Archives

Jallet: « tout monde a balayé devant sa porte »

Publie le 31/03/2011 a 20:40



  • Christophe Jallet est revenu sur ce mois de mars délicat que vient de passer le PSG en apportant quelques explications.

    Le défenseur combatif du Paris Saint-Germain explique qu'il y avait de la fatigue dans le groupe, que ce soit mentalement ou physiquement. Jallet déclare cependant que cette trêve a fait beaucoup de bien aux parisiens qui souhaitent attaquer ce mois d'avril tambours battants.

    « Il y avait peut-être un peu de lassitude mentale et physique à force d’enchaîner les matchs tous les trois ou quatre jours. Le groupe n’avait plus l’habitude de vivre ce genre de moments. Cette coupure a fait du bien, elle a permis de recharger les batteries, on en avait bien besoin. »

    Le défenseur en profite pour expliquer que les brouilles, pour ne pas citer les sorties médiatiques de certains joueurs, sont le résultat de cette fatigue. Sans oublier de rappeler que la pression régnant sur le Paris Saint-Germain avait amplifié les événements, le joueurs précise que quand ça arrivait à Lorient personne n'en parlait. Jallet tient à conclure en déclarant que tout est rentré dans l'ordre au PSG, les egos mis de coté.

    « Quand on est un peu plus fatigué, on a tendance à un peu se prendre la tête pour des broutilles. C’était le cas ces derniers temps, mais tout monde a balayé devant sa porte et fait son mea-culpa. On ne s’est jamais désolidarisé. A Lorient aussi, il s’est passé des choses mais personne ne l’a su. La différence, c’est qu’à Paris au moindre accrochage on en fait une affaire d’état. Si toutes ces histoires avaient pu rester entre nous, ça aurait été une meilleure chose. »

    Publie le 31/03/2011 a 20:40

    Jallet: « tout monde a balayé devant sa porte »

    Christophe Jallet est revenu sur ce mois de mars délicat que vient de passer le PSG en apportant quelques explications.

    Le défenseur combatif du Paris Saint-Germain explique qu'il y avait de la fatigue dans le groupe, que ce soit mentalement ou physiquement. Jallet déclare cependant que cette trêve a fait beaucoup de bien aux parisiens qui souhaitent attaquer ce mois d'avril tambours battants.

    « Il y avait peut-être un peu de lassitude mentale et physique à force d’enchaîner les matchs tous les trois ou quatre jours. Le groupe n’avait plus l’habitude de vivre ce genre de moments. Cette coupure a fait du bien, elle a permis de recharger les batteries, on en avait bien besoin. »

    Le défenseur en profite pour expliquer que les brouilles, pour ne pas citer les sorties médiatiques de certains joueurs, sont le résultat de cette fatigue. Sans oublier de rappeler que la pression régnant sur le Paris Saint-Germain avait amplifié les événements, le joueurs précise que quand ça arrivait à Lorient personne n'en parlait. Jallet tient à conclure en déclarant que tout est rentré dans l'ordre au PSG, les egos mis de coté.

    « Quand on est un peu plus fatigué, on a tendance à un peu se prendre la tête pour des broutilles. C’était le cas ces derniers temps, mais tout monde a balayé devant sa porte et fait son mea-culpa. On ne s’est jamais désolidarisé. A Lorient aussi, il s’est passé des choses mais personne ne l’a su. La différence, c’est qu’à Paris au moindre accrochage on en fait une affaire d’état. Si toutes ces histoires avaient pu rester entre nous, ça aurait été une meilleure chose. »




  • Tags de l'article :
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    Comments are closed.

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    Le Guen "Aujourd'hui, le PSG est favori face au Real Madrid...la pression est sur Paris"

    Le Guen « Aujourd’hui, le PSG est favori face au Real Madrid…la pression est sur Paris »

    Autour du PSG

    Paul Le Guen, ancien joueur et entraîneur du club de la capitale, s’est penché sur la ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Raphaëla mis à jour un post"Neymar "Nous nous entendons très bien avec Cavani et Mbappé...Nous espérons gagner la LDC""
    20 hours ago
    Flavien Casinia publié un new post."Di Meco "Un triplé ou un quadruplé hier n’aurait rien changé pour lui""
    2 days ago

    Actualité Féminine

    Katoto proche d'une prolongation de 4 ans au PSG, annonce Loïc Tanzi

    Katoto proche d’une prolongation de 4 ans au PSG, annonce Loïc Tanzi

    Actu Féminin

    Marie-Antoinette Katoto, attaquante de 19 ans du Paris Saint-Germain, fait partie des grands espoirs à son ...

    Vidéos PSG

    Jallet: « tout monde a balayé devant sa porte »

    <Archives

    Christophe Jallet est revenu sur ce mois de mars délicat que vient de passer le PSG en apportant quelques explications.

    Le défenseur combatif du Paris Saint-Germain explique qu'il y avait de la fatigue dans le groupe, que ce soit mentalement ou physiquement. Jallet déclare cependant que cette trêve a fait beaucoup de bien aux parisiens qui souhaitent attaquer ce mois d'avril tambours battants.

    « Il y avait peut-être un peu de lassitude mentale et physique à force d’enchaîner les matchs tous les trois ou quatre jours. Le groupe n’avait plus l’habitude de vivre ce genre de moments. Cette coupure a fait du bien, elle a permis de recharger les batteries, on en avait bien besoin. »

    Le défenseur en profite pour expliquer que les brouilles, pour ne pas citer les sorties médiatiques de certains joueurs, sont le résultat de cette fatigue. Sans oublier de rappeler que la pression régnant sur le Paris Saint-Germain avait amplifié les événements, le joueurs précise que quand ça arrivait à Lorient personne n'en parlait. Jallet tient à conclure en déclarant que tout est rentré dans l'ordre au PSG, les egos mis de coté.

    « Quand on est un peu plus fatigué, on a tendance à un peu se prendre la tête pour des broutilles. C’était le cas ces derniers temps, mais tout monde a balayé devant sa porte et fait son mea-culpa. On ne s’est jamais désolidarisé. A Lorient aussi, il s’est passé des choses mais personne ne l’a su. La différence, c’est qu’à Paris au moindre accrochage on en fait une affaire d’état. Si toutes ces histoires avaient pu rester entre nous, ça aurait été une meilleure chose. »

    By
    @
    OTER ?>