Archives

PSG 1-0 Lyon : Paris revient dans la danse

Publie le 17/04/2011 a 23:23



  • Au terme d’un match maîtrisé, Paris s’impose face à l’OL au Parc et revient dans la course à la Ligue des Champions à sept journées de la fin du championnat. C’est Camara (76e) qui a délivré les Parisiens.

     Malheur au perdant ce soir entre le PSG et Lyon, qui s’affrontaient en clôture de la 31e journée de Ligue 1, sous peine de voir s’envoler leurs rêves de fin de saison. Séparés de 4 points au classement, Parisiens et Lyonnais étaient tous d’accord sur un point : ce match en valait 6.

    Qualifié de «combat» par Guillaume Hoarau, ce match entre le cinquième et le troisième devait également permettre à Paris d’en finir avec les regrets connus ses dernières saisons. Les Parisiens ont donc pris le match par le bon bout en étant présent dans la moitié de terrain lyonnaise dès le début de match. Et notamment dans la surface des Gones, là où règne un certain Hugo Lloris. Le gardien international français est d’ailleurs intervenu dès la 10e minute après un raté de Lovren, pressé par Erding, puis sur deux têtes d’Hoarau et Sakho dans la même minute (11e).

    Le Réunionnais, non content que sa tête smashée ne fasse pas mouche, a retenté sa chance 5 minutes plus tard mais le portier rhodanien a encore été impeccable (16e). C’est en tout cas lui, le numéro 9 parisien, qui a été le détonateur de son équipe en première période. Sauf sur cette ultime occasion gâchée par Nenê, alors que Cearà l’avait parfaitement trouvé au deuxième poteau (34e). Entre temps, seul Källström, côté lyonnais, avait fait frissonner Coupet de volée (29e).

    Con-cré-ti-ser

    Marquer pendant ses temps forts, Paris n’a donc (encore) pas réussi à le faire. Et le début de la seconde période a failli faire payer cash aux Parisiens leur nouveau manque de réalisme. Gomis a en effet sorti les griffes pour ouvrir le score. Mais 5 minutes après le retour des vestiaires, après un slalom de Gonalons, il a trouvé la barre transversale (50e) ! Et il est ensuite tombé sur un Coupet à la hauteur de son homologue lyonnais sur une frappe de 30 mètres (57e). C’est finalement au moment où on s’y attendait le moins que Paris a pris l’avantage. Grâce à Hoarau, qui a devancé la sortie de Lloris, grâce à Giuly, qui a taclé rageusement pour éviter le corner, et grâce à Camara, bien placé pour pousser le ballon au fond du genou (10, 76e) !

    Le dernier quart d’heure a laissé place aux «Olé» et aux «Mais ils sont où les Lyonnais ?» d’un Parc des Princes qui a visiblement apprécié cette victoire méritée. Tandis que Lille et Rennes piétinent et que l’OM grappille, Paris, désormais à un point de l’OL, revient dans la danse et pourrait bien faire valser les Gones.

    Publie le 17/04/2011 a 23:23

    PSG 1-0 Lyon : Paris revient dans la danse

    Au terme d’un match maîtrisé, Paris s’impose face à l’OL au Parc et revient dans la course à la Ligue des Champions à sept journées de la fin du championnat. C’est Camara (76e) qui a délivré les Parisiens.

     Malheur au perdant ce soir entre le PSG et Lyon, qui s’affrontaient en clôture de la 31e journée de Ligue 1, sous peine de voir s’envoler leurs rêves de fin de saison. Séparés de 4 points au classement, Parisiens et Lyonnais étaient tous d’accord sur un point : ce match en valait 6.

    Qualifié de «combat» par Guillaume Hoarau, ce match entre le cinquième et le troisième devait également permettre à Paris d’en finir avec les regrets connus ses dernières saisons. Les Parisiens ont donc pris le match par le bon bout en étant présent dans la moitié de terrain lyonnaise dès le début de match. Et notamment dans la surface des Gones, là où règne un certain Hugo Lloris. Le gardien international français est d’ailleurs intervenu dès la 10e minute après un raté de Lovren, pressé par Erding, puis sur deux têtes d’Hoarau et Sakho dans la même minute (11e).

    Le Réunionnais, non content que sa tête smashée ne fasse pas mouche, a retenté sa chance 5 minutes plus tard mais le portier rhodanien a encore été impeccable (16e). C’est en tout cas lui, le numéro 9 parisien, qui a été le détonateur de son équipe en première période. Sauf sur cette ultime occasion gâchée par Nenê, alors que Cearà l’avait parfaitement trouvé au deuxième poteau (34e). Entre temps, seul Källström, côté lyonnais, avait fait frissonner Coupet de volée (29e).

    Con-cré-ti-ser

    Marquer pendant ses temps forts, Paris n’a donc (encore) pas réussi à le faire. Et le début de la seconde période a failli faire payer cash aux Parisiens leur nouveau manque de réalisme. Gomis a en effet sorti les griffes pour ouvrir le score. Mais 5 minutes après le retour des vestiaires, après un slalom de Gonalons, il a trouvé la barre transversale (50e) ! Et il est ensuite tombé sur un Coupet à la hauteur de son homologue lyonnais sur une frappe de 30 mètres (57e). C’est finalement au moment où on s’y attendait le moins que Paris a pris l’avantage. Grâce à Hoarau, qui a devancé la sortie de Lloris, grâce à Giuly, qui a taclé rageusement pour éviter le corner, et grâce à Camara, bien placé pour pousser le ballon au fond du genou (10, 76e) !

    Le dernier quart d’heure a laissé place aux «Olé» et aux «Mais ils sont où les Lyonnais ?» d’un Parc des Princes qui a visiblement apprécié cette victoire méritée. Tandis que Lille et Rennes piétinent et que l’OM grappille, Paris, désormais à un point de l’OL, revient dans la danse et pourrait bien faire valser les Gones.




  • Toute l'actualité du PSG en vidéo
    Tags de l'article : , , , , , , , , , , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    Comments are closed.

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    L'actualité européenne

    LDC – Lukoki « ils ne communiquaient pas entre eux…ils ne jouaient pas en équipe »

    Adversaires

    Jody Lukoki, ailier droit de 24 ans de Ludogorets, a été interrogé par L’Equipe à propos du match ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Flavien Casinia publié un new post."Mercato - Lucas Alario, cible du PSG selon RMC"
    1 day ago
    Flavien Casinia publié un new post."Dugarry: Ben Arfa "Comment on peut avoir aussi peu d’intelligence footballistique ?""
    1 day ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Lair "On veut gagner ce match pour jouer une petite finale face à l'Olympique Lyonnais"

    Féminines – Lair « On veut gagner ce match pour jouer une petite finale face à l’Olympique Lyonnais »

    Actu Féminin

    Ce samedi 10 décembre, l’équipe féminine du Paris Saint-Germain reçoit Juvisy à Saint-Germain-en-Laye dans le cadre ...

    Vidéos PSG

    PSG 1-0 Lyon : Paris revient dans la danse

    <Archives

    Au terme d’un match maîtrisé, Paris s’impose face à l’OL au Parc et revient dans la course à la Ligue des Champions à sept journées de la fin du championnat. C’est Camara (76e) qui a délivré les Parisiens.

     Malheur au perdant ce soir entre le PSG et Lyon, qui s’affrontaient en clôture de la 31e journée de Ligue 1, sous peine de voir s’envoler leurs rêves de fin de saison. Séparés de 4 points au classement, Parisiens et Lyonnais étaient tous d’accord sur un point : ce match en valait 6.

    Qualifié de «combat» par Guillaume Hoarau, ce match entre le cinquième et le troisième devait également permettre à Paris d’en finir avec les regrets connus ses dernières saisons. Les Parisiens ont donc pris le match par le bon bout en étant présent dans la moitié de terrain lyonnaise dès le début de match. Et notamment dans la surface des Gones, là où règne un certain Hugo Lloris. Le gardien international français est d’ailleurs intervenu dès la 10e minute après un raté de Lovren, pressé par Erding, puis sur deux têtes d’Hoarau et Sakho dans la même minute (11e).

    Le Réunionnais, non content que sa tête smashée ne fasse pas mouche, a retenté sa chance 5 minutes plus tard mais le portier rhodanien a encore été impeccable (16e). C’est en tout cas lui, le numéro 9 parisien, qui a été le détonateur de son équipe en première période. Sauf sur cette ultime occasion gâchée par Nenê, alors que Cearà l’avait parfaitement trouvé au deuxième poteau (34e). Entre temps, seul Källström, côté lyonnais, avait fait frissonner Coupet de volée (29e).

    Con-cré-ti-ser

    Marquer pendant ses temps forts, Paris n’a donc (encore) pas réussi à le faire. Et le début de la seconde période a failli faire payer cash aux Parisiens leur nouveau manque de réalisme. Gomis a en effet sorti les griffes pour ouvrir le score. Mais 5 minutes après le retour des vestiaires, après un slalom de Gonalons, il a trouvé la barre transversale (50e) ! Et il est ensuite tombé sur un Coupet à la hauteur de son homologue lyonnais sur une frappe de 30 mètres (57e). C’est finalement au moment où on s’y attendait le moins que Paris a pris l’avantage. Grâce à Hoarau, qui a devancé la sortie de Lloris, grâce à Giuly, qui a taclé rageusement pour éviter le corner, et grâce à Camara, bien placé pour pousser le ballon au fond du genou (10, 76e) !

    Le dernier quart d’heure a laissé place aux «Olé» et aux «Mais ils sont où les Lyonnais ?» d’un Parc des Princes qui a visiblement apprécié cette victoire méritée. Tandis que Lille et Rennes piétinent et que l’OM grappille, Paris, désormais à un point de l’OL, revient dans la danse et pourrait bien faire valser les Gones.

    By
    @
    OTER ?>