Archives

Luis attaqué par la presse

Publie le 12/10/2010 a 02:24



  • Après la défaite de son équipe d'Israël face à la Croatie (1-2) en éliminatoires à l'Euro 2012, Luis Fernandez s'est attiré les foudres de la presse. Le plus grand quotidien nationale israélien allant même jusqu'à réclamer son départ.

    "Fernandez, dehors mais pas tout de suite."

    Luis Fernandez est loin de faire l'unanimité en Israël. Le séléctionneur s'est vu critiqué par la presse sur tous les domaines . Concernant sa gestion des médias, le quotidien Maariv dénonce le fait que Fernandez ait fermé l'accès des médias aux entraînements. Pour le journal Yediot Aharonot, les attaques fusent sur ses capacités d'entraîneur. "Un bon entraîneur doit pouvoir trouver des solutions à tous les problèmes mais pour ça, il doit savoir travailler. Or, Fernandez ne sait pas travailler." Dans son éditorial, le journal le plus vendu en Israël va encore plus loin. "Les joueurs ne savent pas ce que Fernandez attend d'eux, car lui même ne sait pas ce qu'il veut."

    Joueurs et entraîneur à la rescousse

    Le journal Yediot Aharonot avoue néanmoins que l'un des principaux problèmes de la séléction reste le niveau médiocre des joueurs. Incapable de faire progresser le football israélien, la gestion de la fédération israélienne est également remise en cause. Si la presse lâche Luis Fernandez, ce n'est pas le cas de ses joueurs. Son gardien, Dudu Aouate, est monté au créneau pour défendre son séléctionneur. "J'ai honte de lire ce que la presse écrit sur Fernandez. C'est un grand professionnel. Les critiques sont vulgaires et disproportionnées par rapport à son travail". L'ancien coach du PSG peut aussi compter sur un soutien de choix, Yitzhak Schneor. Ancien entraîneur d'Israël qui était aux portes du Mondial 90 avec la séléction. "Qui croyait que Fernandez allait faire des tours de magie ? Le niveau est trop faible, ce n'est pas la faute de l'entraîneur". Pas le temps de tergiverser pour Luis. L'Israël rencontre la Grèce au Pirée, ce mardi 12 octobre.

    Publie le 12/10/2010 a 02:24

    Luis attaqué par la presse

    Après la défaite de son équipe d'Israël face à la Croatie (1-2) en éliminatoires à l'Euro 2012, Luis Fernandez s'est attiré les foudres de la presse. Le plus grand quotidien nationale israélien allant même jusqu'à réclamer son départ.

    "Fernandez, dehors mais pas tout de suite."

    Luis Fernandez est loin de faire l'unanimité en Israël. Le séléctionneur s'est vu critiqué par la presse sur tous les domaines . Concernant sa gestion des médias, le quotidien Maariv dénonce le fait que Fernandez ait fermé l'accès des médias aux entraînements. Pour le journal Yediot Aharonot, les attaques fusent sur ses capacités d'entraîneur. "Un bon entraîneur doit pouvoir trouver des solutions à tous les problèmes mais pour ça, il doit savoir travailler. Or, Fernandez ne sait pas travailler." Dans son éditorial, le journal le plus vendu en Israël va encore plus loin. "Les joueurs ne savent pas ce que Fernandez attend d'eux, car lui même ne sait pas ce qu'il veut."

    Joueurs et entraîneur à la rescousse

    Le journal Yediot Aharonot avoue néanmoins que l'un des principaux problèmes de la séléction reste le niveau médiocre des joueurs. Incapable de faire progresser le football israélien, la gestion de la fédération israélienne est également remise en cause. Si la presse lâche Luis Fernandez, ce n'est pas le cas de ses joueurs. Son gardien, Dudu Aouate, est monté au créneau pour défendre son séléctionneur. "J'ai honte de lire ce que la presse écrit sur Fernandez. C'est un grand professionnel. Les critiques sont vulgaires et disproportionnées par rapport à son travail". L'ancien coach du PSG peut aussi compter sur un soutien de choix, Yitzhak Schneor. Ancien entraîneur d'Israël qui était aux portes du Mondial 90 avec la séléction. "Qui croyait que Fernandez allait faire des tours de magie ? Le niveau est trop faible, ce n'est pas la faute de l'entraîneur". Pas le temps de tergiverser pour Luis. L'Israël rencontre la Grèce au Pirée, ce mardi 12 octobre.




  • Tags de l'article :
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    Comments are closed.

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    LDC - Kimpembe J'en avais des frissons...j'ai failli verser une larme

    LDC – Kimpembe « J’en avais des frissons…j’ai failli verser une larme »

    Club

    La semaine dernière, Presnel Kimpembe a joué son premier match de Ligue des Champions. Le défenseur ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Erwin Kouassia mis à jour un post"Verratti : "Toulouse n’a fait que défendre, on n’a pas trouvé le but""
    3 days ago
    Erwin Kouassia mis à jour un post"Verratti : "Toulouse n’a fait que défendre, on n’a pas trouvé le but""
    3 days ago

    Actualité Féminine

    Féminines - 4 joueuses du PSG convoquées en Equipe de France B

    Féminines – 4 joueuses du PSG convoquées en Equipe de France B

    Actu Féminin

    Du 1er au 8 mars aura lieu un grand tournoi de football féminin qui se nomme ...

    Vidéos PSG

    Luis attaqué par la presse

    <Archives

    Après la défaite de son équipe d'Israël face à la Croatie (1-2) en éliminatoires à l'Euro 2012, Luis Fernandez s'est attiré les foudres de la presse. Le plus grand quotidien nationale israélien allant même jusqu'à réclamer son départ.

    "Fernandez, dehors mais pas tout de suite."

    Luis Fernandez est loin de faire l'unanimité en Israël. Le séléctionneur s'est vu critiqué par la presse sur tous les domaines . Concernant sa gestion des médias, le quotidien Maariv dénonce le fait que Fernandez ait fermé l'accès des médias aux entraînements. Pour le journal Yediot Aharonot, les attaques fusent sur ses capacités d'entraîneur. "Un bon entraîneur doit pouvoir trouver des solutions à tous les problèmes mais pour ça, il doit savoir travailler. Or, Fernandez ne sait pas travailler." Dans son éditorial, le journal le plus vendu en Israël va encore plus loin. "Les joueurs ne savent pas ce que Fernandez attend d'eux, car lui même ne sait pas ce qu'il veut."

    Joueurs et entraîneur à la rescousse

    Le journal Yediot Aharonot avoue néanmoins que l'un des principaux problèmes de la séléction reste le niveau médiocre des joueurs. Incapable de faire progresser le football israélien, la gestion de la fédération israélienne est également remise en cause. Si la presse lâche Luis Fernandez, ce n'est pas le cas de ses joueurs. Son gardien, Dudu Aouate, est monté au créneau pour défendre son séléctionneur. "J'ai honte de lire ce que la presse écrit sur Fernandez. C'est un grand professionnel. Les critiques sont vulgaires et disproportionnées par rapport à son travail". L'ancien coach du PSG peut aussi compter sur un soutien de choix, Yitzhak Schneor. Ancien entraîneur d'Israël qui était aux portes du Mondial 90 avec la séléction. "Qui croyait que Fernandez allait faire des tours de magie ? Le niveau est trop faible, ce n'est pas la faute de l'entraîneur". Pas le temps de tergiverser pour Luis. L'Israël rencontre la Grèce au Pirée, ce mardi 12 octobre.

    By
    @
    OTER ?>