Archives

Edel: « C’est bientôt la fin »

Publie le 14/04/2011 a 11:00



  • Le gardien remplaçant du PSG, Apoula Edel qui est accusé de falsification d’identité s’est dit innocent en quittant le commissariat de Poissy mercredi.

    Après plus de six heures d’interrogatoire, Apoula Edel a déclaré ne rien avoir à se reprocher et que l’issue de cette affaire était proche, avant de grimper au volant de son véhicule pour regagner son domicile.

    « J'ai été auditionné, c'est normal, ça s'est bien passé et c'est bientôt la fin »

    Pour rappel, Nicolas Philibert défendrait que le portier arméno-camerounais âgé de 24 ans s’appellerait en fait Ambroise Beyaména et serait âgé de 29 ans. Il aurait évolué à l’époque comme gardien au sein de l'équipe Espoir du FC Yaoundé sous la direction de M. Philibert, qui y était entraîneur. Il accuse donc le gardien d’avoir changé d'identité afin d’intégrer une formation arménienne pour laquelle il avait dépassé la limite d'âge. Nicolas Philibert a également déclaré que le joueur lui devait beaucoup d’argent.

    Me Christophe Bigot, l'avocat du joueur, a expliqué qu’Edel avait une nouvelle fois décrit son parcours de footballeur professionnel aux enquêteurs de police. Un parcours compliqué mais qui n’a rien d’extraordinaire, selon lui, pour un jeune joueur africain. De plus, Edel aurait fournit aux enquêteurs de nombreux éléments afin de tirer au clair cette affaire.

    « Edel a raconté à nouveau son parcours, qui, il est vrai, est compliqué: il a été en Arménie, en Roumanie. C'est un parcours de jeune joueur africain. Depuis le début, il a tous les documents originaux venant du Cameroun »

    Aux dires de l’avocat du joueur, le dossier devrait être remis au procureur de la République de Versailles qui pourra ou classer l’affaire sans suite ou ouvrir une information judiciaire ou, pour finir, convoquer le joueur devant le tribunal correctionnel.

    Publie le 14/04/2011 a 11:00

    Edel: « C’est bientôt la fin »
    Le gardien remplaçant du PSG, Apoula Edel qui est accusé de falsification d’identité s’est dit innocent en quittant le commissariat de Poissy mercredi.

    Après plus de six heures d’interrogatoire, Apoula Edel a déclaré ne rien avoir à se reprocher et que l’issue de cette affaire était proche, avant de grimper au volant de son véhicule pour regagner son domicile.

    « J'ai été auditionné, c'est normal, ça s'est bien passé et c'est bientôt la fin »

    Pour rappel, Nicolas Philibert défendrait que le portier arméno-camerounais âgé de 24 ans s’appellerait en fait Ambroise Beyaména et serait âgé de 29 ans. Il aurait évolué à l’époque comme gardien au sein de l'équipe Espoir du FC Yaoundé sous la direction de M. Philibert, qui y était entraîneur. Il accuse donc le gardien d’avoir changé d'identité afin d’intégrer une formation arménienne pour laquelle il avait dépassé la limite d'âge. Nicolas Philibert a également déclaré que le joueur lui devait beaucoup d’argent.

    Me Christophe Bigot, l'avocat du joueur, a expliqué qu’Edel avait une nouvelle fois décrit son parcours de footballeur professionnel aux enquêteurs de police. Un parcours compliqué mais qui n’a rien d’extraordinaire, selon lui, pour un jeune joueur africain. De plus, Edel aurait fournit aux enquêteurs de nombreux éléments afin de tirer au clair cette affaire.

    « Edel a raconté à nouveau son parcours, qui, il est vrai, est compliqué: il a été en Arménie, en Roumanie. C'est un parcours de jeune joueur africain. Depuis le début, il a tous les documents originaux venant du Cameroun »

    Aux dires de l’avocat du joueur, le dossier devrait être remis au procureur de la République de Versailles qui pourra ou classer l’affaire sans suite ou ouvrir une information judiciaire ou, pour finir, convoquer le joueur devant le tribunal correctionnel.




  • Tags de l'article : ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    Comments are closed.

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    LDC - Rai "C’est un caprice des dieux... qui restera dans l’histoire du football"

    LDC – Rai « C’est un caprice des dieux… qui restera dans l’histoire du football »

    LDC

    Rai, ancien milieu offensif de 51 ans du Paris Saint-Germain (1993-1998), est revenu auprès de Marca sur ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Flavien Casinia publié un new post."Verratti : Ménès « Le PSG ne peut se laisser dicter sa loi par un gamin de 24 ans »"
    23 hours ago
    Flavien Casinia publié un new post."CDF : Un tifo exceptionnel prévu par les supporters de l'US Avranches"
    3 days ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Jean-Michel Aulas "jurisprudence PSG à tous les étages !"

    Féminines – Jean-Michel Aulas « jurisprudence PSG à tous les étages ! »

    Actu Féminin

    Jeudi soir, si le Paris Saint-Germain s’est incliné contre le Bayern Munich (1-0), l’Olympique Lyonnais a ...

    Vidéos PSG

    Edel: « C’est bientôt la fin »

    <Archives
    Le gardien remplaçant du PSG, Apoula Edel qui est accusé de falsification d’identité s’est dit innocent en quittant le commissariat de Poissy mercredi.

    Après plus de six heures d’interrogatoire, Apoula Edel a déclaré ne rien avoir à se reprocher et que l’issue de cette affaire était proche, avant de grimper au volant de son véhicule pour regagner son domicile.

    « J'ai été auditionné, c'est normal, ça s'est bien passé et c'est bientôt la fin »

    Pour rappel, Nicolas Philibert défendrait que le portier arméno-camerounais âgé de 24 ans s’appellerait en fait Ambroise Beyaména et serait âgé de 29 ans. Il aurait évolué à l’époque comme gardien au sein de l'équipe Espoir du FC Yaoundé sous la direction de M. Philibert, qui y était entraîneur. Il accuse donc le gardien d’avoir changé d'identité afin d’intégrer une formation arménienne pour laquelle il avait dépassé la limite d'âge. Nicolas Philibert a également déclaré que le joueur lui devait beaucoup d’argent.

    Me Christophe Bigot, l'avocat du joueur, a expliqué qu’Edel avait une nouvelle fois décrit son parcours de footballeur professionnel aux enquêteurs de police. Un parcours compliqué mais qui n’a rien d’extraordinaire, selon lui, pour un jeune joueur africain. De plus, Edel aurait fournit aux enquêteurs de nombreux éléments afin de tirer au clair cette affaire.

    « Edel a raconté à nouveau son parcours, qui, il est vrai, est compliqué: il a été en Arménie, en Roumanie. C'est un parcours de jeune joueur africain. Depuis le début, il a tous les documents originaux venant du Cameroun »

    Aux dires de l’avocat du joueur, le dossier devrait être remis au procureur de la République de Versailles qui pourra ou classer l’affaire sans suite ou ouvrir une information judiciaire ou, pour finir, convoquer le joueur devant le tribunal correctionnel.

    By
    @
    OTER ?>