Archives

Pauleta juge Mamadou Sakho

Publie le 19/10/2010 a 17:52



  • Si Pedro Pauleta avait l'habitude de martyriser les défenseurs adverses, il reconnaît volontiers le talent de certains. A commencer par un joueur qu'il a vu débuté. Mamadou Sakho. "J'ai vu ce jeune gars quand il a commencé à s'entraîner avec nous : à l'époque, il jouait encore avec la réserve. Il est très volontaire et fait preuve de beaucoup de caractère. Il possède la force de pouvoir beaucoup s'améliorer, ajoute Pedro Pauleta sur le site UEFA.com, ce sera l'un des grands défenseurs français à l'avenir". En l'absence de Makélélé, c'est Mamadou Sakho qui hérite du brassard. Le jeune parisien a pris de l'expérience. Une chose qu'il n'avait pas à 17 ans (Lors d'un match à Valenciennes en 2007, Paul Le Guen avait promu Sakho capitaine d'un soir). "Mamadou est un grand défenseur, il a un caractère bien trempé, mais on ne peut pas demander à un jeune de 17 ans de porter le brassard d'une grande équipe comme le Paris Saint-Germain". Pour l'Aigle des Açores, pas de doute. A la question de savoir si Sakho peut devenir capitaine du club, Pauleta répond sans hésiter. "S'il peut en devenir le capitaine un jour, je répondrais oui."

     

    Publie le 19/10/2010 a 17:52

    Pauleta juge Mamadou Sakho

    Si Pedro Pauleta avait l'habitude de martyriser les défenseurs adverses, il reconnaît volontiers le talent de certains. A commencer par un joueur qu'il a vu débuté. Mamadou Sakho. "J'ai vu ce jeune gars quand il a commencé à s'entraîner avec nous : à l'époque, il jouait encore avec la réserve. Il est très volontaire et fait preuve de beaucoup de caractère. Il possède la force de pouvoir beaucoup s'améliorer, ajoute Pedro Pauleta sur le site UEFA.com, ce sera l'un des grands défenseurs français à l'avenir". En l'absence de Makélélé, c'est Mamadou Sakho qui hérite du brassard. Le jeune parisien a pris de l'expérience. Une chose qu'il n'avait pas à 17 ans (Lors d'un match à Valenciennes en 2007, Paul Le Guen avait promu Sakho capitaine d'un soir). "Mamadou est un grand défenseur, il a un caractère bien trempé, mais on ne peut pas demander à un jeune de 17 ans de porter le brassard d'une grande équipe comme le Paris Saint-Germain". Pour l'Aigle des Açores, pas de doute. A la question de savoir si Sakho peut devenir capitaine du club, Pauleta répond sans hésiter. "S'il peut en devenir le capitaine un jour, je répondrais oui."

     




  • Tags de l'article : , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    Comments are closed.

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    Anderlecht/PSG: Emery "C’était important de marquer au début"

    Anderlecht/PSG: Emery « C’était important de marquer au début »

    LDC

    En marge de la victoire 0-4 face à Anderlecht en Ligue des Champions, l’entraîneur du Paris ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    NicolasBa mis à jour un post"Anderlecht/PSG - Mbappé "c'est vrai que des fois on gère un peu trop""
    9 hours ago
    NicolasBa mis à jour un post"Anderlecht/PSG - Mbappé "c'est vrai que des fois on gère un peu trop""
    9 hours ago

    Actualité Féminine

    Robert Malm Si le PSG me fait une proposition, je réfléchirais

    Robert Malm « Si le PSG me fait une proposition, je réfléchirais »

    Actu Féminin

    Hier, RMC Sport a indiqué que le Paris Saint-Germain pense à proposer le poste de directeur sportif ...

    Vidéos PSG

    Pauleta juge Mamadou Sakho

    <Archives

    Si Pedro Pauleta avait l'habitude de martyriser les défenseurs adverses, il reconnaît volontiers le talent de certains. A commencer par un joueur qu'il a vu débuté. Mamadou Sakho. "J'ai vu ce jeune gars quand il a commencé à s'entraîner avec nous : à l'époque, il jouait encore avec la réserve. Il est très volontaire et fait preuve de beaucoup de caractère. Il possède la force de pouvoir beaucoup s'améliorer, ajoute Pedro Pauleta sur le site UEFA.com, ce sera l'un des grands défenseurs français à l'avenir". En l'absence de Makélélé, c'est Mamadou Sakho qui hérite du brassard. Le jeune parisien a pris de l'expérience. Une chose qu'il n'avait pas à 17 ans (Lors d'un match à Valenciennes en 2007, Paul Le Guen avait promu Sakho capitaine d'un soir). "Mamadou est un grand défenseur, il a un caractère bien trempé, mais on ne peut pas demander à un jeune de 17 ans de porter le brassard d'une grande équipe comme le Paris Saint-Germain". Pour l'Aigle des Açores, pas de doute. A la question de savoir si Sakho peut devenir capitaine du club, Pauleta répond sans hésiter. "S'il peut en devenir le capitaine un jour, je répondrais oui."

     

    By
    @
    OTER ?>