Archives

Le malaise de Nenê

Publie le 14/03/2011 a 10:45



  • Etincelant sur toute sa première partie de saison, Nenê peine à faire les bons choix depuis la reprise au mois de janvier. Bien qu’il soit toujours décisifs par ses passes le brésilien pèche souvent dans le dernier geste en effectuant le geste de trop, un individualisme qui tend à agacer ses partenaires.

    Ainsi interrogé à la mi-temps de PSG-Montpellier ce dimanche soir, Guillaume Hoarau déclare agacé : « Il faut que certains arrêtent de faire leur numéro solo. On va recadrer ça dans le vestiaire ». Chose promise, chose due, Le Parisien évoque « une vive altercation » entre Nenê, son entraineur et ses partenaires.

    La suite, nous la connaissons malheureusement… Le Paris Saint-Germain, qui menait 2-0 à la pause, retourne au vestiaire à la fin du match sous le score de deux buts partout. L’occasion pour Antoine Kombouaré de pousser une nouvelle beuglante aux oreilles du brésilien et aussi de Mevlut Erding pour son manque de réalisme.

    « C'est dur, on était à onze contre dix, et même comme ça on prend le deuxième but. C'est incroyable, on ne peut pas perdre des points comme ça »

    Seul joueur du PSG à se présenter devant la presse à l’issu de la rencontre, Nenê n’a pas cacher sa son mal être. Et c’est avec amertume et déception qu’il déclare « Moi j'ai été nul. Avant, j'étais la solution de l'équipe, et maintenant je suis le problème. ». Le brésilien n’a pas souhaité évoquer la discussion qu’il a pu avoir avec le reste du groupe à la mi-temps, quand un journaliste l’a interrogé à ce sujet il est juste reparti, visage fermé.

    Des nouvelles dont pourrait se passer le Paris Saint-Germain à quelques jours d’affronter le Benfica avant l’Olympique de Marseille…

    Publie le 14/03/2011 a 10:45

    Le malaise de Nenê

    Etincelant sur toute sa première partie de saison, Nenê peine à faire les bons choix depuis la reprise au mois de janvier. Bien qu’il soit toujours décisifs par ses passes le brésilien pèche souvent dans le dernier geste en effectuant le geste de trop, un individualisme qui tend à agacer ses partenaires.

    Ainsi interrogé à la mi-temps de PSG-Montpellier ce dimanche soir, Guillaume Hoarau déclare agacé : « Il faut que certains arrêtent de faire leur numéro solo. On va recadrer ça dans le vestiaire ». Chose promise, chose due, Le Parisien évoque « une vive altercation » entre Nenê, son entraineur et ses partenaires.

    La suite, nous la connaissons malheureusement… Le Paris Saint-Germain, qui menait 2-0 à la pause, retourne au vestiaire à la fin du match sous le score de deux buts partout. L’occasion pour Antoine Kombouaré de pousser une nouvelle beuglante aux oreilles du brésilien et aussi de Mevlut Erding pour son manque de réalisme.

    « C'est dur, on était à onze contre dix, et même comme ça on prend le deuxième but. C'est incroyable, on ne peut pas perdre des points comme ça »

    Seul joueur du PSG à se présenter devant la presse à l’issu de la rencontre, Nenê n’a pas cacher sa son mal être. Et c’est avec amertume et déception qu’il déclare « Moi j'ai été nul. Avant, j'étais la solution de l'équipe, et maintenant je suis le problème. ». Le brésilien n’a pas souhaité évoquer la discussion qu’il a pu avoir avec le reste du groupe à la mi-temps, quand un journaliste l’a interrogé à ce sujet il est juste reparti, visage fermé.

    Des nouvelles dont pourrait se passer le Paris Saint-Germain à quelques jours d’affronter le Benfica avant l’Olympique de Marseille…




  • Tags de l'article : , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    Comments are closed.

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    Anelka "Gagner la Ligue des Champions sera difficile. D’autres clubs sont au-dessus."

    Anelka : pour le PSG « gagner la Ligue des Champions sera difficile. D’autres clubs sont au-dessus. »

    Anciens

    Nicolas Anelka, ancien attaquant du Paris Saint-Germain (2000-2002) s’est exprimé dans Le Journal du Dimanche, sur son club ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Flavien Casinia mis à jour un post"Ménès "Le PSG n'aurait pas pris 6 buts avec Ibrahimovic" contre le FC Barcelone"
    13 hours ago
    NicolasBa mis à jour un post"Verratti "Ben Arfa a des qualités extraordinaires. Il a vraiment changé....il faut qu'il se batte""
    4 days ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Le PSG remporte une belle victoire à l'aller contre le FC Barcelone.jpg

    Féminines – Le PSG remporte une belle victoire à l’aller contre le FC Barcelone

    Actu Féminin

    Ce samedi, l’équipe féminine du Paris Saint-Germain jouait sa demi-finale aller de Ligue des Champions contre ...

    Vidéos PSG

    Le malaise de Nenê

    <Archives

    Etincelant sur toute sa première partie de saison, Nenê peine à faire les bons choix depuis la reprise au mois de janvier. Bien qu’il soit toujours décisifs par ses passes le brésilien pèche souvent dans le dernier geste en effectuant le geste de trop, un individualisme qui tend à agacer ses partenaires.

    Ainsi interrogé à la mi-temps de PSG-Montpellier ce dimanche soir, Guillaume Hoarau déclare agacé : « Il faut que certains arrêtent de faire leur numéro solo. On va recadrer ça dans le vestiaire ». Chose promise, chose due, Le Parisien évoque « une vive altercation » entre Nenê, son entraineur et ses partenaires.

    La suite, nous la connaissons malheureusement… Le Paris Saint-Germain, qui menait 2-0 à la pause, retourne au vestiaire à la fin du match sous le score de deux buts partout. L’occasion pour Antoine Kombouaré de pousser une nouvelle beuglante aux oreilles du brésilien et aussi de Mevlut Erding pour son manque de réalisme.

    « C'est dur, on était à onze contre dix, et même comme ça on prend le deuxième but. C'est incroyable, on ne peut pas perdre des points comme ça »

    Seul joueur du PSG à se présenter devant la presse à l’issu de la rencontre, Nenê n’a pas cacher sa son mal être. Et c’est avec amertume et déception qu’il déclare « Moi j'ai été nul. Avant, j'étais la solution de l'équipe, et maintenant je suis le problème. ». Le brésilien n’a pas souhaité évoquer la discussion qu’il a pu avoir avec le reste du groupe à la mi-temps, quand un journaliste l’a interrogé à ce sujet il est juste reparti, visage fermé.

    Des nouvelles dont pourrait se passer le Paris Saint-Germain à quelques jours d’affronter le Benfica avant l’Olympique de Marseille…

    By
    @
    OTER ?>