Restez connectés avec nous

Archives

Nenê et Ronaldinho ont-ils les épaules pour 2014?

Luis Fernandez, ancien joueur et entraîneur parisien et Zico, ancien joueur brésilien, reviennent pour L’Equipe sur une éventuelle sélection de Nenê et Ronaldinho pour la coupe du Monde 2014.

Les deux hommes se sont interrogés sur la capacité des deux joueurs à intégrer une Seleçao déjà tournée vers 2014.

« Nene aurait mérité de disputer ce match amical »

En bon amoureux du Paris Saint-Germain, Luis Fernandez estime que le nouveau numéro 10 parisien aurait du être sur le terrain ce mercredi soir au Stade de France au regard de sa saison avec le club de la capitale. Quand à Zico, qui a rencontré le brésilien lorsqu’il évoluait au Celta Vigo, il estime que Nenê aura sa chance étant donné ses qualités et le fait que le sélectionneur donne sa chance à beaucoup de joueurs. Il finit en disant : « On est fiers de lui, ici (au Brésil). » Nenê commencerait-il à se faire connaître outre atlantique ?

« S’il fait les efforts nécessaires avec Flamengo pour retrouver son jeu, il peut devenir un leader, à défaut de redevenir le joueur hors du commun qu'il était »

Au sujet de Ronaldinho, Luis Fernandez croit qu’il a sa place en sélection mais plus dans le rôle d’un cadre, un meneur. Un homme capable d’emmener ses coéquipiers à se dépasser. Cependant, il émet un doute sur la forme physique du joueur au moment de la coupe du Monde, « la Coupe du monde est dans trois ans et demi. Aura-t-il les moyens physiques pour réintégrer durablement la Seleçao? ». De son coté, Zico, estime que la réelle chance de Ronaldinho est qu’il joue pour « un club énorme » au Brésil, le Flamengo. Il estime que maintenant la balle est dans le camp du joueur, « C'est à lui de retrouver la volonté et une certaine forme de professionnalisme. ».

Tout n’est pas finit donc concernant la Seleçao pour notre milieu de terrain flamboyant cette saison. Nous retiendrons la phrase de Zico qui nous apprend en même temps que Nenê serait peut-être en train de se faire un nom dans son pays : « On est fiers de lui, ici. ».

Derniers articles

Autres articles présents dans Archives