Archives

Pour Priou, le PSG « c’est costaud »

Publie le 01/02/2011 a 15:32



  • L’entraineur de Martigues, Franck Priou, était à Avignon afin de voir évoluer son futur adversaire de Coupe de France.

    Bien que le coach martégal avait laissé carte blanche à ses joueurs le week-end dernier, après le match nul concédé face à Monaco en CFA, lui n’a pas failli à sa tache et est allé superviser le club du PSG à Avignon. Priou y est allé accompagné de son président et son adjoint.

    « C'est costaud. Quelle ligne offensive! Erding, Nenê, Giuly c'est des fusées »

    Les martégaux n’ont pas étés déçus du voyage, ils sont même revenus très impressionnés par le club du Paris Saint-Germain. L’entraineur confie : « C'est costaud. Quelle ligne offensive! Erding, Nenê, Giuly c'est des fusées, c'est impressionnant. Ce sera compliqué. On le savait, on en a eu encore la confirmation. Et que dire de Sakho en défense ou Makelele et Bodmer au milieu! Ils sont malins, toujours bien placés. Le PSG n'a pas de point faible. ».

    Quand on demande à Franck Priou s’il a pu noter un point faible concernant le club de la capitale, il répond avec humour : « J'ai trouvé que l'intendant qui récupérait les maillots à la fin du match n'était pas top ».

    « Notre meilleure chance résidera dans la surmotivation des joueurs »

    Franck Priou conclut en expliquant que toutes les chances de Martigues résideront dans la motivation des joueurs et explique que le public devra maintenir cette motivation en les poussant jusqu’au bout, « Notre meilleure chance résidera dans la surmotivation des joueurs qui seront à 200%. Et puis, je compte aussi sur notre public. J'espère qu'il nous poussera, qu'il sera enflammé, qu'il sera derrière nous jusqu'au bout ».

    Publie le 01/02/2011 a 15:32

    Pour Priou, le PSG « c’est costaud »

    L’entraineur de Martigues, Franck Priou, était à Avignon afin de voir évoluer son futur adversaire de Coupe de France.

    Bien que le coach martégal avait laissé carte blanche à ses joueurs le week-end dernier, après le match nul concédé face à Monaco en CFA, lui n’a pas failli à sa tache et est allé superviser le club du PSG à Avignon. Priou y est allé accompagné de son président et son adjoint.

    « C'est costaud. Quelle ligne offensive! Erding, Nenê, Giuly c'est des fusées »

    Les martégaux n’ont pas étés déçus du voyage, ils sont même revenus très impressionnés par le club du Paris Saint-Germain. L’entraineur confie : « C'est costaud. Quelle ligne offensive! Erding, Nenê, Giuly c'est des fusées, c'est impressionnant. Ce sera compliqué. On le savait, on en a eu encore la confirmation. Et que dire de Sakho en défense ou Makelele et Bodmer au milieu! Ils sont malins, toujours bien placés. Le PSG n'a pas de point faible. ».

    Quand on demande à Franck Priou s’il a pu noter un point faible concernant le club de la capitale, il répond avec humour : « J'ai trouvé que l'intendant qui récupérait les maillots à la fin du match n'était pas top ».

    « Notre meilleure chance résidera dans la surmotivation des joueurs »

    Franck Priou conclut en expliquant que toutes les chances de Martigues résideront dans la motivation des joueurs et explique que le public devra maintenir cette motivation en les poussant jusqu’au bout, « Notre meilleure chance résidera dans la surmotivation des joueurs qui seront à 200%. Et puis, je compte aussi sur notre public. J'espère qu'il nous poussera, qu'il sera enflammé, qu'il sera derrière nous jusqu'au bout ».




  • Tags de l'article : , , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    Comments are closed.

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    Anelka "Gagner la Ligue des Champions sera difficile. D’autres clubs sont au-dessus."

    Anelka : pour le PSG « gagner la Ligue des Champions sera difficile. D’autres clubs sont au-dessus. »

    Anciens

    Nicolas Anelka, ancien attaquant du Paris Saint-Germain (2000-2002) s’est exprimé dans Le Journal du Dimanche, sur son club ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Flavien Casinia mis à jour un post"Ménès "Le PSG n'aurait pas pris 6 buts avec Ibrahimovic" contre le FC Barcelone"
    9 hours ago
    NicolasBa mis à jour un post"Verratti "Ben Arfa a des qualités extraordinaires. Il a vraiment changé....il faut qu'il se batte""
    4 days ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Le PSG remporte une belle victoire à l'aller contre le FC Barcelone.jpg

    Féminines – Le PSG remporte une belle victoire à l’aller contre le FC Barcelone

    Actu Féminin

    Ce samedi, l’équipe féminine du Paris Saint-Germain jouait sa demi-finale aller de Ligue des Champions contre ...

    Vidéos PSG

    Pour Priou, le PSG « c’est costaud »

    <Archives

    L’entraineur de Martigues, Franck Priou, était à Avignon afin de voir évoluer son futur adversaire de Coupe de France.

    Bien que le coach martégal avait laissé carte blanche à ses joueurs le week-end dernier, après le match nul concédé face à Monaco en CFA, lui n’a pas failli à sa tache et est allé superviser le club du PSG à Avignon. Priou y est allé accompagné de son président et son adjoint.

    « C'est costaud. Quelle ligne offensive! Erding, Nenê, Giuly c'est des fusées »

    Les martégaux n’ont pas étés déçus du voyage, ils sont même revenus très impressionnés par le club du Paris Saint-Germain. L’entraineur confie : « C'est costaud. Quelle ligne offensive! Erding, Nenê, Giuly c'est des fusées, c'est impressionnant. Ce sera compliqué. On le savait, on en a eu encore la confirmation. Et que dire de Sakho en défense ou Makelele et Bodmer au milieu! Ils sont malins, toujours bien placés. Le PSG n'a pas de point faible. ».

    Quand on demande à Franck Priou s’il a pu noter un point faible concernant le club de la capitale, il répond avec humour : « J'ai trouvé que l'intendant qui récupérait les maillots à la fin du match n'était pas top ».

    « Notre meilleure chance résidera dans la surmotivation des joueurs »

    Franck Priou conclut en expliquant que toutes les chances de Martigues résideront dans la motivation des joueurs et explique que le public devra maintenir cette motivation en les poussant jusqu’au bout, « Notre meilleure chance résidera dans la surmotivation des joueurs qui seront à 200%. Et puis, je compte aussi sur notre public. J'espère qu'il nous poussera, qu'il sera enflammé, qu'il sera derrière nous jusqu'au bout ».

    By
    @
    OTER ?>