Archives

Pour l’OM, des excuses suffisent

Publie le 25/04/2011 a 13:33



  • Gêné par les insultes de son joueur Taye Taiwo à l’encontre du PSG lors de la victoire en Coupe de la Ligue samedi soir (1-0), l’OM pense avoir un argument de choix pour défendre son joueur devant la prochain commission National de l’Éthique saisie par la LFP. Pour les phocéens, des excuses du joueur suffisent… en prenant exemple sur Samuel Eto’o qui avait à l’époque provoque son rival le Real Madrid lors de son passage au FC Barcelone.

    « Lors de la célébration du titre de champion d’Espagne en 2004/05, Samuel Eto’o avait insulté le Real Madrid au micro du Nou Camp (« Madrid cabron, saluda al campeon ! »). L’attaquant camerounais s’était excusé dès le lendemain. Par la voix de son vice-président, Emilio Butragueno, le club de la capitale avait accepté les excuses de Samuel Eto’o. La Fédération Espagnole de Football avait, par la suite, infligé une amende de 12.000 euros au joueur pour son comportement. »  explique un communique de l’OM sur son site officiel.

    Cet argument sauvera t-il Taiwo d’une suspension pour avoir insulter le PSG ? Réponse dans huit jours.

    Publie le 25/04/2011 a 13:33

    Pour l’OM, des excuses suffisent

    Gêné par les insultes de son joueur Taye Taiwo à l’encontre du PSG lors de la victoire en Coupe de la Ligue samedi soir (1-0), l’OM pense avoir un argument de choix pour défendre son joueur devant la prochain commission National de l’Éthique saisie par la LFP. Pour les phocéens, des excuses du joueur suffisent… en prenant exemple sur Samuel Eto’o qui avait à l’époque provoque son rival le Real Madrid lors de son passage au FC Barcelone.

    « Lors de la célébration du titre de champion d’Espagne en 2004/05, Samuel Eto’o avait insulté le Real Madrid au micro du Nou Camp (« Madrid cabron, saluda al campeon ! »). L’attaquant camerounais s’était excusé dès le lendemain. Par la voix de son vice-président, Emilio Butragueno, le club de la capitale avait accepté les excuses de Samuel Eto’o. La Fédération Espagnole de Football avait, par la suite, infligé une amende de 12.000 euros au joueur pour son comportement. »  explique un communique de l’OM sur son site officiel.

    Cet argument sauvera t-il Taiwo d’une suspension pour avoir insulter le PSG ? Réponse dans huit jours.




  • Tags de l'article :
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    Comments are closed.

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    Féminines - Bruno Salomon s'attend à une finale de LDC "électrique"

    Féminines – Bruno Salomon s’attend à une finale de LDC « électrique »

    Actu Féminin

    Bruno Salomon, chroniqueur sur France Bleu, s’est exprimé à propos de la finale de la Ligue des Champions ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Johana mis à jour un page"Politique de confidentialité"
    9 days ago
    Johana publié un new page."Politique de confidentialité"
    9 days ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Delannoy On essaye de mettre toutes les chances de notre côté

    Féminines – Delannoy « On essaye de mettre toutes les chances de notre côté »

    Actu Féminin

    Le 1er juin prochain à Cardiff, les équipes féminines du Paris Saint-Germain et de l’Olympique Lyonnais ...

    Vidéos PSG

    Pour l’OM, des excuses suffisent

    <Archives

    Gêné par les insultes de son joueur Taye Taiwo à l’encontre du PSG lors de la victoire en Coupe de la Ligue samedi soir (1-0), l’OM pense avoir un argument de choix pour défendre son joueur devant la prochain commission National de l’Éthique saisie par la LFP. Pour les phocéens, des excuses du joueur suffisent… en prenant exemple sur Samuel Eto’o qui avait à l’époque provoque son rival le Real Madrid lors de son passage au FC Barcelone.

    « Lors de la célébration du titre de champion d’Espagne en 2004/05, Samuel Eto’o avait insulté le Real Madrid au micro du Nou Camp (« Madrid cabron, saluda al campeon ! »). L’attaquant camerounais s’était excusé dès le lendemain. Par la voix de son vice-président, Emilio Butragueno, le club de la capitale avait accepté les excuses de Samuel Eto’o. La Fédération Espagnole de Football avait, par la suite, infligé une amende de 12.000 euros au joueur pour son comportement. »  explique un communique de l’OM sur son site officiel.

    Cet argument sauvera t-il Taiwo d’une suspension pour avoir insulter le PSG ? Réponse dans huit jours.

    By
    @
    OTER ?>