Archives

Prestations Caen-PSG : Prolongez Chantôme !

Publie le 09/04/2011 a 22:33



  • Pour croire encore à la Ligue des Champions, Paris n’avait pas d’autre choix que de gagner à Caen et c’est chose faite. Le retour de Chantôme a fait un bien fou à un collectif en manque de repères depuis quelques semaines et devrait permettre à Paris de voir un petit peu plus haut. Récapitulatif des performances individuelles de ce Caen-PSG.

     Coupet : Propre dans ses sorties (21e, 67e, 88e), il a stoppé en deux temps le coup franc de Mollo (39e) et été à la parade sur les corners de l’attaquant caennais (47e, 55e), comme sur la frappe d’Hamouma (58e).

    Cearà : À l’image de ce bon centre (32e) et de cette remise en retrait pas assez appuyée (39e), il a été irrégulier dans ce match même s’il a obtenu 5 fautes, preuve que sa conservation de balle a été bonne.

    Armand : Comme d’habitude efficace défensivement même s’il n’a pas eu de grosses interventions à effectuer, il a été précis dans ses transversales.

    Sakho : Décisif à de nombreuses reprises au sol (22e, 36e, 66e), il a aussi été dominateur dans les airs. À noter une montée intéressante à la 57e.

    Tiéné : Face à Mollo puis Hamouma dans son couloir, il n’a pas été gâté et il a trop laissé centrer. Des contrôles approximatifs, une relance négligée et des centres ratés…

    Makélélé : Bien décidé à obtenir cette victoire précieuse, il s’est peut-être un peu plus appliqué même s’il a perdu quelques ballons dans l’axe (65e) et qu'il a été averti à la 38e.

    Chantôme : Grâce à lui, c’est tout le jeu parisien qui a gagné en fluidité. À l’origine du premier but (13e) et auteur du second (69e), il n’a pas ménagé ses efforts et a fait preuve d’une grande maturité pour jouer 76 ballons et réussir 79 % de ses passes.

    Bodmer : Le retour de Chantôme lui a notamment profité puisqu’il a pu se concentrer sur son travail offensif. Auteur d’une passe décisive (69e), d’un une-deux (16e) et d’une tête sur le poteau (33e) presque décisifs, il a été remplacé à la 71e par Hoarau.

    Jallet : On avait (presque) oublié sa formidable activité lorsqu’il joue ailier droit ! Disponible, il a trouvé et créé des brèches dans la défense normande comme sur ce sombrero dans la surface (18e), cette demi-volée (29e) ou ces centres (33e, 68e). Auteur de son premier but de la saison, on veut le revoir à ce poste !

    Nenê : Encouragé par ses coéquipiers avant le coup d’envoi, le Brésilien a slalomé (9e), crocheté (11e), passé (13e) et frappé (41e) sans réussir à marquer. En consacrant tout de même sa sixième passe décisive de la saison à Jallet, il a débloqué le match. Remplacé par Bahebeck (88e).

    Erding : Une frappe molle (22e), un joli une-deux avec Bodmer (16e), une bonne déviation (33e) mais quelques passes mal assurées. Le Turc a certainement dû payer ses efforts de conservation de balle et de pressing incessant. Suppléé par Clément (76e).

    « Si on gagne, tout le monde s’embrasse », disait Antoine Kombouaré avant le match. Ce soir, la satisfaction du devoir accompli, les Parisiens doivent surtout penser qu’ils n’ont pas encore perdu tout espoir de jouer la C1 la saison prochaine. Pour cela, il faudra de toute façon faire un gros résultat contre Lyon dimanche prochain.

    Publie le 09/04/2011 a 22:33

    Prestations Caen-PSG : Prolongez Chantôme !

    Pour croire encore à la Ligue des Champions, Paris n’avait pas d’autre choix que de gagner à Caen et c’est chose faite. Le retour de Chantôme a fait un bien fou à un collectif en manque de repères depuis quelques semaines et devrait permettre à Paris de voir un petit peu plus haut. Récapitulatif des performances individuelles de ce Caen-PSG.

     Coupet : Propre dans ses sorties (21e, 67e, 88e), il a stoppé en deux temps le coup franc de Mollo (39e) et été à la parade sur les corners de l’attaquant caennais (47e, 55e), comme sur la frappe d’Hamouma (58e).

    Cearà : À l’image de ce bon centre (32e) et de cette remise en retrait pas assez appuyée (39e), il a été irrégulier dans ce match même s’il a obtenu 5 fautes, preuve que sa conservation de balle a été bonne.

    Armand : Comme d’habitude efficace défensivement même s’il n’a pas eu de grosses interventions à effectuer, il a été précis dans ses transversales.

    Sakho : Décisif à de nombreuses reprises au sol (22e, 36e, 66e), il a aussi été dominateur dans les airs. À noter une montée intéressante à la 57e.

    Tiéné : Face à Mollo puis Hamouma dans son couloir, il n’a pas été gâté et il a trop laissé centrer. Des contrôles approximatifs, une relance négligée et des centres ratés…

    Makélélé : Bien décidé à obtenir cette victoire précieuse, il s’est peut-être un peu plus appliqué même s’il a perdu quelques ballons dans l’axe (65e) et qu'il a été averti à la 38e.

    Chantôme : Grâce à lui, c’est tout le jeu parisien qui a gagné en fluidité. À l’origine du premier but (13e) et auteur du second (69e), il n’a pas ménagé ses efforts et a fait preuve d’une grande maturité pour jouer 76 ballons et réussir 79 % de ses passes.

    Bodmer : Le retour de Chantôme lui a notamment profité puisqu’il a pu se concentrer sur son travail offensif. Auteur d’une passe décisive (69e), d’un une-deux (16e) et d’une tête sur le poteau (33e) presque décisifs, il a été remplacé à la 71e par Hoarau.

    Jallet : On avait (presque) oublié sa formidable activité lorsqu’il joue ailier droit ! Disponible, il a trouvé et créé des brèches dans la défense normande comme sur ce sombrero dans la surface (18e), cette demi-volée (29e) ou ces centres (33e, 68e). Auteur de son premier but de la saison, on veut le revoir à ce poste !

    Nenê : Encouragé par ses coéquipiers avant le coup d’envoi, le Brésilien a slalomé (9e), crocheté (11e), passé (13e) et frappé (41e) sans réussir à marquer. En consacrant tout de même sa sixième passe décisive de la saison à Jallet, il a débloqué le match. Remplacé par Bahebeck (88e).

    Erding : Une frappe molle (22e), un joli une-deux avec Bodmer (16e), une bonne déviation (33e) mais quelques passes mal assurées. Le Turc a certainement dû payer ses efforts de conservation de balle et de pressing incessant. Suppléé par Clément (76e).

    « Si on gagne, tout le monde s’embrasse », disait Antoine Kombouaré avant le match. Ce soir, la satisfaction du devoir accompli, les Parisiens doivent surtout penser qu’ils n’ont pas encore perdu tout espoir de jouer la C1 la saison prochaine. Pour cela, il faudra de toute façon faire un gros résultat contre Lyon dimanche prochain.




  • Tags de l'article : , , , , , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    Comments are closed.

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    BarçaPSG - Luis Enrique J'y pense chaque nuit, à chaque instant...un match différent

    Barça/PSG – Luis Enrique « J’y pense chaque nuit, à chaque instant…un match différent »

    Adversaires

    Luis Enrique, entraîneur du FC Barcelone, était hier en conférence de presse à la veille de ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Emjeïsa mis à jour un post"Dupraz "On aurait dit que c'était un crime de siffler des fautes pour les blancs""
    12 minutes ago
    Emjeïsa mis à jour un post"Dupraz "On aurait dit que c'était un crime de siffler des fautes pour les blancs""
    16 minutes ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Amandine Henry j’ai trouvé un bon compromis à Paris

    Féminines – Amandine Henry « j’ai trouvé un bon compromis à Paris »

    Actu Féminin

    Amandine Henry, milieu de 27 ans internationale française, est prêtée par Portland au Paris Saint-Germain pour ...

    Vidéos PSG

    Prestations Caen-PSG : Prolongez Chantôme !

    <Archives

    Pour croire encore à la Ligue des Champions, Paris n’avait pas d’autre choix que de gagner à Caen et c’est chose faite. Le retour de Chantôme a fait un bien fou à un collectif en manque de repères depuis quelques semaines et devrait permettre à Paris de voir un petit peu plus haut. Récapitulatif des performances individuelles de ce Caen-PSG.

     Coupet : Propre dans ses sorties (21e, 67e, 88e), il a stoppé en deux temps le coup franc de Mollo (39e) et été à la parade sur les corners de l’attaquant caennais (47e, 55e), comme sur la frappe d’Hamouma (58e).

    Cearà : À l’image de ce bon centre (32e) et de cette remise en retrait pas assez appuyée (39e), il a été irrégulier dans ce match même s’il a obtenu 5 fautes, preuve que sa conservation de balle a été bonne.

    Armand : Comme d’habitude efficace défensivement même s’il n’a pas eu de grosses interventions à effectuer, il a été précis dans ses transversales.

    Sakho : Décisif à de nombreuses reprises au sol (22e, 36e, 66e), il a aussi été dominateur dans les airs. À noter une montée intéressante à la 57e.

    Tiéné : Face à Mollo puis Hamouma dans son couloir, il n’a pas été gâté et il a trop laissé centrer. Des contrôles approximatifs, une relance négligée et des centres ratés…

    Makélélé : Bien décidé à obtenir cette victoire précieuse, il s’est peut-être un peu plus appliqué même s’il a perdu quelques ballons dans l’axe (65e) et qu'il a été averti à la 38e.

    Chantôme : Grâce à lui, c’est tout le jeu parisien qui a gagné en fluidité. À l’origine du premier but (13e) et auteur du second (69e), il n’a pas ménagé ses efforts et a fait preuve d’une grande maturité pour jouer 76 ballons et réussir 79 % de ses passes.

    Bodmer : Le retour de Chantôme lui a notamment profité puisqu’il a pu se concentrer sur son travail offensif. Auteur d’une passe décisive (69e), d’un une-deux (16e) et d’une tête sur le poteau (33e) presque décisifs, il a été remplacé à la 71e par Hoarau.

    Jallet : On avait (presque) oublié sa formidable activité lorsqu’il joue ailier droit ! Disponible, il a trouvé et créé des brèches dans la défense normande comme sur ce sombrero dans la surface (18e), cette demi-volée (29e) ou ces centres (33e, 68e). Auteur de son premier but de la saison, on veut le revoir à ce poste !

    Nenê : Encouragé par ses coéquipiers avant le coup d’envoi, le Brésilien a slalomé (9e), crocheté (11e), passé (13e) et frappé (41e) sans réussir à marquer. En consacrant tout de même sa sixième passe décisive de la saison à Jallet, il a débloqué le match. Remplacé par Bahebeck (88e).

    Erding : Une frappe molle (22e), un joli une-deux avec Bodmer (16e), une bonne déviation (33e) mais quelques passes mal assurées. Le Turc a certainement dû payer ses efforts de conservation de balle et de pressing incessant. Suppléé par Clément (76e).

    « Si on gagne, tout le monde s’embrasse », disait Antoine Kombouaré avant le match. Ce soir, la satisfaction du devoir accompli, les Parisiens doivent surtout penser qu’ils n’ont pas encore perdu tout espoir de jouer la C1 la saison prochaine. Pour cela, il faudra de toute façon faire un gros résultat contre Lyon dimanche prochain.

    By
    @
    OTER ?>