Archives

Leproux gourmand, Bazin frileux ?

Publie le 09/03/2011 a 10:27



  • Malgré une saison qui s’annonce comme être la meilleur depuis celle de 2003-2004 où le PSG avait finis 2ème de Ligue 1 à seulement 3 points de Lyon et avait brigué une Coupe de France, le quotidien le Parisien nous révèle que des tensions seraient palpables au sommet du club.

    En effet, selon le quotidien francilien, les relations entre l’actionnaire majoritaire du club, Sébastien Bazin, et le président Robin Leproux, se seraient un peu refroidies.

    Le président du club parisien serait trop gourmand financièrement, ce qui déplairai fortement à l’actionnaire. Sébastien Bazin lui reprocherait une certaine insistance pour obtenir toujours plus de moyens afin de préparer l’avenir du Paris Saint-Germain, alors que le club sera déficitaire d’environ 20 millions d’euros à la fin de la saison. Ainsi un dirigeant parisien confie :

    « On est passé d’un président servile vis-à-vis de Colony Capital au début de son mandat à un président agressif avec l’actionnaire et demandeur financièrement »

    Sébastien Bazin reprocherait également à Robin Leproux de s’approprier le plan visant à pacifier les tribunes du Parc des Prince, d’ailleurs surnommé « Plan Leproux », alors que c’est en fait l’actionnaire qui est à l’initiative de ce projet. Un proche du club déclare ainsi :

    « Même s’il avait le soutien des pouvoirs publics, c’est Sébastien qui a poussé pour le plan, poursuit un proche du club. Face aux pressions, Robin voulait même reculer sur certains points à un moment. »

    De son coté, Robin Leproux, conscient que Paris pourrait jouer gros en préparant correctement le prochain mercato dès maintenant, reprocherait à l’actionnaire le peu de garantie qu’il lui offre quand à la prochaine enveloppe dont le club bénéficiera dans le but de faire signer de nouvelles recrues. Le président serait également agacé des multiples rumeurs qui courent quand à l’arrivée éventuelle de nouveaux actionnaires sans avoir plus de transparence sur ces informations.

    Cependant, ces légères tensions, ne devraient pas chambouler la hiérarchie du club de la capitale, Sébastien Bazin qui prône la stabilité à la tête du PSG se contredirait en se passant des services de l’actuel président. Quand à Robin Leproux, il semble bien qu’il se soit attaché à ce rôle de président du Paris Saint-Germain.

     

     

    Publie le 09/03/2011 a 10:27

    Leproux gourmand, Bazin frileux ?

    Malgré une saison qui s’annonce comme être la meilleur depuis celle de 2003-2004 où le PSG avait finis 2ème de Ligue 1 à seulement 3 points de Lyon et avait brigué une Coupe de France, le quotidien le Parisien nous révèle que des tensions seraient palpables au sommet du club.

    En effet, selon le quotidien francilien, les relations entre l’actionnaire majoritaire du club, Sébastien Bazin, et le président Robin Leproux, se seraient un peu refroidies.

    Le président du club parisien serait trop gourmand financièrement, ce qui déplairai fortement à l’actionnaire. Sébastien Bazin lui reprocherait une certaine insistance pour obtenir toujours plus de moyens afin de préparer l’avenir du Paris Saint-Germain, alors que le club sera déficitaire d’environ 20 millions d’euros à la fin de la saison. Ainsi un dirigeant parisien confie :

    « On est passé d’un président servile vis-à-vis de Colony Capital au début de son mandat à un président agressif avec l’actionnaire et demandeur financièrement »

    Sébastien Bazin reprocherait également à Robin Leproux de s’approprier le plan visant à pacifier les tribunes du Parc des Prince, d’ailleurs surnommé « Plan Leproux », alors que c’est en fait l’actionnaire qui est à l’initiative de ce projet. Un proche du club déclare ainsi :

    « Même s’il avait le soutien des pouvoirs publics, c’est Sébastien qui a poussé pour le plan, poursuit un proche du club. Face aux pressions, Robin voulait même reculer sur certains points à un moment. »

    De son coté, Robin Leproux, conscient que Paris pourrait jouer gros en préparant correctement le prochain mercato dès maintenant, reprocherait à l’actionnaire le peu de garantie qu’il lui offre quand à la prochaine enveloppe dont le club bénéficiera dans le but de faire signer de nouvelles recrues. Le président serait également agacé des multiples rumeurs qui courent quand à l’arrivée éventuelle de nouveaux actionnaires sans avoir plus de transparence sur ces informations.

    Cependant, ces légères tensions, ne devraient pas chambouler la hiérarchie du club de la capitale, Sébastien Bazin qui prône la stabilité à la tête du PSG se contredirait en se passant des services de l’actuel président. Quand à Robin Leproux, il semble bien qu’il se soit attaché à ce rôle de président du Paris Saint-Germain.

     

     




  • Tags de l'article : , , , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    Comments are closed.

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    LDC - Domenech "quand on voit les réactions du côté espagnol, ils ne sont pas fiers non plus

    LDC – Domenech « quand on voit les réactions du côté espagnol, ils ne sont pas fiers non plus

    Autour du PSG

    Le tirage des huitièmes de finale de Ligue des Champions n’aura pas été clément pour le ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    NicolasBa publié un new post."PSG/LOSC - Amadou "On a des regrets, on les a trop respectés en première mi-temps""
    4 days ago
    NicolasBa publié un new post."PSG/LOSC - Marquinhos "On restait sur deux défaites de suite et on ne voulait pas que ça continue""
    4 days ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Le PSG s'incline à Lyon, qui file vers le titre

    Féminines – Le PSG s’incline à Lyon, qui file vers le titre

    Actu Féminin

    Ce lundi soir, l’équipe féminine du Paris Saint-Germain avait un déplacement particulièrement difficile : l’affrontement avec ...

    Vidéos PSG

    Leproux gourmand, Bazin frileux ?

    <Archives

    Malgré une saison qui s’annonce comme être la meilleur depuis celle de 2003-2004 où le PSG avait finis 2ème de Ligue 1 à seulement 3 points de Lyon et avait brigué une Coupe de France, le quotidien le Parisien nous révèle que des tensions seraient palpables au sommet du club.

    En effet, selon le quotidien francilien, les relations entre l’actionnaire majoritaire du club, Sébastien Bazin, et le président Robin Leproux, se seraient un peu refroidies.

    Le président du club parisien serait trop gourmand financièrement, ce qui déplairai fortement à l’actionnaire. Sébastien Bazin lui reprocherait une certaine insistance pour obtenir toujours plus de moyens afin de préparer l’avenir du Paris Saint-Germain, alors que le club sera déficitaire d’environ 20 millions d’euros à la fin de la saison. Ainsi un dirigeant parisien confie :

    « On est passé d’un président servile vis-à-vis de Colony Capital au début de son mandat à un président agressif avec l’actionnaire et demandeur financièrement »

    Sébastien Bazin reprocherait également à Robin Leproux de s’approprier le plan visant à pacifier les tribunes du Parc des Prince, d’ailleurs surnommé « Plan Leproux », alors que c’est en fait l’actionnaire qui est à l’initiative de ce projet. Un proche du club déclare ainsi :

    « Même s’il avait le soutien des pouvoirs publics, c’est Sébastien qui a poussé pour le plan, poursuit un proche du club. Face aux pressions, Robin voulait même reculer sur certains points à un moment. »

    De son coté, Robin Leproux, conscient que Paris pourrait jouer gros en préparant correctement le prochain mercato dès maintenant, reprocherait à l’actionnaire le peu de garantie qu’il lui offre quand à la prochaine enveloppe dont le club bénéficiera dans le but de faire signer de nouvelles recrues. Le président serait également agacé des multiples rumeurs qui courent quand à l’arrivée éventuelle de nouveaux actionnaires sans avoir plus de transparence sur ces informations.

    Cependant, ces légères tensions, ne devraient pas chambouler la hiérarchie du club de la capitale, Sébastien Bazin qui prône la stabilité à la tête du PSG se contredirait en se passant des services de l’actuel président. Quand à Robin Leproux, il semble bien qu’il se soit attaché à ce rôle de président du Paris Saint-Germain.

     

     

    By
    @
    OTER ?>