Archives

Leproux, Anigo, Dassier : Ca chauffe !

Publie le 08/10/2010 a 01:06



  • Après l'annonce par la LFP et la commission des compétitions d'annuler le déplacement des Marseillais au Parc le 7 novembre, et celui des Parisiens au Vélodrome au mois de mars prochain, PSGteam vous propose une compilation de toutes les réactions du soir. Entre les attaques de Dassier, les provocations d'Anigo ou la modération de Robin Leproux, même sans supporters adverses, le "classico" est déjà chaud bouillant !

    L'annulation de déplacements cette saison lors du PSG-OM et OM-PSG a pour objectif, selon le communiqué de la LFP, "d'assurer la meilleure sécurité de tous après les graves incidents survenus au cours des dernières saisons. Cette décision s'inscrit dans la politique de lutte contre la violence menée conjointement par l'Etat, la LFP et les clubs."

    Robin Leproux

    D'un côté, Robin Leproux écarte la responsabilité du PSG dans cette décision. Interrogé par FranceFootball, il revient sur les quotats de places démandés. "Vendredi dernier, il y avait eu une réunion au ministère de l'Intérieur et on travaillait sur un nombre de supporters marseillais situé entre 500 et 1000. Une décision a été prise pour avoir un risque zéro en la matière. On prend acte, mais ni sur l'horaire ni sur la fermeture des tribunes visiteurs, ce n'est pas une décision du Paris Saint-Germain.

    Même sans visiteurs, Robin Leproux reste prudent quant à l'organisation de la sécurité autour du match. "On reste très vigilant, on a beaucoup évolué. Il y a des mesures qui ont été prises pour réunir des bonnes conditions autour et dans le Parc." Pour mener à bien sa mission, il voulait également revoir l'horaire de la rencontre. "Il y avait aussi la question de l'horaire. Je dis les choses très simplement, le Parc sera plein et quand les 45 000 personnes entreront, je souhaiterais qu'il fasse jour. Mais ça, ce sera une décision de la Préfecture et du ministère de l'Intérieur."

    Dassier VS Supporters du PSG

    Dans sa lutte contre la violence, le Président du Paris Saint-Germain tente de tempérer la situation. "L'aspect qu'on ne peut regretter, c'est de vouloir mettre le public en sécurité et éviter des incidents au Parc." Tout le contraire de Jean-Claude Dassier. Pour le Président marseillais, la violence dans les stades est uniquement la responsabilité du PSG. "Malgré les décisions courageuses prises par le club du PSG, les supporters parisiens continuent de perturber le football français." En victime, Jean Claude Dassier a réagit sur le site officiel de l'OM. "Cette décision est injuste pour nos supporters. Nos supporters se déplacent en nombre dans toute la France sans le moindre incident." Encore une fois, nous tenons à rappeler les incidents qui ont émaillé la fin de match à Chelsea entre certains supporters marseillais et londoniens. Tout en précisant que deux supporters olympiens sont restés en garde à vue après le match pour "injures envers les forces de l'ordre".

    José Anigo

    Si les deux présidents ont réagi, le directeur sportif de l'OM, José Anigo a également voulu donner son opinion sur cette mesure sur les ondes de RTL. "Empêcher les gens de venir, c'est la plus mauvaise des solutions pour le football. Les gros problèmes n'ont jamais opposé les Parisiens aux Marseillais mais les Parisiens entre eux" .

    C'est ensuite sur le site officiel du club phocéen que le Marseillais a repondu aux propos de Robin Leproux, qui déclarait qu'Anigo avait perdu une occasion de se taire. " Leproux perd ses nerfs pour tenir de tels propos. S'il a eu le courage de virer les hooligans de son stade, cela ne lui donne pas le droit de donner des leçons aux autres. Nous n’avons pas de problèmes avec nos supporters et nous sommes venus à 2000 au Parc des Princes pendant des années sans provoquer d’incidents."

    La réponse sur le terrain

    La décision de la LFP n'a pas fini de faire parler. Ce PSG-OM du 7 novembre prochain a déjà commencé. Si les dirigeants respectifs envoient tacles et déclarations chocs, les joueurs auront le dernier mot sur la pelouse. L'atmosphère s'annonce tendue.

    Publie le 08/10/2010 a 01:06

    Leproux, Anigo, Dassier : Ca chauffe !

    Après l'annonce par la LFP et la commission des compétitions d'annuler le déplacement des Marseillais au Parc le 7 novembre, et celui des Parisiens au Vélodrome au mois de mars prochain, PSGteam vous propose une compilation de toutes les réactions du soir. Entre les attaques de Dassier, les provocations d'Anigo ou la modération de Robin Leproux, même sans supporters adverses, le "classico" est déjà chaud bouillant !

    L'annulation de déplacements cette saison lors du PSG-OM et OM-PSG a pour objectif, selon le communiqué de la LFP, "d'assurer la meilleure sécurité de tous après les graves incidents survenus au cours des dernières saisons. Cette décision s'inscrit dans la politique de lutte contre la violence menée conjointement par l'Etat, la LFP et les clubs."

    Robin Leproux

    D'un côté, Robin Leproux écarte la responsabilité du PSG dans cette décision. Interrogé par FranceFootball, il revient sur les quotats de places démandés. "Vendredi dernier, il y avait eu une réunion au ministère de l'Intérieur et on travaillait sur un nombre de supporters marseillais situé entre 500 et 1000. Une décision a été prise pour avoir un risque zéro en la matière. On prend acte, mais ni sur l'horaire ni sur la fermeture des tribunes visiteurs, ce n'est pas une décision du Paris Saint-Germain.

    Même sans visiteurs, Robin Leproux reste prudent quant à l'organisation de la sécurité autour du match. "On reste très vigilant, on a beaucoup évolué. Il y a des mesures qui ont été prises pour réunir des bonnes conditions autour et dans le Parc." Pour mener à bien sa mission, il voulait également revoir l'horaire de la rencontre. "Il y avait aussi la question de l'horaire. Je dis les choses très simplement, le Parc sera plein et quand les 45 000 personnes entreront, je souhaiterais qu'il fasse jour. Mais ça, ce sera une décision de la Préfecture et du ministère de l'Intérieur."

    Dassier VS Supporters du PSG

    Dans sa lutte contre la violence, le Président du Paris Saint-Germain tente de tempérer la situation. "L'aspect qu'on ne peut regretter, c'est de vouloir mettre le public en sécurité et éviter des incidents au Parc." Tout le contraire de Jean-Claude Dassier. Pour le Président marseillais, la violence dans les stades est uniquement la responsabilité du PSG. "Malgré les décisions courageuses prises par le club du PSG, les supporters parisiens continuent de perturber le football français." En victime, Jean Claude Dassier a réagit sur le site officiel de l'OM. "Cette décision est injuste pour nos supporters. Nos supporters se déplacent en nombre dans toute la France sans le moindre incident." Encore une fois, nous tenons à rappeler les incidents qui ont émaillé la fin de match à Chelsea entre certains supporters marseillais et londoniens. Tout en précisant que deux supporters olympiens sont restés en garde à vue après le match pour "injures envers les forces de l'ordre".

    José Anigo

    Si les deux présidents ont réagi, le directeur sportif de l'OM, José Anigo a également voulu donner son opinion sur cette mesure sur les ondes de RTL. "Empêcher les gens de venir, c'est la plus mauvaise des solutions pour le football. Les gros problèmes n'ont jamais opposé les Parisiens aux Marseillais mais les Parisiens entre eux" .

    C'est ensuite sur le site officiel du club phocéen que le Marseillais a repondu aux propos de Robin Leproux, qui déclarait qu'Anigo avait perdu une occasion de se taire. " Leproux perd ses nerfs pour tenir de tels propos. S'il a eu le courage de virer les hooligans de son stade, cela ne lui donne pas le droit de donner des leçons aux autres. Nous n’avons pas de problèmes avec nos supporters et nous sommes venus à 2000 au Parc des Princes pendant des années sans provoquer d’incidents."

    La réponse sur le terrain

    La décision de la LFP n'a pas fini de faire parler. Ce PSG-OM du 7 novembre prochain a déjà commencé. Si les dirigeants respectifs envoient tacles et déclarations chocs, les joueurs auront le dernier mot sur la pelouse. L'atmosphère s'annonce tendue.




  • Toute l'actualité du PSG en vidéo
    Tags de l'article : , , , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    Comments are closed.

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    L'actualité européenne

    LDC - La liste des premiers et deuxièmes de groupes avec les adversaires possibles du PSG

    LDC – La liste des premiers et deuxièmes de groupes avec les adversaires possibles du PSG

    LDC

    Ce soir ce sont joués les derniers matchs de la phase de groupes de la Ligue ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    NicolasBa publié un new post."PSG/Nice - Clément Turpin sera l'arbitre de la rencontre, 6 buts ou 0 pour les Parisiens?"
    6 hours ago
    Sylvain La publié un new post."LDC - Chambreur, Özil remercie Lugogorets pour la première place d'Arsenal"
    6 hours ago

    Actualité Féminine

    Féminines – Boquete "Je veux aider au projet qui consiste à devenir la plus grande équipe d’Europe"

    Féminines – Boquete « Je veux aider au projet qui consiste à devenir la plus grande équipe d’Europe »

    Actu Féminin

    Dans une interview accordée à EFE, Veronica Boquete, milieu de terrain offensif de 29 ans du ...

    Vidéos PSG

    Leproux, Anigo, Dassier : Ca chauffe !

    <Archives

    Après l'annonce par la LFP et la commission des compétitions d'annuler le déplacement des Marseillais au Parc le 7 novembre, et celui des Parisiens au Vélodrome au mois de mars prochain, PSGteam vous propose une compilation de toutes les réactions du soir. Entre les attaques de Dassier, les provocations d'Anigo ou la modération de Robin Leproux, même sans supporters adverses, le "classico" est déjà chaud bouillant !

    L'annulation de déplacements cette saison lors du PSG-OM et OM-PSG a pour objectif, selon le communiqué de la LFP, "d'assurer la meilleure sécurité de tous après les graves incidents survenus au cours des dernières saisons. Cette décision s'inscrit dans la politique de lutte contre la violence menée conjointement par l'Etat, la LFP et les clubs."

    Robin Leproux

    D'un côté, Robin Leproux écarte la responsabilité du PSG dans cette décision. Interrogé par FranceFootball, il revient sur les quotats de places démandés. "Vendredi dernier, il y avait eu une réunion au ministère de l'Intérieur et on travaillait sur un nombre de supporters marseillais situé entre 500 et 1000. Une décision a été prise pour avoir un risque zéro en la matière. On prend acte, mais ni sur l'horaire ni sur la fermeture des tribunes visiteurs, ce n'est pas une décision du Paris Saint-Germain.

    Même sans visiteurs, Robin Leproux reste prudent quant à l'organisation de la sécurité autour du match. "On reste très vigilant, on a beaucoup évolué. Il y a des mesures qui ont été prises pour réunir des bonnes conditions autour et dans le Parc." Pour mener à bien sa mission, il voulait également revoir l'horaire de la rencontre. "Il y avait aussi la question de l'horaire. Je dis les choses très simplement, le Parc sera plein et quand les 45 000 personnes entreront, je souhaiterais qu'il fasse jour. Mais ça, ce sera une décision de la Préfecture et du ministère de l'Intérieur."

    Dassier VS Supporters du PSG

    Dans sa lutte contre la violence, le Président du Paris Saint-Germain tente de tempérer la situation. "L'aspect qu'on ne peut regretter, c'est de vouloir mettre le public en sécurité et éviter des incidents au Parc." Tout le contraire de Jean-Claude Dassier. Pour le Président marseillais, la violence dans les stades est uniquement la responsabilité du PSG. "Malgré les décisions courageuses prises par le club du PSG, les supporters parisiens continuent de perturber le football français." En victime, Jean Claude Dassier a réagit sur le site officiel de l'OM. "Cette décision est injuste pour nos supporters. Nos supporters se déplacent en nombre dans toute la France sans le moindre incident." Encore une fois, nous tenons à rappeler les incidents qui ont émaillé la fin de match à Chelsea entre certains supporters marseillais et londoniens. Tout en précisant que deux supporters olympiens sont restés en garde à vue après le match pour "injures envers les forces de l'ordre".

    José Anigo

    Si les deux présidents ont réagi, le directeur sportif de l'OM, José Anigo a également voulu donner son opinion sur cette mesure sur les ondes de RTL. "Empêcher les gens de venir, c'est la plus mauvaise des solutions pour le football. Les gros problèmes n'ont jamais opposé les Parisiens aux Marseillais mais les Parisiens entre eux" .

    C'est ensuite sur le site officiel du club phocéen que le Marseillais a repondu aux propos de Robin Leproux, qui déclarait qu'Anigo avait perdu une occasion de se taire. " Leproux perd ses nerfs pour tenir de tels propos. S'il a eu le courage de virer les hooligans de son stade, cela ne lui donne pas le droit de donner des leçons aux autres. Nous n’avons pas de problèmes avec nos supporters et nous sommes venus à 2000 au Parc des Princes pendant des années sans provoquer d’incidents."

    La réponse sur le terrain

    La décision de la LFP n'a pas fini de faire parler. Ce PSG-OM du 7 novembre prochain a déjà commencé. Si les dirigeants respectifs envoient tacles et déclarations chocs, les joueurs auront le dernier mot sur la pelouse. L'atmosphère s'annonce tendue.

    By
    @
    OTER ?>