Archives

PSG-OM : La fin des déplacements ?

Publie le 06/10/2010 a 15:59



  • "Rien n'est à exclure". C'est à dire que la possibilité d'annuler tous les déplacements Parisiens et Marseillais lors des "classico" pourrait être envisagée. C'est ce que révèle La Provence dans son édition du lundi 4 octobre. Entre quotat de places, gestion de la sécurité et déclarations, le match PSG-OM du 7 novembre prochain a déjà commencé en coulisses.

    Vendredi dernier s'est tenu une réunion entre certains dirigeants de clubs de la LFP, des membres de la FFF et plusieurs préfets. Réunis dans le bureau de Michel Bart (directeur de cabinet de Brice Hortefeux), ils en ont profité pour faire un bilan des mesures contre le hooliganisme et la sécurité dans les stades. Robin Leproux, Président du Paris Saint-Germain, en a profité pour aborder le match entre le PSG et l'OM du 7 novembre prochain. Plusieurs demandes ont été évoquées par Robin Leproux. En plus du quotat de places pour les supporters marseillais (1000 au lieu des 2000 habituelles), le Président parisien souhaiterait que le match se déroule à 17H pour des questions de sécurité.

    Concernant la première proposition, elle fait forcément réagir du côté olympien. C'est José Anigo qui a dégainé le premier. "C'est le président du PSG qui a, lui, des problèmes avec ses supporters. Nous on n'en a pas ! On a un quota de places à avoir et il n'est pas question de le changer." L'année dernière, un quotat de place avait déja été mis en vigueur pour la rencontre PSG-OM. Pour protester contre celui-ci, aucun marseillais ne s'etait déplacé au Parc. Comme le souligne La Provence, les dirigeants olympiens devraient faire jouer l'article 354 bis du réglement auprès de la commission d'organisation des compétitions. Celui- stipule que "les places réservées aux supporters visiteurs représentent 5% de la capacité du stade avec un maximum de 2000 places." Or, une modification a été apportée à ce réglement. Un quotat peut-être appliqué pour des raisons de sécurité. 

    Le directeur sportif phocéen ajoute que ce problème ne concerne pas l'OM.  "Ce problème appartient au PSG et non à l'OM ! Chaque année, c'est le même refrain. Ça commence à être fatigant. Si le PSG a un problème, qu'il le règle. Nous, nos supporters sont exemplaires depuis le début de la saison." Exemplaires jusqu'au match face à Chelsea en Ligue des Champions. Si l'affaire ne semble pas faire grand bruit, des heurts auraient éclatés entre des supporters de Milwall et l'OM à la fin de la rencontre. La Provence précise que quelques dégâts sont a notés, mais pas de bléssés. Néanmoins, certains stadiers et supporters marseillais se sont vus prier de rester à l'extérieur du stade pendant la rencontre. José Anigo devrait également lire La Provence. 2 supporters marseillais ont été gardés à vue après le match à Londres pour injures envers les forces de l'ordre. Finalement, le problème concerne bien les deux équipes.

    Si le match était avancé à 17h, Didier Deschamps ne serait pas contre. "Je souhaite que le contexte ne soit pas néfaste et qu’il y ait une explication sur le terrain, comme l’an passé. Nous on s’adaptera. S’il faut jouer à 17H, on jouera 17H. J'espère que le climat sera normal." Une prochaine réunion entre les différents partis permettra d'acter les mesures prises pour cette rencontre. Devant l'ampleur que prennent chaque année ces matches, un proche du dossier révèle dans La Provence que les déplacements pourraient être annulés lors des prochains "classico".  En attendant, Le PSG et son directeur de communication Bruno Skropeta n'ont pas daigné réagir aux propos de José Anigo. Décidement, les PSG-OM ou les OM-PSG ne seront plus jamais pareil…

    Publie le 06/10/2010 a 15:59

    PSG-OM : La fin des déplacements ?

    "Rien n'est à exclure". C'est à dire que la possibilité d'annuler tous les déplacements Parisiens et Marseillais lors des "classico" pourrait être envisagée. C'est ce que révèle La Provence dans son édition du lundi 4 octobre. Entre quotat de places, gestion de la sécurité et déclarations, le match PSG-OM du 7 novembre prochain a déjà commencé en coulisses.

    Vendredi dernier s'est tenu une réunion entre certains dirigeants de clubs de la LFP, des membres de la FFF et plusieurs préfets. Réunis dans le bureau de Michel Bart (directeur de cabinet de Brice Hortefeux), ils en ont profité pour faire un bilan des mesures contre le hooliganisme et la sécurité dans les stades. Robin Leproux, Président du Paris Saint-Germain, en a profité pour aborder le match entre le PSG et l'OM du 7 novembre prochain. Plusieurs demandes ont été évoquées par Robin Leproux. En plus du quotat de places pour les supporters marseillais (1000 au lieu des 2000 habituelles), le Président parisien souhaiterait que le match se déroule à 17H pour des questions de sécurité.

    Concernant la première proposition, elle fait forcément réagir du côté olympien. C'est José Anigo qui a dégainé le premier. "C'est le président du PSG qui a, lui, des problèmes avec ses supporters. Nous on n'en a pas ! On a un quota de places à avoir et il n'est pas question de le changer." L'année dernière, un quotat de place avait déja été mis en vigueur pour la rencontre PSG-OM. Pour protester contre celui-ci, aucun marseillais ne s'etait déplacé au Parc. Comme le souligne La Provence, les dirigeants olympiens devraient faire jouer l'article 354 bis du réglement auprès de la commission d'organisation des compétitions. Celui- stipule que "les places réservées aux supporters visiteurs représentent 5% de la capacité du stade avec un maximum de 2000 places." Or, une modification a été apportée à ce réglement. Un quotat peut-être appliqué pour des raisons de sécurité. 

    Le directeur sportif phocéen ajoute que ce problème ne concerne pas l'OM.  "Ce problème appartient au PSG et non à l'OM ! Chaque année, c'est le même refrain. Ça commence à être fatigant. Si le PSG a un problème, qu'il le règle. Nous, nos supporters sont exemplaires depuis le début de la saison." Exemplaires jusqu'au match face à Chelsea en Ligue des Champions. Si l'affaire ne semble pas faire grand bruit, des heurts auraient éclatés entre des supporters de Milwall et l'OM à la fin de la rencontre. La Provence précise que quelques dégâts sont a notés, mais pas de bléssés. Néanmoins, certains stadiers et supporters marseillais se sont vus prier de rester à l'extérieur du stade pendant la rencontre. José Anigo devrait également lire La Provence. 2 supporters marseillais ont été gardés à vue après le match à Londres pour injures envers les forces de l'ordre. Finalement, le problème concerne bien les deux équipes.

    Si le match était avancé à 17h, Didier Deschamps ne serait pas contre. "Je souhaite que le contexte ne soit pas néfaste et qu’il y ait une explication sur le terrain, comme l’an passé. Nous on s’adaptera. S’il faut jouer à 17H, on jouera 17H. J'espère que le climat sera normal." Une prochaine réunion entre les différents partis permettra d'acter les mesures prises pour cette rencontre. Devant l'ampleur que prennent chaque année ces matches, un proche du dossier révèle dans La Provence que les déplacements pourraient être annulés lors des prochains "classico".  En attendant, Le PSG et son directeur de communication Bruno Skropeta n'ont pas daigné réagir aux propos de José Anigo. Décidement, les PSG-OM ou les OM-PSG ne seront plus jamais pareil…




  • Toute l'actualité du PSG en vidéo
    Tags de l'article : , , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    Comments are closed.

    Dernieres news

    Classement PSG Ligue 1

    # Equipe MJ V N D Pts
    1 Angers 0 0 0 0 0
    2 Bastia 0 0 0 0 0
    3 Girondins de Bordeaux 0 0 0 0 0
    4 Caen 0 0 0 0 0
    5 Dijon 0 0 0 0 0
    6 Guingamp 0 0 0 0 0
    7 LOSC Lille Métropole 0 0 0 0 0
    8 Lorient 0 0 0 0 0
    9 Metz 0 0 0 0 0
    10 Monaco 0 0 0 0 0

    Suivez-nous sur les reseaux



    # Equipe MJ V N D Pts
    1 Angers 0 0 0 0 0
    2 Bastia 0 0 0 0 0
    3 Girondins de Bordeaux 0 0 0 0 0
    4 Caen 0 0 0 0 0
    5 Dijon 0 0 0 0 0

    L'actualité européenne

    Meunier "on attendait Aurier à l’aéroport...il y a assez de qualités dans le groupe pour s'adapter aux forfaits

    T.Meunier « On a vu une première mi-temps excellente,un bloc aussi bien défensif qu’offensif »

    LDC

    Le Paris Saint-Germain s’est réveillé ce matin avec le sourire. Grâce au match nul acquis à ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Nassimaa publié un new post."Simone "Paris est prêt à gagner la Ligue des Champions""
    12 minutes ago
    Flavien Casinia publié un new post."Belhanda «il y avait des discussions avec le Paris Saint-Germain»"
    11 hours ago

    Actualité Féminine

    Les parisiennes Cissoko et Geyoro en finale de la FIFA Coupe du Monde U20 féminine 2016

    Les Parisiennes Cissoko et Geyoro en finale de la FIFA Coupe du Monde U20 féminine 2016

    Actu Féminin

    Lundi, les Féminines de l’Equipe de France U20, avec les joueuses du Paris Saint-Germain Hawa Cissoko (défenseur) ...

    Vidéos PSG

    PSG-OM : La fin des déplacements ?

    <Archives

    "Rien n'est à exclure". C'est à dire que la possibilité d'annuler tous les déplacements Parisiens et Marseillais lors des "classico" pourrait être envisagée. C'est ce que révèle La Provence dans son édition du lundi 4 octobre. Entre quotat de places, gestion de la sécurité et déclarations, le match PSG-OM du 7 novembre prochain a déjà commencé en coulisses.

    Vendredi dernier s'est tenu une réunion entre certains dirigeants de clubs de la LFP, des membres de la FFF et plusieurs préfets. Réunis dans le bureau de Michel Bart (directeur de cabinet de Brice Hortefeux), ils en ont profité pour faire un bilan des mesures contre le hooliganisme et la sécurité dans les stades. Robin Leproux, Président du Paris Saint-Germain, en a profité pour aborder le match entre le PSG et l'OM du 7 novembre prochain. Plusieurs demandes ont été évoquées par Robin Leproux. En plus du quotat de places pour les supporters marseillais (1000 au lieu des 2000 habituelles), le Président parisien souhaiterait que le match se déroule à 17H pour des questions de sécurité.

    Concernant la première proposition, elle fait forcément réagir du côté olympien. C'est José Anigo qui a dégainé le premier. "C'est le président du PSG qui a, lui, des problèmes avec ses supporters. Nous on n'en a pas ! On a un quota de places à avoir et il n'est pas question de le changer." L'année dernière, un quotat de place avait déja été mis en vigueur pour la rencontre PSG-OM. Pour protester contre celui-ci, aucun marseillais ne s'etait déplacé au Parc. Comme le souligne La Provence, les dirigeants olympiens devraient faire jouer l'article 354 bis du réglement auprès de la commission d'organisation des compétitions. Celui- stipule que "les places réservées aux supporters visiteurs représentent 5% de la capacité du stade avec un maximum de 2000 places." Or, une modification a été apportée à ce réglement. Un quotat peut-être appliqué pour des raisons de sécurité. 

    Le directeur sportif phocéen ajoute que ce problème ne concerne pas l'OM.  "Ce problème appartient au PSG et non à l'OM ! Chaque année, c'est le même refrain. Ça commence à être fatigant. Si le PSG a un problème, qu'il le règle. Nous, nos supporters sont exemplaires depuis le début de la saison." Exemplaires jusqu'au match face à Chelsea en Ligue des Champions. Si l'affaire ne semble pas faire grand bruit, des heurts auraient éclatés entre des supporters de Milwall et l'OM à la fin de la rencontre. La Provence précise que quelques dégâts sont a notés, mais pas de bléssés. Néanmoins, certains stadiers et supporters marseillais se sont vus prier de rester à l'extérieur du stade pendant la rencontre. José Anigo devrait également lire La Provence. 2 supporters marseillais ont été gardés à vue après le match à Londres pour injures envers les forces de l'ordre. Finalement, le problème concerne bien les deux équipes.

    Si le match était avancé à 17h, Didier Deschamps ne serait pas contre. "Je souhaite que le contexte ne soit pas néfaste et qu’il y ait une explication sur le terrain, comme l’an passé. Nous on s’adaptera. S’il faut jouer à 17H, on jouera 17H. J'espère que le climat sera normal." Une prochaine réunion entre les différents partis permettra d'acter les mesures prises pour cette rencontre. Devant l'ampleur que prennent chaque année ces matches, un proche du dossier révèle dans La Provence que les déplacements pourraient être annulés lors des prochains "classico".  En attendant, Le PSG et son directeur de communication Bruno Skropeta n'ont pas daigné réagir aux propos de José Anigo. Décidement, les PSG-OM ou les OM-PSG ne seront plus jamais pareil…

    By
    @
    OTER ?>