailleurs l’un de mes meilleurs souvenirs, explique le joueur dans FootMercatopar la suite, cela a été un peu plus compliqué, mais je n’ai aucun regret ".

    Plus mature, plus lucide, l'Arlésien ne regrette rien. " Le PSG est mon club ; il a fait mon éducation. Je n’ai aucun sentiment de revanche. Je n’y étais surement pas au bon moment et il faut reconnaître qu’il y avait des joueurs de très haut niveau à mon poste (Pauleta, Ronaldinho notamment). J’ai donc dû partir pour m’aguerrir (Brest puis Grenoble), c’était nécessaire ".

    Publie le 26/03/2011 a 20:46

    Dja Djédjé :  » Le PSG est mon club « 

    Franck Dja Djédjé était l'avenir du Paris Saint-Germain. Aujourd'hui, l'attaquant vit une saison difficile avec Arles-Avignon. Malgré tout, d'un point de vue personnel, Dja Djédjé peut se réjouir de ses prestations. Dans un club qui file tout droit vers la Ligue 2, il est l'un des seuls à sortir du lot. A 24 ans, sa carrière semble lancée. Dans son sixième club depuis ses débuts, il y en a un qu'il n'oublie pas. Le PSG.

    " A l’époque le club ne faisait pas assez confiance aux jeunes comme c’est le cas maintenant ". Pour Footmercato, Franck Dja Djédjé revient sur son passage au PSG. Formé dans la capitale, le joueur regrette la politique du club vis à vis des jeunes. " Les dirigeants nous demandaient de montrer nos qualités sans forcément attendre que l’on prenne nos marques dans le groupe. Je n’ai réellement pas eu ma chance ". 

    Du Paris Saint-Germain, Dja Djédjé en garde tout de même de bons souvenirs. " J’ai quand même intégré le groupe pro sous Vahid Halilhodzic en 2003 et j’ai effectué mes premières minutes en novembre au Parc face à Lens. Ce fut d’ailleurs l’un de mes meilleurs souvenirs, explique le joueur dans FootMercatopar la suite, cela a été un peu plus compliqué, mais je n’ai aucun regret ".

    Plus mature, plus lucide, l'Arlésien ne regrette rien. " Le PSG est mon club ; il a fait mon éducation. Je n’ai aucun sentiment de revanche. Je n’y étais surement pas au bon moment et il faut reconnaître qu’il y avait des joueurs de très haut niveau à mon poste (Pauleta, Ronaldinho notamment). J’ai donc dû partir pour m’aguerrir (Brest puis Grenoble), c’était nécessaire ".




  • Tags de l'article : ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    Comments are closed.

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    BarçaPSG - Luis Enrique J'y pense chaque nuit, à chaque instant...un match différent

    Barça/PSG – Luis Enrique « J’y pense chaque nuit, à chaque instant…un match différent »

    Adversaires

    Luis Enrique, entraîneur du FC Barcelone, était hier en conférence de presse à la veille de ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Melvina publié un new post."Di Maria: « Le jour de mon anniversaire, c’est incroyable »"
    4 days ago
    Johana mis à jour un post"PSG - FC Barcelone: Le résumé du match"
    5 days ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Amandine Henry j’ai trouvé un bon compromis à Paris

    Féminines – Amandine Henry « j’ai trouvé un bon compromis à Paris »

    Actu Féminin

    Amandine Henry, milieu de 27 ans internationale française, est prêtée par Portland au Paris Saint-Germain pour ...

    Vidéos PSG

    Dja Djédjé :  » Le PSG est mon club « 

    <Archives

    Franck Dja Djédjé était l'avenir du Paris Saint-Germain. Aujourd'hui, l'attaquant vit une saison difficile avec Arles-Avignon. Malgré tout, d'un point de vue personnel, Dja Djédjé peut se réjouir de ses prestations. Dans un club qui file tout droit vers la Ligue 2, il est l'un des seuls à sortir du lot. A 24 ans, sa carrière semble lancée. Dans son sixième club depuis ses débuts, il y en a un qu'il n'oublie pas. Le PSG.

    " A l’époque le club ne faisait pas assez confiance aux jeunes comme c’est le cas maintenant ". Pour Footmercato, Franck Dja Djédjé revient sur son passage au PSG. Formé dans la capitale, le joueur regrette la politique du club vis à vis des jeunes. " Les dirigeants nous demandaient de montrer nos qualités sans forcément attendre que l’on prenne nos marques dans le groupe. Je n’ai réellement pas eu ma chance ". 

    Du Paris Saint-Germain, Dja Djédjé en garde tout de même de bons souvenirs. " J’ai quand même intégré le groupe pro sous Vahid Halilhodzic en 2003 et j’ai effectué mes premières minutes en novembre au Parc face à Lens. Ce fut d’ailleurs l’un de mes meilleurs souvenirs, explique le joueur dans FootMercatopar la suite, cela a été un peu plus compliqué, mais je n’ai aucun regret ".

    Plus mature, plus lucide, l'Arlésien ne regrette rien. " Le PSG est mon club ; il a fait mon éducation. Je n’ai aucun sentiment de revanche. Je n’y étais surement pas au bon moment et il faut reconnaître qu’il y avait des joueurs de très haut niveau à mon poste (Pauleta, Ronaldinho notamment). J’ai donc dû partir pour m’aguerrir (Brest puis Grenoble), c’était nécessaire ".

    By
    @
    OTER ?>