Archives

Kombouaré : « Je suis un entraîneur heureux »

Publie le 12/12/2010 a 13:39



  • Très satisfait de la prestation de ses joueurs à Valenciennes, l’entraîneur parisien, toujours très prudent sur la situation du PSG, s’est toutefois emballé au sujet de Nenê, encore excellent hier soir. Voici ses impressions…

    Inquiet juste après l’égalisation valenciennoise, le Kanak a expliqué tout le bien qu’il pensait de son brésilien dans sa conférence d’après-match. « Quand on n’est pas capables de faire ce qu’il faut pour creuser l’écart et se mettre à l’abri, on s’expose. […] On a la chance d’avoir un grand Nenê. Monsieur Nenê! Avec son deuxième but fantastique, il nous permet de reprendre l’avantage. Il a été très en réussite, très efficace. En première période, il était un peu énervé. On lui a dit d’être plus calme et lucide. Quand il est chaud comme la braise, il est capable de mettre des buts splendides« , a déclaré Antoine Kombouaré.

    Concernant la position du PSG au classement, Kombouaré, toujours prudent, continue d’affrimer que « ce n’est pas important. Ce qui est important, c’est qu’on continue d’avancer dans le championnat grâce à des gros matches ». Et comme il le rappelle, le PSG reste sur une série impressionnante. Il constate que « depuis la défaite contre Auxerre (ou plutôt contre Sochaux), il y a vingt matches et une défaite. Cela montre qu’on est une équipe solide, qui a beaucoup de caractère ».

    Son sentiment à l’heure actuelle, il le résume tout simplement: « On a gagné logiquement. Il a fallu un grand Penneteau pour nous empêcher de faire la différence. Je suis un entraîneur heureux. On a des joueurs qui savent ce qu’ils veulent, qui ont des ambitions et qui les montrent sur le terrain ».

    Enfin, il ne s’enflamme pas pour le reste de la saison du PSG, tentant de garder les pieds sur terre: « Quand on gagne, on se fait tout petit et on laisse parler les autres. Ce qu’on fait, c’est bien. Mais le plus dur, c’est de confirmer. Et maintenant, les adversaires vont vouloir nous taper tous les week-ends ».

    Pour l’instant, tout va pour le mieux au PSG, et le coach parisien en est ravi.

    Publie le 12/12/2010 a 13:39

    Kombouaré : « Je suis un entraîneur heureux »

    Très satisfait de la prestation de ses joueurs à Valenciennes, l’entraîneur parisien, toujours très prudent sur la situation du PSG, s’est toutefois emballé au sujet de Nenê, encore excellent hier soir. Voici ses impressions…

    Inquiet juste après l’égalisation valenciennoise, le Kanak a expliqué tout le bien qu’il pensait de son brésilien dans sa conférence d’après-match. « Quand on n’est pas capables de faire ce qu’il faut pour creuser l’écart et se mettre à l’abri, on s’expose. […] On a la chance d’avoir un grand Nenê. Monsieur Nenê! Avec son deuxième but fantastique, il nous permet de reprendre l’avantage. Il a été très en réussite, très efficace. En première période, il était un peu énervé. On lui a dit d’être plus calme et lucide. Quand il est chaud comme la braise, il est capable de mettre des buts splendides« , a déclaré Antoine Kombouaré.

    Concernant la position du PSG au classement, Kombouaré, toujours prudent, continue d’affrimer que « ce n’est pas important. Ce qui est important, c’est qu’on continue d’avancer dans le championnat grâce à des gros matches ». Et comme il le rappelle, le PSG reste sur une série impressionnante. Il constate que « depuis la défaite contre Auxerre (ou plutôt contre Sochaux), il y a vingt matches et une défaite. Cela montre qu’on est une équipe solide, qui a beaucoup de caractère ».

    Son sentiment à l’heure actuelle, il le résume tout simplement: « On a gagné logiquement. Il a fallu un grand Penneteau pour nous empêcher de faire la différence. Je suis un entraîneur heureux. On a des joueurs qui savent ce qu’ils veulent, qui ont des ambitions et qui les montrent sur le terrain ».

    Enfin, il ne s’enflamme pas pour le reste de la saison du PSG, tentant de garder les pieds sur terre: « Quand on gagne, on se fait tout petit et on laisse parler les autres. Ce qu’on fait, c’est bien. Mais le plus dur, c’est de confirmer. Et maintenant, les adversaires vont vouloir nous taper tous les week-ends ».

    Pour l’instant, tout va pour le mieux au PSG, et le coach parisien en est ravi.




  • Tags de l'article : , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    Comments are closed.

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    Barcelone/PSG: La Remontada utilisée pour le trailer de PES 2018

    Barcelone/PSG: La Remontada utilisée pour le trailer de PES 2018

    Jeux

    La remontada subie par le Paris Saint-Germain au Camp Nou en mars dernier est utilisée aujourd’hui ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Flavien Casinia publié un new post."Zlatan Ibrahimovic pourrait finalement quitter Manchester United"
    17 days ago
    Flavien Casinia publié un new post."Mercato - Hatem Ben Arfa priorité de Galatasaray"
    18 days ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Vero Boquete non sélectionnée par Espagne pour l'Euro 2017, Paredes si.jpg

    Féminines – Vero Boquete non sélectionnée par Espagne pour l’Euro 2017, Paredes si

    Actu Féminin

    Ce mardi a été présentée la liste de l’équipe féminine d’Espagne pour l’Euro 2017. Veronica Boquete, ...

    Vidéos PSG

    Kombouaré : « Je suis un entraîneur heureux »

    <Archives

    Très satisfait de la prestation de ses joueurs à Valenciennes, l’entraîneur parisien, toujours très prudent sur la situation du PSG, s’est toutefois emballé au sujet de Nenê, encore excellent hier soir. Voici ses impressions…

    Inquiet juste après l’égalisation valenciennoise, le Kanak a expliqué tout le bien qu’il pensait de son brésilien dans sa conférence d’après-match. « Quand on n’est pas capables de faire ce qu’il faut pour creuser l’écart et se mettre à l’abri, on s’expose. […] On a la chance d’avoir un grand Nenê. Monsieur Nenê! Avec son deuxième but fantastique, il nous permet de reprendre l’avantage. Il a été très en réussite, très efficace. En première période, il était un peu énervé. On lui a dit d’être plus calme et lucide. Quand il est chaud comme la braise, il est capable de mettre des buts splendides« , a déclaré Antoine Kombouaré.

    Concernant la position du PSG au classement, Kombouaré, toujours prudent, continue d’affrimer que « ce n’est pas important. Ce qui est important, c’est qu’on continue d’avancer dans le championnat grâce à des gros matches ». Et comme il le rappelle, le PSG reste sur une série impressionnante. Il constate que « depuis la défaite contre Auxerre (ou plutôt contre Sochaux), il y a vingt matches et une défaite. Cela montre qu’on est une équipe solide, qui a beaucoup de caractère ».

    Son sentiment à l’heure actuelle, il le résume tout simplement: « On a gagné logiquement. Il a fallu un grand Penneteau pour nous empêcher de faire la différence. Je suis un entraîneur heureux. On a des joueurs qui savent ce qu’ils veulent, qui ont des ambitions et qui les montrent sur le terrain ».

    Enfin, il ne s’enflamme pas pour le reste de la saison du PSG, tentant de garder les pieds sur terre: « Quand on gagne, on se fait tout petit et on laisse parler les autres. Ce qu’on fait, c’est bien. Mais le plus dur, c’est de confirmer. Et maintenant, les adversaires vont vouloir nous taper tous les week-ends ».

    Pour l’instant, tout va pour le mieux au PSG, et le coach parisien en est ravi.

    By
    @
    OTER ?>