Archives

Kombouaré surpris pour Chantôme

Publie le 11/12/2010 a 01:21



  • Alors que Clément Chantôme vient d’être élu joueur UNFP du mois de novembre, titre pour lequel il avait été décidé de récompenser les jeunes talents du championnat puisque le parisien était en concurrence avec Moussa Sow et Eden Hazard, Antoine Kombouaré a prétendu en conférence de presse qu’il n’était même pas au courant. « Vous me l’apprenez donc c’est bien, il fait du bon travail » a-t-il lancé à ce sujet. Cela lui a donné l’occasion de revenir sur la situation du jeune joueur issu du centre de formation pour qui l’avenir dans le club de la capitale ne s’annonçait pourtant pas si brillant.

    Auteur de prestations en dents de scie et peu utilisé la saison dernière, Clément Chantôme était tout près de faire ses valises au mois d’août 2010, le club et le joueur ne voyant pas vraiment d’autre issue possible, malgré des qualités footballistiques indéniables. Devenu depuis le mois de septembre un titulaire indiscutable dans l’équipe de Kombouaré, ce dernier nous révèle les dessous du faux départ estival. Et les raisons ne sont pas forcément celles que l’on croyait.

    « Il a connu des moments difficiles, mais moi aussi. J’étais persuadé que c’était un bon joueur, mais quand un joueur n’est pas prêt à faire les efforts ou qu’il ne fait pas ce qu’on attend de lui, il se retrouve sur le banc.[…] Il avait touché le fond, mais c’est grâce à son travail et une grosse remise en questions qu’il confirme toutes les qualités que l’on pensait de lui », a-t-il déclaré vendredi soir.

    Par ailleurs, Antoine Kombouaré ne nie pas que si Chantôme s’apprêtait à partir, c’était avant tout un choix de l’entraîneur. « Je veux apporter quelques rectifications, dit-il. On entend dire souvent que le club ne voulait plus de lui cet été. C’est archi-faux. Ce qui est vrai, c’est que je ne pouvais plus travailler avec lui car je voyais qu’il ne progressait plus et lui aussi pensait qu’il n’avait plus rien à faire au PSG. Il avait des envies de partir et moi aussi je pensais qu’on avait fait le tour avec lui ».

    Quand on sait qu’Auxerre avait formulé une offre de 2 millions d’euros cet été, refusée par le club parisien qui en demandait 5, mais l’aurait certainement laissé partir pour une somme comprise entre les deux, on se dit que le PSG a évité une cruelle mésaventure.

    Quoi qu’il en soit, Clément Chantôme jouera demain son 12e match de championnat en tant que titulaire cette saison, et avec le plus grand soutien de son entraîneur cette fois-ci.


     

    Publie le 11/12/2010 a 01:21

    Kombouaré surpris pour Chantôme

    Alors que Clément Chantôme vient d’être élu joueur UNFP du mois de novembre, titre pour lequel il avait été décidé de récompenser les jeunes talents du championnat puisque le parisien était en concurrence avec Moussa Sow et Eden Hazard, Antoine Kombouaré a prétendu en conférence de presse qu’il n’était même pas au courant. « Vous me l’apprenez donc c’est bien, il fait du bon travail » a-t-il lancé à ce sujet. Cela lui a donné l’occasion de revenir sur la situation du jeune joueur issu du centre de formation pour qui l’avenir dans le club de la capitale ne s’annonçait pourtant pas si brillant.

    Auteur de prestations en dents de scie et peu utilisé la saison dernière, Clément Chantôme était tout près de faire ses valises au mois d’août 2010, le club et le joueur ne voyant pas vraiment d’autre issue possible, malgré des qualités footballistiques indéniables. Devenu depuis le mois de septembre un titulaire indiscutable dans l’équipe de Kombouaré, ce dernier nous révèle les dessous du faux départ estival. Et les raisons ne sont pas forcément celles que l’on croyait.

    « Il a connu des moments difficiles, mais moi aussi. J’étais persuadé que c’était un bon joueur, mais quand un joueur n’est pas prêt à faire les efforts ou qu’il ne fait pas ce qu’on attend de lui, il se retrouve sur le banc.[…] Il avait touché le fond, mais c’est grâce à son travail et une grosse remise en questions qu’il confirme toutes les qualités que l’on pensait de lui », a-t-il déclaré vendredi soir.

    Par ailleurs, Antoine Kombouaré ne nie pas que si Chantôme s’apprêtait à partir, c’était avant tout un choix de l’entraîneur. « Je veux apporter quelques rectifications, dit-il. On entend dire souvent que le club ne voulait plus de lui cet été. C’est archi-faux. Ce qui est vrai, c’est que je ne pouvais plus travailler avec lui car je voyais qu’il ne progressait plus et lui aussi pensait qu’il n’avait plus rien à faire au PSG. Il avait des envies de partir et moi aussi je pensais qu’on avait fait le tour avec lui ».

    Quand on sait qu’Auxerre avait formulé une offre de 2 millions d’euros cet été, refusée par le club parisien qui en demandait 5, mais l’aurait certainement laissé partir pour une somme comprise entre les deux, on se dit que le PSG a évité une cruelle mésaventure.

    Quoi qu’il en soit, Clément Chantôme jouera demain son 12e match de championnat en tant que titulaire cette saison, et avec le plus grand soutien de son entraîneur cette fois-ci.


     




  • Tags de l'article : , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    Comments are closed.

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    LDC - Rai "C’est un caprice des dieux... qui restera dans l’histoire du football"

    LDC – Rai « C’est un caprice des dieux… qui restera dans l’histoire du football »

    LDC

    Rai, ancien milieu offensif de 51 ans du Paris Saint-Germain (1993-1998), est revenu auprès de Marca sur ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Flavien Casinia publié un new post."Verratti : Ménès « Le PSG ne peut se laisser dicter sa loi par un gamin de 24 ans »"
    13 hours ago
    Flavien Casinia publié un new post."CDF : Un tifo exceptionnel prévu par les supporters de l'US Avranches"
    3 days ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Jean-Michel Aulas "jurisprudence PSG à tous les étages !"

    Féminines – Jean-Michel Aulas « jurisprudence PSG à tous les étages ! »

    Actu Féminin

    Jeudi soir, si le Paris Saint-Germain s’est incliné contre le Bayern Munich (1-0), l’Olympique Lyonnais a ...

    Vidéos PSG

    Kombouaré surpris pour Chantôme

    <Archives

    Alors que Clément Chantôme vient d’être élu joueur UNFP du mois de novembre, titre pour lequel il avait été décidé de récompenser les jeunes talents du championnat puisque le parisien était en concurrence avec Moussa Sow et Eden Hazard, Antoine Kombouaré a prétendu en conférence de presse qu’il n’était même pas au courant. « Vous me l’apprenez donc c’est bien, il fait du bon travail » a-t-il lancé à ce sujet. Cela lui a donné l’occasion de revenir sur la situation du jeune joueur issu du centre de formation pour qui l’avenir dans le club de la capitale ne s’annonçait pourtant pas si brillant.

    Auteur de prestations en dents de scie et peu utilisé la saison dernière, Clément Chantôme était tout près de faire ses valises au mois d’août 2010, le club et le joueur ne voyant pas vraiment d’autre issue possible, malgré des qualités footballistiques indéniables. Devenu depuis le mois de septembre un titulaire indiscutable dans l’équipe de Kombouaré, ce dernier nous révèle les dessous du faux départ estival. Et les raisons ne sont pas forcément celles que l’on croyait.

    « Il a connu des moments difficiles, mais moi aussi. J’étais persuadé que c’était un bon joueur, mais quand un joueur n’est pas prêt à faire les efforts ou qu’il ne fait pas ce qu’on attend de lui, il se retrouve sur le banc.[…] Il avait touché le fond, mais c’est grâce à son travail et une grosse remise en questions qu’il confirme toutes les qualités que l’on pensait de lui », a-t-il déclaré vendredi soir.

    Par ailleurs, Antoine Kombouaré ne nie pas que si Chantôme s’apprêtait à partir, c’était avant tout un choix de l’entraîneur. « Je veux apporter quelques rectifications, dit-il. On entend dire souvent que le club ne voulait plus de lui cet été. C’est archi-faux. Ce qui est vrai, c’est que je ne pouvais plus travailler avec lui car je voyais qu’il ne progressait plus et lui aussi pensait qu’il n’avait plus rien à faire au PSG. Il avait des envies de partir et moi aussi je pensais qu’on avait fait le tour avec lui ».

    Quand on sait qu’Auxerre avait formulé une offre de 2 millions d’euros cet été, refusée par le club parisien qui en demandait 5, mais l’aurait certainement laissé partir pour une somme comprise entre les deux, on se dit que le PSG a évité une cruelle mésaventure.

    Quoi qu’il en soit, Clément Chantôme jouera demain son 12e match de championnat en tant que titulaire cette saison, et avec le plus grand soutien de son entraîneur cette fois-ci.


     

    By
    @
    OTER ?>