Archives

Hoarau “Si on fait peur tant mieux ”

Publie le 27/11/2010 a 06:16



  • Guillaume Hoarau se méfie des déclarations élogieuses d’Aulas et de la situation actuelle de l’Olympique Lyonnais. Car il sait bien, dans ces moments-là, comme le dit Stéphane Sessegnon, « Même si le Lyon est blessé, il ne faut pas l’appeler le chat! ». L’attaquant parisien estime que les Lyonnais vont vouloir « redresser la barre » et s’attend donc « à un match engagé ».

    Pour autant, il montre bien dans cette interview accordée à l’Equipe que le PSG n’a pas peur et que les adversaires sont plus prudents à l’idée d’affronter le PSG cette saison. Et comme le dit le numéro 9 parisien, « depuis la victoire en Coupe de la Ligue, ils savent que cette année, il faut compter sur nous ». En revanche, S’il y a bien un joueur dont Hoarau se méfie, c’est Hugo Lloris, celui pour qui Antoine Kombouaré déclarait récemment être inquiet. Hoarau, lui, avoue que Lloris lui a « souvent donné du fil à retordre. À tel point que j’ai dû attendre une opposition à Clairefontaine avec les Bleus pour lui marquer enfin un but. Il doit me rester des DVD à visionner de nos face-à-face, il faut que je rectifie de 2-3 cm sur mes tirs, je pense. ». Et pour lui, le gardien international tricolore sera au rendez-vous dimanche.

    Lorsqu’il commente le début de saison du PSG, Hoarau se montre tout aussi prudent, et veille bien à rappeler d’où revient le PSG. « Même si on n’a encore rien gagné, on a réussi à prendre le contre-pied des mauvaises habitudes des saisons dernières à l’approche de l’hiver. », et c’est déjà de bon augure. « Si on recommence à faire peur, tant mieux! À un moment donné, il faudra sans doute bomber le torse et afficher nos ambitions, mais pour l’heure, on n’a encore rien fait. Le plus dur pour nous, c’est de rééditer les très bons matches. La certitude, c’est que l’on se sent forts.”

    S’il ne parle pas du titre « par humilité », il fixe tout de même la barre un peu plus haute que son président Robin Leproux qui avait déclaré jeudi soir que l’objectif restait de terminer dans les six premières places. Pour Hoarau, les joueurs « ont envie d’être sur le podium à la fin de la saison ». Ils savent ce qu’il leur reste à faire, à commencer donc par ce choc Lyon-PSG dimanche, dont il faudra ramener quelque chose.

    Publie le 27/11/2010 a 06:16

    Hoarau “Si on fait peur tant mieux ”

    Guillaume Hoarau se méfie des déclarations élogieuses d’Aulas et de la situation actuelle de l’Olympique Lyonnais. Car il sait bien, dans ces moments-là, comme le dit Stéphane Sessegnon, « Même si le Lyon est blessé, il ne faut pas l’appeler le chat! ». L’attaquant parisien estime que les Lyonnais vont vouloir « redresser la barre » et s’attend donc « à un match engagé ».

    Pour autant, il montre bien dans cette interview accordée à l’Equipe que le PSG n’a pas peur et que les adversaires sont plus prudents à l’idée d’affronter le PSG cette saison. Et comme le dit le numéro 9 parisien, « depuis la victoire en Coupe de la Ligue, ils savent que cette année, il faut compter sur nous ». En revanche, S’il y a bien un joueur dont Hoarau se méfie, c’est Hugo Lloris, celui pour qui Antoine Kombouaré déclarait récemment être inquiet. Hoarau, lui, avoue que Lloris lui a « souvent donné du fil à retordre. À tel point que j’ai dû attendre une opposition à Clairefontaine avec les Bleus pour lui marquer enfin un but. Il doit me rester des DVD à visionner de nos face-à-face, il faut que je rectifie de 2-3 cm sur mes tirs, je pense. ». Et pour lui, le gardien international tricolore sera au rendez-vous dimanche.

    Lorsqu’il commente le début de saison du PSG, Hoarau se montre tout aussi prudent, et veille bien à rappeler d’où revient le PSG. « Même si on n’a encore rien gagné, on a réussi à prendre le contre-pied des mauvaises habitudes des saisons dernières à l’approche de l’hiver. », et c’est déjà de bon augure. « Si on recommence à faire peur, tant mieux! À un moment donné, il faudra sans doute bomber le torse et afficher nos ambitions, mais pour l’heure, on n’a encore rien fait. Le plus dur pour nous, c’est de rééditer les très bons matches. La certitude, c’est que l’on se sent forts.”

    S’il ne parle pas du titre « par humilité », il fixe tout de même la barre un peu plus haute que son président Robin Leproux qui avait déclaré jeudi soir que l’objectif restait de terminer dans les six premières places. Pour Hoarau, les joueurs « ont envie d’être sur le podium à la fin de la saison ». Ils savent ce qu’il leur reste à faire, à commencer donc par ce choc Lyon-PSG dimanche, dont il faudra ramener quelque chose.




  • Tags de l'article : , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    Comments are closed.

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    Zidane Nous avons 5 matchs jusqu'à Paris...Le succès contre le PSG influence tout notre travail

    Zidane « Nous avons 5 matchs jusqu’à Paris…Le succès contre le PSG influence tout notre travail »

    Autour du PSG

    Zinedine Zidane, entraîneur du Real Madrid, était en conférence de presse avant d’affronter le Betis Séville ...

    Actualité Féminine

    Bernard Mendy tente de se faire pardonner avec de l'humour après sa déclaration maladroite

    Bernard Mendy tente de se faire pardonner avec de l’humour après sa déclaration maladroite

    Actu Féminin

    Il y a quelques jours, Bernard Mendy, ancien arrière droit du Paris Saint-Germain aujourd’hui entraîneur adjoint ...

    Vidéos PSG

    Hoarau “Si on fait peur tant mieux ”

    <Archives

    Guillaume Hoarau se méfie des déclarations élogieuses d’Aulas et de la situation actuelle de l’Olympique Lyonnais. Car il sait bien, dans ces moments-là, comme le dit Stéphane Sessegnon, « Même si le Lyon est blessé, il ne faut pas l’appeler le chat! ». L’attaquant parisien estime que les Lyonnais vont vouloir « redresser la barre » et s’attend donc « à un match engagé ».

    Pour autant, il montre bien dans cette interview accordée à l’Equipe que le PSG n’a pas peur et que les adversaires sont plus prudents à l’idée d’affronter le PSG cette saison. Et comme le dit le numéro 9 parisien, « depuis la victoire en Coupe de la Ligue, ils savent que cette année, il faut compter sur nous ». En revanche, S’il y a bien un joueur dont Hoarau se méfie, c’est Hugo Lloris, celui pour qui Antoine Kombouaré déclarait récemment être inquiet. Hoarau, lui, avoue que Lloris lui a « souvent donné du fil à retordre. À tel point que j’ai dû attendre une opposition à Clairefontaine avec les Bleus pour lui marquer enfin un but. Il doit me rester des DVD à visionner de nos face-à-face, il faut que je rectifie de 2-3 cm sur mes tirs, je pense. ». Et pour lui, le gardien international tricolore sera au rendez-vous dimanche.

    Lorsqu’il commente le début de saison du PSG, Hoarau se montre tout aussi prudent, et veille bien à rappeler d’où revient le PSG. « Même si on n’a encore rien gagné, on a réussi à prendre le contre-pied des mauvaises habitudes des saisons dernières à l’approche de l’hiver. », et c’est déjà de bon augure. « Si on recommence à faire peur, tant mieux! À un moment donné, il faudra sans doute bomber le torse et afficher nos ambitions, mais pour l’heure, on n’a encore rien fait. Le plus dur pour nous, c’est de rééditer les très bons matches. La certitude, c’est que l’on se sent forts.”

    S’il ne parle pas du titre « par humilité », il fixe tout de même la barre un peu plus haute que son président Robin Leproux qui avait déclaré jeudi soir que l’objectif restait de terminer dans les six premières places. Pour Hoarau, les joueurs « ont envie d’être sur le podium à la fin de la saison ». Ils savent ce qu’il leur reste à faire, à commencer donc par ce choc Lyon-PSG dimanche, dont il faudra ramener quelque chose.

    By
    @
    OTER ?>