Archives

Moulin « Moi je n’aurais pas pris Giuly »

Publie le 03/09/2008 a 21:04



  • S’annonçant comme un homme discret lors de son intronisation au PSG en avril dernier, l’ancien conseiller du PSG, Michel Moulin continue a multiplié les interviews médiatiques pour faire connaitre sa rancœur de ne pas être le président du club aujourd’hui et donne son avis sur le recrutement terminé.

    Son grand regret : « J’avais une certaine vision du foot à Paris et qu’on me dise du jour au lendemain merci, au revoir… ça m’a fait mal au cœur. Mais bon je me suis régalé, j’ai côtoyé des grand joueurs qui ont adhéré à mon discours sauf un (Rothen). J’ai un pincement au cœur aujourd’hui car c’est moi que les ai sauvés. »

    Son avis sur le recrutement parisien : « Première je n’aurai pas gardé Paul Le Guen après deux ans de difficultés pour lui, il fallait changer les choses. Quant à Makelele, j’allais le chercher à genou je l’avais annoncé. Bien entendu que Makelele et Sessegnon s’était dans les plans, j’en avais même parlé à Alain Roche. Par contre Giuly je ne serais pas allé le chercher. Pourquoi ? Parce que je pense qu’Amara Diané était plus l’avenir que Giuly. »



    Publie le 03/09/2008 a 21:04

    Moulin « Moi je n’aurais pas pris Giuly »

    S’annonçant comme un homme discret lors de son intronisation au PSG en avril dernier, l’ancien conseiller du PSG, Michel Moulin continue a multiplié les interviews médiatiques pour faire connaitre sa rancœur de ne pas être le président du club aujourd’hui et donne son avis sur le recrutement terminé.

    Son grand regret : « J’avais une certaine vision du foot à Paris et qu’on me dise du jour au lendemain merci, au revoir… ça m’a fait mal au cœur. Mais bon je me suis régalé, j’ai côtoyé des grand joueurs qui ont adhéré à mon discours sauf un (Rothen). J’ai un pincement au cœur aujourd’hui car c’est moi que les ai sauvés. »

    Son avis sur le recrutement parisien : « Première je n’aurai pas gardé Paul Le Guen après deux ans de difficultés pour lui, il fallait changer les choses. Quant à Makelele, j’allais le chercher à genou je l’avais annoncé. Bien entendu que Makelele et Sessegnon s’était dans les plans, j’en avais même parlé à Alain Roche. Par contre Giuly je ne serais pas allé le chercher. Pourquoi ? Parce que je pense qu’Amara Diané était plus l’avenir que Giuly. »






  • Tags de l'article : , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    Comments are closed.

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    PSGBayern - Sven Ulreich La MCN, je n'ai pas peur

    PSG/Bayern – Sven Ulreich « La MCN, je n’ai pas peur »

    Adversaires

    C’est l’une des plus rencontres les plus attendues cette semaine en Ligue des Champions : le ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Flavien Casinia publié un new post."Benarbia "Parler de Neymar-dépendance pour un match contre Montpellier? C’est du grand n’importe quoi""
    2 hours ago
    Flavien Casinia publié un new post."Montpellier/PSG: Lucas "C’était un match très difficile, heureusement qu’on n'a pas perdu""
    1 day ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Le PSG se fait plaisir lors de la réception du LOSC

    Féminines – Le PSG se fait plaisir lors de la réception du LOSC

    Actu Féminin

    Ce dimanche au Camp des Loges, l’équipe féminine du Paris Saint-Germain recevait le LOSC dans le ...

    Vidéos PSG

    Moulin « Moi je n’aurais pas pris Giuly »

    <Archives

    S’annonçant comme un homme discret lors de son intronisation au PSG en avril dernier, l’ancien conseiller du PSG, Michel Moulin continue a multiplié les interviews médiatiques pour faire connaitre sa rancœur de ne pas être le président du club aujourd’hui et donne son avis sur le recrutement terminé.

    Son grand regret : « J’avais une certaine vision du foot à Paris et qu’on me dise du jour au lendemain merci, au revoir… ça m’a fait mal au cœur. Mais bon je me suis régalé, j’ai côtoyé des grand joueurs qui ont adhéré à mon discours sauf un (Rothen). J’ai un pincement au cœur aujourd’hui car c’est moi que les ai sauvés. »

    Son avis sur le recrutement parisien : « Première je n’aurai pas gardé Paul Le Guen après deux ans de difficultés pour lui, il fallait changer les choses. Quant à Makelele, j’allais le chercher à genou je l’avais annoncé. Bien entendu que Makelele et Sessegnon s’était dans les plans, j’en avais même parlé à Alain Roche. Par contre Giuly je ne serais pas allé le chercher. Pourquoi ? Parce que je pense qu’Amara Diané était plus l’avenir que Giuly. »



    By
    @
    OTER ?>