Archives

Nice – PSG :  » La voilà la clean sheet  » !!!

Publie le 20/02/2011 a 19:47



  • Auteurs d’un match plus que convainquant au stade du Ray, à Nice, les Parisiens ont marqué les esprits en ce dimanche après-midi, après deux matchs sans victoire. Le retour de Nenê en pleine forme, celui du désormais indispensable Giuly, ainsi que le réalisme retrouvé d’Hoarau sont les faits marquants de ce match. Mais surtout, le PSG réalisé sa première « clean sheet » depuis le 16 octobre 2010 et un déplacement à Toulouse comptant pour la 9e journée de L1.

    Trois buts marqués, ZERO encaissé

    Cela faisait un moment qu’on l’attendait, elle est enfin arrivée. Si le PSG avait réussi à ne pas encaisser de buts contre le Racing Club de Lens, ce qui restera comme le seul point positif de ce match, il n’avait pas non plus réussi à en marquer. On ne pouvait donc pas s’en satisfaire. Aujourd’hui, dans un match déplacé au dimanche après-midi en raison de l’Europa League, le PSG avait tout à perdre contre une équipe qui ne lui réussit pas trop. Les Niçois, qui présentaient sur la feuille de match pas moins de six anciens parisiens, comptaient sur cette confrontation face au club de la capitale pour se relancer. C’était sans compter sur un PSG des grands soirs, dont tous les joueurs ont apporté leur pierre à l’édifice. Un succès trois buts à zéro qui permet de refaire le plein de confiance dans un mois de février qui avait plutôt mal débuté.

    Une victoire après trois matchs décevants

    Après trois matchs sans victoire, il fallait surtout retrouver cette fameuse « culture de la gagne », a priori oubliée en terre bretonne il y a peu. Et c’est désormais chose faite, et ce de la plus belle des façons. Marquer trois buts sans en prendre, même contre Nice, ce n’est jamais évident. Cela permettra d’oublier les prestations en demi-teinte fournies à Rennes, contre Lens, puis à Borisov, avec les circonstances atténuantes que l’on connaît. Il s’agira maintenant de confirmer ce regain de forme avec au programme deux matchs au Parc la semaine prochaine.

    Hoarau, Nenê, Giuly, Armand… Les hommes du match

    Nenê, l’excellent brésilien du PSG, beaucoup critiqué depuis la trêve, a prouvé au monde du ballon rond (français) qu’il était toujours aussi décisif. S’il n’a pas marqué aujourd’hui, il aurait pu à plusieurs reprises, et a surtout offert des buts sur un plateau à ses partenaires. Un caviar pour Hoarau tout d’abord, à la 44e minute, puis, en fin de match, une frappe surpuissante à bout portant qu’Ospina n’a pu que repousser dans les pieds d’Armand. Sans oublier un coup franc qui a rasé le montant et une spéciale Nenê (sa frappe du gauche à 20 mètres excentré sur la droite) , qu’Ospina a sorti d’une sublime parade.
    Hoarau, lui, a retrouvé son réalisme, auteur d’un but et une passe décisive ce soir. Sa passe décisive, ce fut à la suite d’un corner frappé par Nenê, une déviation de la tête pour Giuly, qui, très en vue sur son aile cet après-midi, a réussi une tête à bout qui mis Paris sur de bons rails. Puis, sur la passe de Nenê, il a réussi un amorti poitrine enchaîné d’une frappe en lucarne, une action de toute beauté pour battre un Ospina toujours aussi chaud face au PSG. Un trio offensif flamboyant, donc, pour un score qui l’est tout autant.
    Et que dire de Sylvain Armand, qui, outre son but en fin de match d’une superbe volée tendue du gauche, a tout simplement été une fois de plus énorme en défense. Un nombre incalculables de ballons contrés qui ont une fois de plus prouvé à quel point il était devenu titulaire induscutable. Il revenait pourtant de blessure…

    Une superbe prestation du PSG de très bon augure pour la fin de saison, sachant que le LOSC a lui connu dans le même temps sa première défaite depuis la mi-octobre, contre Montpellier à la Mosson, sur un but de Belhanda. Paris est 4e ce dimanche, à 4 points de Lille, 1 point de l’OM, et ex aequo avec l’OL. Avant les deux réceptions au Parc de la semaine prochaine, ça va mieux pour le PSG. Pourvu que ça dure…
     

    Publie le 20/02/2011 a 19:47

    Nice – PSG :  » La voilà la clean sheet  » !!!

    Auteurs d’un match plus que convainquant au stade du Ray, à Nice, les Parisiens ont marqué les esprits en ce dimanche après-midi, après deux matchs sans victoire. Le retour de Nenê en pleine forme, celui du désormais indispensable Giuly, ainsi que le réalisme retrouvé d’Hoarau sont les faits marquants de ce match. Mais surtout, le PSG réalisé sa première « clean sheet » depuis le 16 octobre 2010 et un déplacement à Toulouse comptant pour la 9e journée de L1.

    Trois buts marqués, ZERO encaissé

    Cela faisait un moment qu’on l’attendait, elle est enfin arrivée. Si le PSG avait réussi à ne pas encaisser de buts contre le Racing Club de Lens, ce qui restera comme le seul point positif de ce match, il n’avait pas non plus réussi à en marquer. On ne pouvait donc pas s’en satisfaire. Aujourd’hui, dans un match déplacé au dimanche après-midi en raison de l’Europa League, le PSG avait tout à perdre contre une équipe qui ne lui réussit pas trop. Les Niçois, qui présentaient sur la feuille de match pas moins de six anciens parisiens, comptaient sur cette confrontation face au club de la capitale pour se relancer. C’était sans compter sur un PSG des grands soirs, dont tous les joueurs ont apporté leur pierre à l’édifice. Un succès trois buts à zéro qui permet de refaire le plein de confiance dans un mois de février qui avait plutôt mal débuté.

    Une victoire après trois matchs décevants

    Après trois matchs sans victoire, il fallait surtout retrouver cette fameuse « culture de la gagne », a priori oubliée en terre bretonne il y a peu. Et c’est désormais chose faite, et ce de la plus belle des façons. Marquer trois buts sans en prendre, même contre Nice, ce n’est jamais évident. Cela permettra d’oublier les prestations en demi-teinte fournies à Rennes, contre Lens, puis à Borisov, avec les circonstances atténuantes que l’on connaît. Il s’agira maintenant de confirmer ce regain de forme avec au programme deux matchs au Parc la semaine prochaine.

    Hoarau, Nenê, Giuly, Armand… Les hommes du match

    Nenê, l’excellent brésilien du PSG, beaucoup critiqué depuis la trêve, a prouvé au monde du ballon rond (français) qu’il était toujours aussi décisif. S’il n’a pas marqué aujourd’hui, il aurait pu à plusieurs reprises, et a surtout offert des buts sur un plateau à ses partenaires. Un caviar pour Hoarau tout d’abord, à la 44e minute, puis, en fin de match, une frappe surpuissante à bout portant qu’Ospina n’a pu que repousser dans les pieds d’Armand. Sans oublier un coup franc qui a rasé le montant et une spéciale Nenê (sa frappe du gauche à 20 mètres excentré sur la droite) , qu’Ospina a sorti d’une sublime parade.
    Hoarau, lui, a retrouvé son réalisme, auteur d’un but et une passe décisive ce soir. Sa passe décisive, ce fut à la suite d’un corner frappé par Nenê, une déviation de la tête pour Giuly, qui, très en vue sur son aile cet après-midi, a réussi une tête à bout qui mis Paris sur de bons rails. Puis, sur la passe de Nenê, il a réussi un amorti poitrine enchaîné d’une frappe en lucarne, une action de toute beauté pour battre un Ospina toujours aussi chaud face au PSG. Un trio offensif flamboyant, donc, pour un score qui l’est tout autant.
    Et que dire de Sylvain Armand, qui, outre son but en fin de match d’une superbe volée tendue du gauche, a tout simplement été une fois de plus énorme en défense. Un nombre incalculables de ballons contrés qui ont une fois de plus prouvé à quel point il était devenu titulaire induscutable. Il revenait pourtant de blessure…

    Une superbe prestation du PSG de très bon augure pour la fin de saison, sachant que le LOSC a lui connu dans le même temps sa première défaite depuis la mi-octobre, contre Montpellier à la Mosson, sur un but de Belhanda. Paris est 4e ce dimanche, à 4 points de Lille, 1 point de l’OM, et ex aequo avec l’OL. Avant les deux réceptions au Parc de la semaine prochaine, ça va mieux pour le PSG. Pourvu que ça dure…
     




  • Toute l'actualité du PSG en vidéo
    Tags de l'article : , , , , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    Comments are closed.

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    L'actualité européenne

    LDC - Allegri "Le PSG est une équipe très dangereuse contre qui nous pourrions tomber"

    LDC – Allegri « Le PSG est une équipe très dangereuse contre qui nous pourrions tomber »

    Adversaires

    La Juventus Turin ayant terminé première de son groupe (devant le FC Séville), c’est un adversaire ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Flavien Casinia publié un new post."Mercato - Lucas Alario, cible du PSG selon RMC"
    12 hours ago
    Flavien Casinia publié un new post."Dugarry: Ben Arfa "Comment on peut avoir aussi peu d’intelligence footballistique ?""
    12 hours ago

    Actualité Féminine

    Féminines – Boquete "Je veux aider au projet qui consiste à devenir la plus grande équipe d’Europe"

    Féminines – Boquete « Je veux aider au projet qui consiste à devenir la plus grande équipe d’Europe »

    Actu Féminin

    Dans une interview accordée à EFE, Veronica Boquete, milieu de terrain offensif de 29 ans du ...

    Vidéos PSG

    Nice – PSG :  » La voilà la clean sheet  » !!!

    <Archives

    Auteurs d’un match plus que convainquant au stade du Ray, à Nice, les Parisiens ont marqué les esprits en ce dimanche après-midi, après deux matchs sans victoire. Le retour de Nenê en pleine forme, celui du désormais indispensable Giuly, ainsi que le réalisme retrouvé d’Hoarau sont les faits marquants de ce match. Mais surtout, le PSG réalisé sa première « clean sheet » depuis le 16 octobre 2010 et un déplacement à Toulouse comptant pour la 9e journée de L1.

    Trois buts marqués, ZERO encaissé

    Cela faisait un moment qu’on l’attendait, elle est enfin arrivée. Si le PSG avait réussi à ne pas encaisser de buts contre le Racing Club de Lens, ce qui restera comme le seul point positif de ce match, il n’avait pas non plus réussi à en marquer. On ne pouvait donc pas s’en satisfaire. Aujourd’hui, dans un match déplacé au dimanche après-midi en raison de l’Europa League, le PSG avait tout à perdre contre une équipe qui ne lui réussit pas trop. Les Niçois, qui présentaient sur la feuille de match pas moins de six anciens parisiens, comptaient sur cette confrontation face au club de la capitale pour se relancer. C’était sans compter sur un PSG des grands soirs, dont tous les joueurs ont apporté leur pierre à l’édifice. Un succès trois buts à zéro qui permet de refaire le plein de confiance dans un mois de février qui avait plutôt mal débuté.

    Une victoire après trois matchs décevants

    Après trois matchs sans victoire, il fallait surtout retrouver cette fameuse « culture de la gagne », a priori oubliée en terre bretonne il y a peu. Et c’est désormais chose faite, et ce de la plus belle des façons. Marquer trois buts sans en prendre, même contre Nice, ce n’est jamais évident. Cela permettra d’oublier les prestations en demi-teinte fournies à Rennes, contre Lens, puis à Borisov, avec les circonstances atténuantes que l’on connaît. Il s’agira maintenant de confirmer ce regain de forme avec au programme deux matchs au Parc la semaine prochaine.

    Hoarau, Nenê, Giuly, Armand… Les hommes du match

    Nenê, l’excellent brésilien du PSG, beaucoup critiqué depuis la trêve, a prouvé au monde du ballon rond (français) qu’il était toujours aussi décisif. S’il n’a pas marqué aujourd’hui, il aurait pu à plusieurs reprises, et a surtout offert des buts sur un plateau à ses partenaires. Un caviar pour Hoarau tout d’abord, à la 44e minute, puis, en fin de match, une frappe surpuissante à bout portant qu’Ospina n’a pu que repousser dans les pieds d’Armand. Sans oublier un coup franc qui a rasé le montant et une spéciale Nenê (sa frappe du gauche à 20 mètres excentré sur la droite) , qu’Ospina a sorti d’une sublime parade.
    Hoarau, lui, a retrouvé son réalisme, auteur d’un but et une passe décisive ce soir. Sa passe décisive, ce fut à la suite d’un corner frappé par Nenê, une déviation de la tête pour Giuly, qui, très en vue sur son aile cet après-midi, a réussi une tête à bout qui mis Paris sur de bons rails. Puis, sur la passe de Nenê, il a réussi un amorti poitrine enchaîné d’une frappe en lucarne, une action de toute beauté pour battre un Ospina toujours aussi chaud face au PSG. Un trio offensif flamboyant, donc, pour un score qui l’est tout autant.
    Et que dire de Sylvain Armand, qui, outre son but en fin de match d’une superbe volée tendue du gauche, a tout simplement été une fois de plus énorme en défense. Un nombre incalculables de ballons contrés qui ont une fois de plus prouvé à quel point il était devenu titulaire induscutable. Il revenait pourtant de blessure…

    Une superbe prestation du PSG de très bon augure pour la fin de saison, sachant que le LOSC a lui connu dans le même temps sa première défaite depuis la mi-octobre, contre Montpellier à la Mosson, sur un but de Belhanda. Paris est 4e ce dimanche, à 4 points de Lille, 1 point de l’OM, et ex aequo avec l’OL. Avant les deux réceptions au Parc de la semaine prochaine, ça va mieux pour le PSG. Pourvu que ça dure…
     

    By
    @
    OTER ?>