Archives

Le couple Bazin-Leproux en péril ?

Publie le 23/03/2011 a 11:09



  • Les tensions à la tête du PSG se renforcent. Sébastien Bazin, actionnaire majoritaire, reproche aujourd’hui à Robin Leproux, président du club, ses récentes déclarations.

    Alors que les incertitudes planent toujours sur l’arrivée éventuelle de nouveaux actionnaires, l’heure serait aux chamailleries à la tête du Paris Saint-Germain.

    Dans un premier temps, nous vous annoncions quelques tensions entre les deux hommes au sujet de l’insistance du président quand à la future enveloppe des transferts. Bazin et Leproux ont par la suite démentis ces rumeurs mais de nouvelles déclarations interposées viennent renforcer ce sentiment.

    « Être deuxième ou troisième n’a jamais été notre objectif annoncé »

    Voici ce que déclarait Robin Leproux à l’issue de la défaite parisienne à Marseille (2-1). En effet il n’a jamais été question publiquement de jouer les premiers rôles, mais la qualification pour la Champion’s League a tout de même était évoquée. Le président a même déclaré : « Ce n’est pas la saison des regrets, mais celle des progrès. », pas faux malgré les points perdus sur ce mois de mars si on prend en référence la saison passée.

    De son coté, Sébastien Bazin demande des comptes. L’actionnaire majoritaire, à hauteur de 95.8% des parts du club de la capitale, estime ne pas avoir versé plus de 100 millions d’euros en 5 ans pour se contenter d’une 5ème  place en Ligue 1. Bazin déclarait en début de saison :

    « Cette saison, il n’y aucune raison qu’on ne se qualifie pas pour la Ligue des champions. Le PSG est tout à fait capable de finir dans les cinq premiers… ».

    Malgré les dix matchs restant le PSG semble pourtant bel et bien enchainé à cette 5ème place. Et l’instabilité quand à la reprise du club, bloquant tout mouvement pour préparer le mercato estival, ne laisse pour l’instant rien entrevoir de réjouissant pour la saison prochaine.

    Publie le 23/03/2011 a 11:09

    Le couple Bazin-Leproux en péril ?

    Les tensions à la tête du PSG se renforcent. Sébastien Bazin, actionnaire majoritaire, reproche aujourd’hui à Robin Leproux, président du club, ses récentes déclarations.

    Alors que les incertitudes planent toujours sur l’arrivée éventuelle de nouveaux actionnaires, l’heure serait aux chamailleries à la tête du Paris Saint-Germain.

    Dans un premier temps, nous vous annoncions quelques tensions entre les deux hommes au sujet de l’insistance du président quand à la future enveloppe des transferts. Bazin et Leproux ont par la suite démentis ces rumeurs mais de nouvelles déclarations interposées viennent renforcer ce sentiment.

    « Être deuxième ou troisième n’a jamais été notre objectif annoncé »

    Voici ce que déclarait Robin Leproux à l’issue de la défaite parisienne à Marseille (2-1). En effet il n’a jamais été question publiquement de jouer les premiers rôles, mais la qualification pour la Champion’s League a tout de même était évoquée. Le président a même déclaré : « Ce n’est pas la saison des regrets, mais celle des progrès. », pas faux malgré les points perdus sur ce mois de mars si on prend en référence la saison passée.

    De son coté, Sébastien Bazin demande des comptes. L’actionnaire majoritaire, à hauteur de 95.8% des parts du club de la capitale, estime ne pas avoir versé plus de 100 millions d’euros en 5 ans pour se contenter d’une 5ème  place en Ligue 1. Bazin déclarait en début de saison :

    « Cette saison, il n’y aucune raison qu’on ne se qualifie pas pour la Ligue des champions. Le PSG est tout à fait capable de finir dans les cinq premiers… ».

    Malgré les dix matchs restant le PSG semble pourtant bel et bien enchainé à cette 5ème place. Et l’instabilité quand à la reprise du club, bloquant tout mouvement pour préparer le mercato estival, ne laisse pour l’instant rien entrevoir de réjouissant pour la saison prochaine.




  • Tags de l'article : , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    Comments are closed.

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    AnderlechtPSG - Adrien Trebel On fait du football pour ce genre de match

    Anderlecht/PSG – Adrien Trebel « On fait du football pour ce genre de match »

    Adversaires

    Adrien Trebel, milieu de 26 ans d’Anderlecht, était en conférence de presse aujourd’hui afin d’évoquer la ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Flavien Casinia publié un new post."Marquinhos, monsieur propre avec la Seleçao"
    7 days ago
    Flavien Casinia publié un new post."Dugarry : Rabiot "je refuse de tomber sur ce jeune qui n’a pratiquement jamais joué en équipe de France""
    8 days ago

    Actualité Féminine

    Robert Malm Si le PSG me fait une proposition, je réfléchirais

    Robert Malm « Si le PSG me fait une proposition, je réfléchirais »

    Actu Féminin

    Hier, RMC Sport a indiqué que le Paris Saint-Germain pense à proposer le poste de directeur sportif ...

    Vidéos PSG

    Le couple Bazin-Leproux en péril ?

    <Archives

    Les tensions à la tête du PSG se renforcent. Sébastien Bazin, actionnaire majoritaire, reproche aujourd’hui à Robin Leproux, président du club, ses récentes déclarations.

    Alors que les incertitudes planent toujours sur l’arrivée éventuelle de nouveaux actionnaires, l’heure serait aux chamailleries à la tête du Paris Saint-Germain.

    Dans un premier temps, nous vous annoncions quelques tensions entre les deux hommes au sujet de l’insistance du président quand à la future enveloppe des transferts. Bazin et Leproux ont par la suite démentis ces rumeurs mais de nouvelles déclarations interposées viennent renforcer ce sentiment.

    « Être deuxième ou troisième n’a jamais été notre objectif annoncé »

    Voici ce que déclarait Robin Leproux à l’issue de la défaite parisienne à Marseille (2-1). En effet il n’a jamais été question publiquement de jouer les premiers rôles, mais la qualification pour la Champion’s League a tout de même était évoquée. Le président a même déclaré : « Ce n’est pas la saison des regrets, mais celle des progrès. », pas faux malgré les points perdus sur ce mois de mars si on prend en référence la saison passée.

    De son coté, Sébastien Bazin demande des comptes. L’actionnaire majoritaire, à hauteur de 95.8% des parts du club de la capitale, estime ne pas avoir versé plus de 100 millions d’euros en 5 ans pour se contenter d’une 5ème  place en Ligue 1. Bazin déclarait en début de saison :

    « Cette saison, il n’y aucune raison qu’on ne se qualifie pas pour la Ligue des champions. Le PSG est tout à fait capable de finir dans les cinq premiers… ».

    Malgré les dix matchs restant le PSG semble pourtant bel et bien enchainé à cette 5ème place. Et l’instabilité quand à la reprise du club, bloquant tout mouvement pour préparer le mercato estival, ne laisse pour l’instant rien entrevoir de réjouissant pour la saison prochaine.

    By
    @
    OTER ?>