Restez connectés avec nous

Archives

DOSSIER MERCATO : H-63, tout sur Sessegnon et son remplaçant !

Dossier Mercato : H-63 : Tout sur Sessegnon et son remplaçant !!!

 

Alors que l’aventure de Stéphane Sessegnon au Paris-Saint-Germain touche à sa fin, PSGteam vous propose un récapitulatif complet de la situation du club à quelques heures de la fermeture du marché des transferts. Le montant de la transaction, le sentiment des diverses parties concernées, et l’actualité bouillante concernant le nom de l’éventuel remplaçant du numéro 10 du PSG sont les points essentiels de ce dossier.  Si le joueur emmène dans ses valises un bilan mitigé de son parcours dans la ville Lumière,  les dirigeants du club doivent à présent tout tenter pour renforcer l’effectif afin de réaliser une seconde moitié de saison à la hauteur des ambitions retrouvées.

 

I Sessegnon à Sunderland, c’est acté !

Malgré les multiples annonces du président Robin Leproux et d’Antoine Kombouaré laissant tous deux entendre qu’aucun joueur ne quitterait le club cet hiver, le Béninois a réussi son pari de quitter le PSG pour rejoindre la Premier League. Son rêve est accompli, il va pouvoir repartir sur de nouvelles bases dans un championnat qui était sa priorité depuis bien longtemps. Direction Sunderland, la surprise du championnat anglais! Il est d’ailleurs déjà sur place et n’attend que la finalisation des négociations. Aujourd’hui vendredi 28 janvier, nous pouvons l’affirmer, Sessegnon va officiellement quitter Paris. Le président parisien a avoué dans l’après-midi avoir perdu le bras de fer engagé depuis un mois, se défendant de ne pouvoir refuser une telle offre étant données les évènements récents, les performances, et l’attitude de son milieu offensif. Kombouaré, lui, est en colère car il perd un élément en qui il croyait encore et aurait aimé le voir enfin montrer toute l’étendue de son talent. Surtout, déjà limité, l’effectif est donc réduit et il n’est pas certain de pouvoir trouver un remplaçant en si peu de temps. Sessegnon se noiera-t-il en traversant la Manche en plein hiver ? L’avenir nous le dira. En tout cas, le PSG doit tourner la page.

 

II Que peut faire le PSG d’ici lundi à minuit ?

On ne va pas se mentir, il n’est jamais évident de trouver une perle rare à 3 jours de la fin du mercato. Concrètement, le PSG n’a pas vraiment le choix, il doit recruter. Giuly et Nenê, au top depuis septembre, ne tiendront peut-être pas toute la saison à ce rythme et le transfert de Sessegnon doit permettre de combler ce manque. Les conditions définitives du transfert vont évidemment être déterminantes pour décider quel joueur peut arriver ce week-end à Paris. Les dernières tendances évoquent un accord pour un montant de 7 millions d’euros + bonus (non dévoilés pour l’instant). C’est provisoirement un peu moins que la somme investie (8.5 millions) même si le PSG ne s’en sort pas si mal vu les montants investis sur le marché des transferts depuis un an. Seul hic, Sunderland ne devrait pas verser l’intégralité de la somme instantanément, et un règlement en trois versements est prévu. Il va donc falloir, en plus de convaincre un joueur et un club, négocier un contrat du même type en contrepartie. Qui peut-on alors légitimement citer pour devenir un des nouveaux princes du Parc ?

 

III Les possibilités réellement envisagées/envisageables

Par ordre de priorité, voici une liste des pistes les plus crédibles. Description, +, -, valeur (notre avis selon les conditions du marché), et probabilité de signature sont précisées pour chaque joueur.

 

1/ Dimitri Payet, le feu follet stéphanois

ASSE, 29/03/87, 23 ans, 1m74, 70 kgs, 18 matches titulaires en L1, 8 buts, 1 passe

Description : Auteur d’un début de saison tonitruant durant lequel il a été l’élément majeur des bonnes performances des Verts, le joueur formé à Nantes est LA recrue idéale. Sélectionné en Bleus par Laurent Blanc et plutôt convainquant lorsqu’il a eu sa chance, il est à n’en pas douter un candidat sérieux au poste.

Les + : Sa vitesse, sa technique, sa frappe de balle sont des qualités qu’il possède. Capable de faire changer le cours d’un match à lui tout seul, il sait tout faire et en plus, il aime le PSG. Aussi, le PSG a déjà tenté de le faire signer et cela avait failli se faire l’été dernier. L’arrivée de Nenê en a voulu autrement, et même si personne ne regrette ce choix, on savait que Paris continuerait de le suivre et retenterai sa chance. Et il aime Paris, lui aussi.

Les - : Il manque parfois de régularité, comme en témoignent ses performances depuis son pénalty raté face à Caen à la fin de l’automne. Côté intentions, son président a été ferme, il compte sur son meilleur élément pour finir la saison. Maintenant, Leproux nous a encore prouvé que la notion de Foot Business est d’actualité. Si les sommes sont conséquentes, tout transfert est envisageable.

La valeur : entre 6 et 8 millions d’euros (clause de stabilité en fin de saison à 4 millions).

Probabilité de signature : 40 %

 

2/ Marvin Martin, le meilleur passeur

Sochaux, 10/01/1988, 23 ans, 1m71, 63 kgs, 19 matches titulaire en L1, 2 buts, 8 passes)

Description : incontestablement l’une des confirmations de la saison, il est promis à un bel avenir. Excellent tireur de coups de pied arrêtés, il pourrait apporter un vrai plus.

Les + : Qualité de passe, influent sur le jeu, jeune, et a déclaré sa flamme au PSG.

Les - : Sochaux compte sur lui pour la fin de la saison

La valeur : ~ 5 millions d’euros

Probabilité de signature : 30 %


3/ Jonathan Legear, la surprise du chef ?

Anderlecht, 13/04/1987, 1m79, 17 matchs, 5 buts cette saison

Description : après avoir vu de nombreuses vidéos et quelques bouts de match du joueur, il est évident qu’il est capable de grandes choses. Suivi de près par nombreux clubs, ce pourrait être une belle découverte.

Les + : jeune, vif, grosse frappe, beaucoup d’espoirs placés en lui

Les - : incertitudes sur son niveau, ses capacités d’adaptation au championnat français

La valeur : entre 4 et 6 millions d’euros

Probabilité de signature : 20%


4/ Marama Vahirua, l’expérimenté de la Ligue 1

Nancy, 12/05/1980, 30 ans, 1m72, 68 kgs, 9 matches titulaires en L1, 3 buts, 0 passe

Description : Incontournable dynamiteur du secteur offensif dans tous les clubs qu’il a connus, le Tahitien se donne toujours sur un terrain, et une arrivée dans l’optique d’animer les fins de match est sujet à reflexion.

Les + : peut jouer le rôle de « joker de luxe » pour disputer les 3 compétitions qu’il reste, vif, technique, un jeu intelligent, il peut marquer dans les moments importants mais aussi faire tourner la tête des défenseurs.

Les - : son âge, des performances en dents de scie, peu d’expérience dans des clubs luttant pour le titre

La valeur : entre 3 et 4 millions d’euros, une offre légèrement supérieure pourrat suffire

Probabilité de signature : 5% (il a démenti tout contact)

 

5/ Morgan Amalfitano

FC Lorient, 20/03/1985, 25 ans, 1m74, 20 matchs titulaires en L1, 0 but, 3 passes

Description : avec Jallet et Gameiro, il formait le « trio magique » du système de jeu concocté par Christian Gourcuff. De plus en plus régulier, son âge lui permet d’espérer une carrière couronnée de succès. A coup sûr, un bon investissement surtout que son prix devrait être abordable.

Les + : joueur complet, ses passes sont précises, il est l’un des créateurs du beau jeu des Bretons.

Les - : souhaitait signer un engagement avec Valence (comme Gameiro

La valeur : entre 3 et 5 millions d’euros

Probabilité de signature : 5 %

 

+ Dernière Info footmercato.net

Jaroslav Plasil, lassé de l’aventure girondine, serait sur les tablettes de la cellule de recrutement du PSG. Estimé à 5 millions d’euros, il correspond au profil que recherche Paris aujourd’hui.

Parmi les autres possibilités déjà évoquées et surtout les joueurs quelque peu indésirables dans leur club actuel, trois noms retiennent notre attention. Alejandro Alonso (milieu offensif de Monaco, réputé pour sa vitesse, ses dribbles, ses centres mais moins en vue sous l’ère Lacombe, il est financièrement accessible), Shawn Wright-Phillips (ailier de Manchester City aux qualités confirmées et en manque de temps de jeu, il envisage un prêt au plus vite), Cesar Delgado (suivi mais difficile d’imaginer Aulas laisser partir un joueur chez un concurrent, il arrive en fin de contrat en juin). Dernier joueur que le PSG et beaucoup apprécient, Kevin Gameiro. Toutefois, les liquidités du club parisien ne font pas le poids face aux offres qu’a reçues le FC Lorient (rendent impossible une signature imminente.

 Conclusion : Franchement, vu l’argent que M. Leproux a réussi à obtenir sur la vente de Sessegnon, il confirme qu’il est un fin négociateur. Il ne reste plus que 3 jours pour compenser ce départ et il convient de faire confiance au club pour ne pas nous décevoir. Dirigeants du PSG surprenez-nous ! Faites preuve d’ambition ! Le maillot floqué du numéro 10 est désormais libre, à vous de trouver un joueur avec les épaules assez solides pour le revêtir…Le compte à rebours est lancé , plus que 63 heures avant le dénouement.

 

 

 

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Archives