Archives

Mise en garde, à bons entendeurs…

Publie le 10/02/2011 a 10:59



  • A force de refuser l’idée de jouer le titre de champion, on peut se demander si les joueurs n’écoutent pas leurs dirigeants à la lettre sur le terrain… A chaque fois qu’ils ont eu l’occasion de prendre la tête ou, comme samedi soir, de mettre la pression sur le leader, Paris a flanché !

    Ce sont ces signes qui peuvent inquiéter. Est ce le manque d’habitude, un manque d’expérience, trop de pression, ou simplement un mauvais concours de circonstances qui retarde à chaque fois l’échéance ? Toujours est il qu’il va falloir au Paris Saint Germain, une immense force de caractère, comme ils en ont fait preuve durant la première moitié de saison, pour espérer rêver en fin de championnat. Dans ce cadre, une mise en garde générale ne ferait pas de mal, car moi, comme tous les supporters sommes en droit de nous poser un certain nombre de questions à l’heure d’aujourd’hui :

    La guerre de Sessegnon, un mal pour un bien ?
    Du point de vue sportif, ce départ n’a pas été compensé, et c’est Maurice qui vient le suppléer (sans vouloir douter des qualités de ce dernier, qui n’a que rarement l’occasion de s’exprimer, sur le papier, Paris s’affaiblit). Du point de vue de la cohésion du groupe, et économique, en revanche cela semble être une bonne affaire, qui nous amène à une seconde interrogation :

    Les prolongations de contrat, peuvent elles perturber le groupe ? L’argent du transfert de Sessegnon devrait être tout bénéfique là dessus, espérons le ! (les mauvaises langues diront « qu’il ait au moins servit à cela cette saison ! »), pour cela encore faudrait-il éviter de trop faire traîner les dossiers dans le temps ! Beaucoup de joueurs cadre vont peut être commencer à avoir la tête à leur futur club plutôt qu’à la fin de saison avec le PSG. Mais qu’attendent donc les dirigeants pour envoyer des signes forts au groupe sur l’ambition du club, à moins qu’ils n’en aient pas !

    Les investisseurs, viendront, viendront pas ? Là aussi, la question commence à trop s’étaler, on entend tout et n’importe quoi, comment maintenir la crédibilité d’un entraîneur face à son groupe, quand on sait que de puissants propriétaires pourraient venir tout bouleverser, avec un nouvel entraîneur dans leurs valises. On ne doute pas de la volonté d’Antoine Kombouaré de vouloir prouver à tout le monde qu’il peut conduire le PSG en C1, et être un entraîneur dans la durée de son club de cœur, mais lui-même doit se poser beaucoup de questions sur son avenir…

    La meilleure réponse pour faire face à tous ces dossiers épineux, et faire en sorte qu’ils se règlent dans le calme, et la sérénité, serait de maintenir l’équipe tout en haut du classement. Après le contre coup Rennais, Paris doit impérativement refaire une série positive. Avant le choc face à l’OM, il y aura 15 points à prendre (avec trois matchs à domicile), et une qualification à aller chercher face au BATE Borisov, et en coupe de France face au Mans. On en saura alors beaucoup plus sur les ambitions du club de la capitale.

    Il y a deux ans, à cette époque, Bordeaux avait tout du futur champion, mais c’était laissé empoisonner par beaucoup de dossiers qui présentent de fortes similitudes avec ceux du PSG aujourd’hui (prolongations des contrats des grands joueurs : Chamakh, Gourcuff, l’avenir de son entraîneur : Laurent Blanc), leur chute ne fût que plus dure ! Pour éviter un tel scénario, les dirigeants vont devoir agir clairement, efficacement, et vite, s’ils veulent maintenir leur équipe concentrée sur le foot et uniquement sur le foot !

    Publie le 10/02/2011 a 10:59

    Mise en garde, à bons entendeurs…

    A force de refuser l’idée de jouer le titre de champion, on peut se demander si les joueurs n’écoutent pas leurs dirigeants à la lettre sur le terrain… A chaque fois qu’ils ont eu l’occasion de prendre la tête ou, comme samedi soir, de mettre la pression sur le leader, Paris a flanché !

    Ce sont ces signes qui peuvent inquiéter. Est ce le manque d’habitude, un manque d’expérience, trop de pression, ou simplement un mauvais concours de circonstances qui retarde à chaque fois l’échéance ? Toujours est il qu’il va falloir au Paris Saint Germain, une immense force de caractère, comme ils en ont fait preuve durant la première moitié de saison, pour espérer rêver en fin de championnat. Dans ce cadre, une mise en garde générale ne ferait pas de mal, car moi, comme tous les supporters sommes en droit de nous poser un certain nombre de questions à l’heure d’aujourd’hui :

    La guerre de Sessegnon, un mal pour un bien ?
    Du point de vue sportif, ce départ n’a pas été compensé, et c’est Maurice qui vient le suppléer (sans vouloir douter des qualités de ce dernier, qui n’a que rarement l’occasion de s’exprimer, sur le papier, Paris s’affaiblit). Du point de vue de la cohésion du groupe, et économique, en revanche cela semble être une bonne affaire, qui nous amène à une seconde interrogation :

    Les prolongations de contrat, peuvent elles perturber le groupe ? L’argent du transfert de Sessegnon devrait être tout bénéfique là dessus, espérons le ! (les mauvaises langues diront « qu’il ait au moins servit à cela cette saison ! »), pour cela encore faudrait-il éviter de trop faire traîner les dossiers dans le temps ! Beaucoup de joueurs cadre vont peut être commencer à avoir la tête à leur futur club plutôt qu’à la fin de saison avec le PSG. Mais qu’attendent donc les dirigeants pour envoyer des signes forts au groupe sur l’ambition du club, à moins qu’ils n’en aient pas !

    Les investisseurs, viendront, viendront pas ? Là aussi, la question commence à trop s’étaler, on entend tout et n’importe quoi, comment maintenir la crédibilité d’un entraîneur face à son groupe, quand on sait que de puissants propriétaires pourraient venir tout bouleverser, avec un nouvel entraîneur dans leurs valises. On ne doute pas de la volonté d’Antoine Kombouaré de vouloir prouver à tout le monde qu’il peut conduire le PSG en C1, et être un entraîneur dans la durée de son club de cœur, mais lui-même doit se poser beaucoup de questions sur son avenir…

    La meilleure réponse pour faire face à tous ces dossiers épineux, et faire en sorte qu’ils se règlent dans le calme, et la sérénité, serait de maintenir l’équipe tout en haut du classement. Après le contre coup Rennais, Paris doit impérativement refaire une série positive. Avant le choc face à l’OM, il y aura 15 points à prendre (avec trois matchs à domicile), et une qualification à aller chercher face au BATE Borisov, et en coupe de France face au Mans. On en saura alors beaucoup plus sur les ambitions du club de la capitale.

    Il y a deux ans, à cette époque, Bordeaux avait tout du futur champion, mais c’était laissé empoisonner par beaucoup de dossiers qui présentent de fortes similitudes avec ceux du PSG aujourd’hui (prolongations des contrats des grands joueurs : Chamakh, Gourcuff, l’avenir de son entraîneur : Laurent Blanc), leur chute ne fût que plus dure ! Pour éviter un tel scénario, les dirigeants vont devoir agir clairement, efficacement, et vite, s’ils veulent maintenir leur équipe concentrée sur le foot et uniquement sur le foot !




  • Toute l'actualité du PSG en vidéo
    Tags de l'article : , , , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    Comments are closed.

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    L'actualité européenne

    Xavi Verratti fait partie des joueurs possibles pour le futur du Barça

    LDC – Les socios du Barça souhaitent plutôt affronter le PSG en huitième.

    Adversaires

    Lundi prochain à midi aura lieu le tirage au sort des huitièmes de finale de la ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    NicolasBa publié un new post."Handball - Thierry Omeyer prolonge son contrat au PSG jusqu'en 2018"
    7 hours ago
    Sylvain La publié un new post."Ligue 1 - Génésio "À mon avis Paris va montrer qu’il a du ressort" face à Nice"
    7 hours ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Delannoy "On espère qu’il y aura du monde pour nous soutenir au Stade Georges Lefèvre"

    Féminines – Delannoy « On espère qu’il y aura du monde pour nous soutenir au Stade Georges Lefèvre »

    Actu Féminin

    Demain après-midi, le Paris Saint Germain et Juvisy se retrouvent à nouveau en Division 1 féminine, ...

    Vidéos PSG

    Mise en garde, à bons entendeurs…

    <Archives

    A force de refuser l’idée de jouer le titre de champion, on peut se demander si les joueurs n’écoutent pas leurs dirigeants à la lettre sur le terrain… A chaque fois qu’ils ont eu l’occasion de prendre la tête ou, comme samedi soir, de mettre la pression sur le leader, Paris a flanché !

    Ce sont ces signes qui peuvent inquiéter. Est ce le manque d’habitude, un manque d’expérience, trop de pression, ou simplement un mauvais concours de circonstances qui retarde à chaque fois l’échéance ? Toujours est il qu’il va falloir au Paris Saint Germain, une immense force de caractère, comme ils en ont fait preuve durant la première moitié de saison, pour espérer rêver en fin de championnat. Dans ce cadre, une mise en garde générale ne ferait pas de mal, car moi, comme tous les supporters sommes en droit de nous poser un certain nombre de questions à l’heure d’aujourd’hui :

    La guerre de Sessegnon, un mal pour un bien ?
    Du point de vue sportif, ce départ n’a pas été compensé, et c’est Maurice qui vient le suppléer (sans vouloir douter des qualités de ce dernier, qui n’a que rarement l’occasion de s’exprimer, sur le papier, Paris s’affaiblit). Du point de vue de la cohésion du groupe, et économique, en revanche cela semble être une bonne affaire, qui nous amène à une seconde interrogation :

    Les prolongations de contrat, peuvent elles perturber le groupe ? L’argent du transfert de Sessegnon devrait être tout bénéfique là dessus, espérons le ! (les mauvaises langues diront « qu’il ait au moins servit à cela cette saison ! »), pour cela encore faudrait-il éviter de trop faire traîner les dossiers dans le temps ! Beaucoup de joueurs cadre vont peut être commencer à avoir la tête à leur futur club plutôt qu’à la fin de saison avec le PSG. Mais qu’attendent donc les dirigeants pour envoyer des signes forts au groupe sur l’ambition du club, à moins qu’ils n’en aient pas !

    Les investisseurs, viendront, viendront pas ? Là aussi, la question commence à trop s’étaler, on entend tout et n’importe quoi, comment maintenir la crédibilité d’un entraîneur face à son groupe, quand on sait que de puissants propriétaires pourraient venir tout bouleverser, avec un nouvel entraîneur dans leurs valises. On ne doute pas de la volonté d’Antoine Kombouaré de vouloir prouver à tout le monde qu’il peut conduire le PSG en C1, et être un entraîneur dans la durée de son club de cœur, mais lui-même doit se poser beaucoup de questions sur son avenir…

    La meilleure réponse pour faire face à tous ces dossiers épineux, et faire en sorte qu’ils se règlent dans le calme, et la sérénité, serait de maintenir l’équipe tout en haut du classement. Après le contre coup Rennais, Paris doit impérativement refaire une série positive. Avant le choc face à l’OM, il y aura 15 points à prendre (avec trois matchs à domicile), et une qualification à aller chercher face au BATE Borisov, et en coupe de France face au Mans. On en saura alors beaucoup plus sur les ambitions du club de la capitale.

    Il y a deux ans, à cette époque, Bordeaux avait tout du futur champion, mais c’était laissé empoisonner par beaucoup de dossiers qui présentent de fortes similitudes avec ceux du PSG aujourd’hui (prolongations des contrats des grands joueurs : Chamakh, Gourcuff, l’avenir de son entraîneur : Laurent Blanc), leur chute ne fût que plus dure ! Pour éviter un tel scénario, les dirigeants vont devoir agir clairement, efficacement, et vite, s’ils veulent maintenir leur équipe concentrée sur le foot et uniquement sur le foot !

    By
    @
    OTER ?>