Archives

Prestations PSG-Le Mans : Nenê a tout donné

Publie le 02/03/2011 a 23:44



  • On l’a dit, c’était le quarante-troisième match officiel disputé cette saison par le club de la capitale. Alors d’accord, c’était pour obtenir une quatorzième demi-finale de Coupe de France mais à ce petit jeu-là, Paris pourrait bien dépasser les 60 matchs joués. Parlez-en à Jallet, mais n’en dîtes pas un mot à Nenê… Récapitulatif des performances individuelles de ce PSG-Le Mans.

     Coupet : Titulaire à la place d’Edel, Antoine Kombouaré espérait certainement qu’il mette la pression sur le Camerounais. Mais en arrêtant un pénalty (18e) et en étant décisif sur les frappes de Thomas (41e) et Ouali (62e), Coupet a fait bien mieux. Ou pire, ça dépend de quel côté on se place…

    Cearà : De retour dans le couloir droit, le Brésilien a alterné les montées offensives (103e) et inoffensives, notamment sur ce coup franc dans les nuages à la 72e. Tout de même auteur d’une passe décisive à la 117e.

    Camara : Un adjectif pour qualifier son match ? Mauvais, tout simplement. Il méritait le rouge dès la 18e lorsqu’il a laissé Cissé se retourner tranquillement et partir au but. Il l’a vraiment pris, le rouge, à la 78e après un dégagement raté suivi d’une grossière semelle sur Ouali. Entre temps, il avait été juste sur deux situations chaudes sarthoises (34e, 35e).

    Sakho : Lui au moins, il a fait son boulot comme d’habitude (28e, 64e, 101e). Une seule fausse note sur cette intervention à la 106e.

    Makonda : Contrairement à ses dernières sorties, le jeune défenseur parisien a été bon (5e, 34e, 41e, 98e) même s’il ne s’est pas toujours entendu avec Nenê sur l’aile gauche.

    Clément : Mis à part quelques pertes de balle (12e, 62e), il a été présent au milieu, nous gratifiant d’un joli sombrero au passage (45e).

    Jallet : L’homme à tout faire ! Milieu axial jusqu’à l’expulsion de Camara (78e), il est ensuite redescendu d’un cran pour jouer défenseur central. Le pire, c’est qu’à chaque fois il s’en est bien sorti (5e, 7e, 56e, 88e, 97e).

    Luyindula : Aligné dans le couloir droit, l’ancien Marseillais a encore une fois été très pâle dans sa participation au jeu. Kebano l’a remplacé sous les sifflets et a reçu l’acclamation du Parc (76e) avant de slalomer dans la défense mancelle (106e) et de doubler la mise (117e).

    Nenê : S’il a mis une mi-temps pour se réveiller, le Brésilien a ensuite manqué de réussite ou d’adresse (47e, 78e, 102e, 107e). Il faut dire qu’il a beaucoup donné et a obtenu gain de cause après cette obstruction non sifflée de Corchia dans la surface (63e) en offrant un but à Bahebeck (109e). Remplacé complètement cramé et avec des crampes par Makhedjouf (114e).

    Hoarau : Face à l’intransigeant Wague, il a eu du mal à réussir ses déviations. Après l’expulsion de son adversaire direct (91e), il a été plus en vue (104e, 114e) sans être décisif. Averti à la 58e pour ne pas s’être arrêté dans un duel avec Makaridze.

    Erding : Après Bodmer, c’est maintenant Kebano et Bahebeck qui viennent le concurrencer ! Car après sa nouvelle contre-performance de ce soir (une tête à côté (5e) et une frappe contrée (39e)), il est clairement en danger. Bahebeck, lui, s’est créé des occasions beaucoup plus franches (80e, 83e, 108e, 112e) et en a converti une (109e).

    Antoine Kombouaré voulait «continuer l’aventure», c’est chose faite avec cette qualification difficilement mais logiquement acquise. Le Kanak a en plus élargi son choix de solutions en attaque pour pallier le manque de réussite d’Erding notamment. Des solutions de rechange que l’on pourrait (aimerait) revoir très prochainement en championnat ou en Europa League.

    Publie le 02/03/2011 a 23:44

    Prestations PSG-Le Mans : Nenê a tout donné

    On l’a dit, c’était le quarante-troisième match officiel disputé cette saison par le club de la capitale. Alors d’accord, c’était pour obtenir une quatorzième demi-finale de Coupe de France mais à ce petit jeu-là, Paris pourrait bien dépasser les 60 matchs joués. Parlez-en à Jallet, mais n’en dîtes pas un mot à Nenê… Récapitulatif des performances individuelles de ce PSG-Le Mans.

     Coupet : Titulaire à la place d’Edel, Antoine Kombouaré espérait certainement qu’il mette la pression sur le Camerounais. Mais en arrêtant un pénalty (18e) et en étant décisif sur les frappes de Thomas (41e) et Ouali (62e), Coupet a fait bien mieux. Ou pire, ça dépend de quel côté on se place…

    Cearà : De retour dans le couloir droit, le Brésilien a alterné les montées offensives (103e) et inoffensives, notamment sur ce coup franc dans les nuages à la 72e. Tout de même auteur d’une passe décisive à la 117e.

    Camara : Un adjectif pour qualifier son match ? Mauvais, tout simplement. Il méritait le rouge dès la 18e lorsqu’il a laissé Cissé se retourner tranquillement et partir au but. Il l’a vraiment pris, le rouge, à la 78e après un dégagement raté suivi d’une grossière semelle sur Ouali. Entre temps, il avait été juste sur deux situations chaudes sarthoises (34e, 35e).

    Sakho : Lui au moins, il a fait son boulot comme d’habitude (28e, 64e, 101e). Une seule fausse note sur cette intervention à la 106e.

    Makonda : Contrairement à ses dernières sorties, le jeune défenseur parisien a été bon (5e, 34e, 41e, 98e) même s’il ne s’est pas toujours entendu avec Nenê sur l’aile gauche.

    Clément : Mis à part quelques pertes de balle (12e, 62e), il a été présent au milieu, nous gratifiant d’un joli sombrero au passage (45e).

    Jallet : L’homme à tout faire ! Milieu axial jusqu’à l’expulsion de Camara (78e), il est ensuite redescendu d’un cran pour jouer défenseur central. Le pire, c’est qu’à chaque fois il s’en est bien sorti (5e, 7e, 56e, 88e, 97e).

    Luyindula : Aligné dans le couloir droit, l’ancien Marseillais a encore une fois été très pâle dans sa participation au jeu. Kebano l’a remplacé sous les sifflets et a reçu l’acclamation du Parc (76e) avant de slalomer dans la défense mancelle (106e) et de doubler la mise (117e).

    Nenê : S’il a mis une mi-temps pour se réveiller, le Brésilien a ensuite manqué de réussite ou d’adresse (47e, 78e, 102e, 107e). Il faut dire qu’il a beaucoup donné et a obtenu gain de cause après cette obstruction non sifflée de Corchia dans la surface (63e) en offrant un but à Bahebeck (109e). Remplacé complètement cramé et avec des crampes par Makhedjouf (114e).

    Hoarau : Face à l’intransigeant Wague, il a eu du mal à réussir ses déviations. Après l’expulsion de son adversaire direct (91e), il a été plus en vue (104e, 114e) sans être décisif. Averti à la 58e pour ne pas s’être arrêté dans un duel avec Makaridze.

    Erding : Après Bodmer, c’est maintenant Kebano et Bahebeck qui viennent le concurrencer ! Car après sa nouvelle contre-performance de ce soir (une tête à côté (5e) et une frappe contrée (39e)), il est clairement en danger. Bahebeck, lui, s’est créé des occasions beaucoup plus franches (80e, 83e, 108e, 112e) et en a converti une (109e).

    Antoine Kombouaré voulait «continuer l’aventure», c’est chose faite avec cette qualification difficilement mais logiquement acquise. Le Kanak a en plus élargi son choix de solutions en attaque pour pallier le manque de réussite d’Erding notamment. Des solutions de rechange que l’on pourrait (aimerait) revoir très prochainement en championnat ou en Europa League.




  • Tags de l'article : , , , , , , , , , , , , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    Comments are closed.

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    LDC - Calderón "On ne fait que fâcher le gardien de but et le buteur"

    LDC – Calderón « On ne fait que fâcher le gardien de but et le buteur »

    LDC

    Selon la presse espagnole, le Real Madrid pourrait échanger sa star Cristiano Ronaldo avec celle du ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    NicolasBa mis à jour un post"Mario Yepes "Pour moi ce serait un honneur d'entraîner le PSG""
    21 hours ago
    Erwin Kouassia publié un new post."FC Nantes/PSG - Rongier "C'est compliqué de leur prendre le ballon""
    2 days ago

    Actualité Féminine

    Katoto proche d'une prolongation de 4 ans au PSG, annonce Loïc Tanzi

    Katoto proche d’une prolongation de 4 ans au PSG, annonce Loïc Tanzi

    Actu Féminin

    Marie-Antoinette Katoto, attaquante de 19 ans du Paris Saint-Germain, fait partie des grands espoirs à son ...

    Vidéos PSG

    Prestations PSG-Le Mans : Nenê a tout donné

    <Archives

    On l’a dit, c’était le quarante-troisième match officiel disputé cette saison par le club de la capitale. Alors d’accord, c’était pour obtenir une quatorzième demi-finale de Coupe de France mais à ce petit jeu-là, Paris pourrait bien dépasser les 60 matchs joués. Parlez-en à Jallet, mais n’en dîtes pas un mot à Nenê… Récapitulatif des performances individuelles de ce PSG-Le Mans.

     Coupet : Titulaire à la place d’Edel, Antoine Kombouaré espérait certainement qu’il mette la pression sur le Camerounais. Mais en arrêtant un pénalty (18e) et en étant décisif sur les frappes de Thomas (41e) et Ouali (62e), Coupet a fait bien mieux. Ou pire, ça dépend de quel côté on se place…

    Cearà : De retour dans le couloir droit, le Brésilien a alterné les montées offensives (103e) et inoffensives, notamment sur ce coup franc dans les nuages à la 72e. Tout de même auteur d’une passe décisive à la 117e.

    Camara : Un adjectif pour qualifier son match ? Mauvais, tout simplement. Il méritait le rouge dès la 18e lorsqu’il a laissé Cissé se retourner tranquillement et partir au but. Il l’a vraiment pris, le rouge, à la 78e après un dégagement raté suivi d’une grossière semelle sur Ouali. Entre temps, il avait été juste sur deux situations chaudes sarthoises (34e, 35e).

    Sakho : Lui au moins, il a fait son boulot comme d’habitude (28e, 64e, 101e). Une seule fausse note sur cette intervention à la 106e.

    Makonda : Contrairement à ses dernières sorties, le jeune défenseur parisien a été bon (5e, 34e, 41e, 98e) même s’il ne s’est pas toujours entendu avec Nenê sur l’aile gauche.

    Clément : Mis à part quelques pertes de balle (12e, 62e), il a été présent au milieu, nous gratifiant d’un joli sombrero au passage (45e).

    Jallet : L’homme à tout faire ! Milieu axial jusqu’à l’expulsion de Camara (78e), il est ensuite redescendu d’un cran pour jouer défenseur central. Le pire, c’est qu’à chaque fois il s’en est bien sorti (5e, 7e, 56e, 88e, 97e).

    Luyindula : Aligné dans le couloir droit, l’ancien Marseillais a encore une fois été très pâle dans sa participation au jeu. Kebano l’a remplacé sous les sifflets et a reçu l’acclamation du Parc (76e) avant de slalomer dans la défense mancelle (106e) et de doubler la mise (117e).

    Nenê : S’il a mis une mi-temps pour se réveiller, le Brésilien a ensuite manqué de réussite ou d’adresse (47e, 78e, 102e, 107e). Il faut dire qu’il a beaucoup donné et a obtenu gain de cause après cette obstruction non sifflée de Corchia dans la surface (63e) en offrant un but à Bahebeck (109e). Remplacé complètement cramé et avec des crampes par Makhedjouf (114e).

    Hoarau : Face à l’intransigeant Wague, il a eu du mal à réussir ses déviations. Après l’expulsion de son adversaire direct (91e), il a été plus en vue (104e, 114e) sans être décisif. Averti à la 58e pour ne pas s’être arrêté dans un duel avec Makaridze.

    Erding : Après Bodmer, c’est maintenant Kebano et Bahebeck qui viennent le concurrencer ! Car après sa nouvelle contre-performance de ce soir (une tête à côté (5e) et une frappe contrée (39e)), il est clairement en danger. Bahebeck, lui, s’est créé des occasions beaucoup plus franches (80e, 83e, 108e, 112e) et en a converti une (109e).

    Antoine Kombouaré voulait «continuer l’aventure», c’est chose faite avec cette qualification difficilement mais logiquement acquise. Le Kanak a en plus élargi son choix de solutions en attaque pour pallier le manque de réussite d’Erding notamment. Des solutions de rechange que l’on pourrait (aimerait) revoir très prochainement en championnat ou en Europa League.

    By
    @
    OTER ?>