Archives

Prestations OM-PSG : Coupet a fait ce qu’il a pu

Publie le 21/03/2011 a 00:49



  • Cela fait désormais 5 matchs sans victoire toutes compétitions confondues pour Paris, la plus mauvaise série du club de la capitale depuis le début de la saison. Et si le Clasico aller avait permis à Hoarau et Erding de faire taire (temporairement) les critiques à leur égard, ce Clasico retour devrait en attirer de nouvelles à l’attaquant réunionnais. Récapitulatif des performances individuelles de ce Marseille-PSG.

     Coupet : Si la question de son retour dans les cages pour ce match capital mérite d’être posée, l’ancien Lyonnais n’a pas commis de grosse boulette ce soir, si ce n’est ce mauvais placement sur le coup franc victorieux d’Heinze (16e). Il a même préservé les chances de son équipe jusqu’au bout en sortant un missile de Lucho (78e).

    Jallet : Avec 85 ballons joués, Christophe Jallet a été l’un des Parisiens les plus en vue ce soir. Après cette faute qui a coûté l’ouverture du score (16e), il a réussi à apporter le surnombre devant (65e, 86e), en étant notamment à l’origine de l’égalisation (27e), et à contrôler les montées d’Ayew (43e, 52e, 85e). 

    Armand : Malgré quelques bonnes interventions (58e, 83e, 91e), les mauvaises (76e, 80e) ont été les plus préjudiciables pour son équipe.

    Sakho : S’il a été propre dans la relance (92 % de passes réussies), notamment sur cette talonnade spéciale Sakho (56e), il a perdu quelques ballons importants dans ses duels (61e, 67e).

    Tiéné : Face à la vitesse de Rémy, il n’a pas vraiment été impérial, mais il a réussi quelques montées intéressantes (26e, 65e) et à ne pas se faire avertir malgré de nombreuses fautes.

    Makélélé : Il a vu le coup franc d’Heinze passer au-dessus de lui (16e) et a plutôt bien orienté le jeu. C’est tout.

    Chantôme : Quel bon moment pour marquer son premier but de la saison (16e) ! Dommage que ses coéquipiers n’aient pas eu la même capacité à conserver le ballon et la même précision (83 % de passes réussies). Averti à la 59e et remplacé par Clément à la 81e.

    Bodmer : Substitué par Erding (71e), qui a reçu un carton jaune dès son premier ballon, Mathieu Bodmer n’a pas eu le rayonnement qu’on attendait de lui ce dimanche soir.

    Giuly : Face à face avec Taiwo dans son couloir, il n’a pas vraiment existé, à part sur ce bon centre à la 70e et ce tir à côté à la 82e.

    Nenê : Malgré quelques bons centres (9e, 42e) et une reprise sur le poteau décisive (27e), le Brésilien n’a pas livré une prestation exceptionnelle. Il aurait dû égaliser à la 39e mais son piqué, celui qu’il réussissait il y a quelques mois, est passé à côté. Symbole de cette équipe parisienne en manque de réalisme, il n’a pas marqué depuis près de 850 minutes. Averti à la 94e.

    Hoarau : Faute d’avoir fait les bons choix (57e, 70e), son compteur est resté bloqué à 3 buts en 5 matchs contre l’OM. Remplacé par Bahebeck (72e), le Réunionnais doit, lui aussi, se remettre en question.

    En encaissant «deux buts évitables» (Giuly) face à la deuxième meilleure défense du championnat, Paris ne pouvait que voir ses rêves de gloire s’envoler. S’il reste 10 matchs à jouer, et donc 30 points à prendre, il sera difficile d’aller chercher le podium, aujourd’hui à 5 points. Mais on compte sur Antoine Kombouaré, d’ici au 2 avril, lors de la réception de Lorient, pour trouver la solution.

    Publie le 21/03/2011 a 00:49

    Prestations OM-PSG : Coupet a fait ce qu’il a pu

    Cela fait désormais 5 matchs sans victoire toutes compétitions confondues pour Paris, la plus mauvaise série du club de la capitale depuis le début de la saison. Et si le Clasico aller avait permis à Hoarau et Erding de faire taire (temporairement) les critiques à leur égard, ce Clasico retour devrait en attirer de nouvelles à l’attaquant réunionnais. Récapitulatif des performances individuelles de ce Marseille-PSG.

     Coupet : Si la question de son retour dans les cages pour ce match capital mérite d’être posée, l’ancien Lyonnais n’a pas commis de grosse boulette ce soir, si ce n’est ce mauvais placement sur le coup franc victorieux d’Heinze (16e). Il a même préservé les chances de son équipe jusqu’au bout en sortant un missile de Lucho (78e).

    Jallet : Avec 85 ballons joués, Christophe Jallet a été l’un des Parisiens les plus en vue ce soir. Après cette faute qui a coûté l’ouverture du score (16e), il a réussi à apporter le surnombre devant (65e, 86e), en étant notamment à l’origine de l’égalisation (27e), et à contrôler les montées d’Ayew (43e, 52e, 85e). 

    Armand : Malgré quelques bonnes interventions (58e, 83e, 91e), les mauvaises (76e, 80e) ont été les plus préjudiciables pour son équipe.

    Sakho : S’il a été propre dans la relance (92 % de passes réussies), notamment sur cette talonnade spéciale Sakho (56e), il a perdu quelques ballons importants dans ses duels (61e, 67e).

    Tiéné : Face à la vitesse de Rémy, il n’a pas vraiment été impérial, mais il a réussi quelques montées intéressantes (26e, 65e) et à ne pas se faire avertir malgré de nombreuses fautes.

    Makélélé : Il a vu le coup franc d’Heinze passer au-dessus de lui (16e) et a plutôt bien orienté le jeu. C’est tout.

    Chantôme : Quel bon moment pour marquer son premier but de la saison (16e) ! Dommage que ses coéquipiers n’aient pas eu la même capacité à conserver le ballon et la même précision (83 % de passes réussies). Averti à la 59e et remplacé par Clément à la 81e.

    Bodmer : Substitué par Erding (71e), qui a reçu un carton jaune dès son premier ballon, Mathieu Bodmer n’a pas eu le rayonnement qu’on attendait de lui ce dimanche soir.

    Giuly : Face à face avec Taiwo dans son couloir, il n’a pas vraiment existé, à part sur ce bon centre à la 70e et ce tir à côté à la 82e.

    Nenê : Malgré quelques bons centres (9e, 42e) et une reprise sur le poteau décisive (27e), le Brésilien n’a pas livré une prestation exceptionnelle. Il aurait dû égaliser à la 39e mais son piqué, celui qu’il réussissait il y a quelques mois, est passé à côté. Symbole de cette équipe parisienne en manque de réalisme, il n’a pas marqué depuis près de 850 minutes. Averti à la 94e.

    Hoarau : Faute d’avoir fait les bons choix (57e, 70e), son compteur est resté bloqué à 3 buts en 5 matchs contre l’OM. Remplacé par Bahebeck (72e), le Réunionnais doit, lui aussi, se remettre en question.

    En encaissant «deux buts évitables» (Giuly) face à la deuxième meilleure défense du championnat, Paris ne pouvait que voir ses rêves de gloire s’envoler. S’il reste 10 matchs à jouer, et donc 30 points à prendre, il sera difficile d’aller chercher le podium, aujourd’hui à 5 points. Mais on compte sur Antoine Kombouaré, d’ici au 2 avril, lors de la réception de Lorient, pour trouver la solution.




  • Tags de l'article : , , , , , , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    Comments are closed.

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    PSG/Barça - La billeterie est ouverte pour les déteneurs de la carte MyParis

    PSG/Barça – La billeterie est ouverte pour les déteneurs de la carte MyParis

    LDC

    Tous les supporters du Paris Saint-Germain le savent, le club de la capitale reçoit le FC ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Guillaumea mis à jour un page"Classement - Ligue 1 - PSG"
    5 days ago
    Guillaumea mis à jour un page"Classement - Ligue 1 - PSG"
    5 days ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Lair Il va falloir continuer à y croire et réagir

    Féminines – Lair « Il va falloir continuer à y croire et réagir »

    Actu Féminin

    Ce weekend, l’équipe féminine du Paris Saint-Germain a concédé sa première défaite en championnat en s’inclinant ...

    Vidéos PSG

    Prestations OM-PSG : Coupet a fait ce qu’il a pu

    <Archives

    Cela fait désormais 5 matchs sans victoire toutes compétitions confondues pour Paris, la plus mauvaise série du club de la capitale depuis le début de la saison. Et si le Clasico aller avait permis à Hoarau et Erding de faire taire (temporairement) les critiques à leur égard, ce Clasico retour devrait en attirer de nouvelles à l’attaquant réunionnais. Récapitulatif des performances individuelles de ce Marseille-PSG.

     Coupet : Si la question de son retour dans les cages pour ce match capital mérite d’être posée, l’ancien Lyonnais n’a pas commis de grosse boulette ce soir, si ce n’est ce mauvais placement sur le coup franc victorieux d’Heinze (16e). Il a même préservé les chances de son équipe jusqu’au bout en sortant un missile de Lucho (78e).

    Jallet : Avec 85 ballons joués, Christophe Jallet a été l’un des Parisiens les plus en vue ce soir. Après cette faute qui a coûté l’ouverture du score (16e), il a réussi à apporter le surnombre devant (65e, 86e), en étant notamment à l’origine de l’égalisation (27e), et à contrôler les montées d’Ayew (43e, 52e, 85e). 

    Armand : Malgré quelques bonnes interventions (58e, 83e, 91e), les mauvaises (76e, 80e) ont été les plus préjudiciables pour son équipe.

    Sakho : S’il a été propre dans la relance (92 % de passes réussies), notamment sur cette talonnade spéciale Sakho (56e), il a perdu quelques ballons importants dans ses duels (61e, 67e).

    Tiéné : Face à la vitesse de Rémy, il n’a pas vraiment été impérial, mais il a réussi quelques montées intéressantes (26e, 65e) et à ne pas se faire avertir malgré de nombreuses fautes.

    Makélélé : Il a vu le coup franc d’Heinze passer au-dessus de lui (16e) et a plutôt bien orienté le jeu. C’est tout.

    Chantôme : Quel bon moment pour marquer son premier but de la saison (16e) ! Dommage que ses coéquipiers n’aient pas eu la même capacité à conserver le ballon et la même précision (83 % de passes réussies). Averti à la 59e et remplacé par Clément à la 81e.

    Bodmer : Substitué par Erding (71e), qui a reçu un carton jaune dès son premier ballon, Mathieu Bodmer n’a pas eu le rayonnement qu’on attendait de lui ce dimanche soir.

    Giuly : Face à face avec Taiwo dans son couloir, il n’a pas vraiment existé, à part sur ce bon centre à la 70e et ce tir à côté à la 82e.

    Nenê : Malgré quelques bons centres (9e, 42e) et une reprise sur le poteau décisive (27e), le Brésilien n’a pas livré une prestation exceptionnelle. Il aurait dû égaliser à la 39e mais son piqué, celui qu’il réussissait il y a quelques mois, est passé à côté. Symbole de cette équipe parisienne en manque de réalisme, il n’a pas marqué depuis près de 850 minutes. Averti à la 94e.

    Hoarau : Faute d’avoir fait les bons choix (57e, 70e), son compteur est resté bloqué à 3 buts en 5 matchs contre l’OM. Remplacé par Bahebeck (72e), le Réunionnais doit, lui aussi, se remettre en question.

    En encaissant «deux buts évitables» (Giuly) face à la deuxième meilleure défense du championnat, Paris ne pouvait que voir ses rêves de gloire s’envoler. S’il reste 10 matchs à jouer, et donc 30 points à prendre, il sera difficile d’aller chercher le podium, aujourd’hui à 5 points. Mais on compte sur Antoine Kombouaré, d’ici au 2 avril, lors de la réception de Lorient, pour trouver la solution.

    By
    @
    OTER ?>